FLASHS

Pros

Tour de France 2022 : les 5 étapes qui pourraient faire la différence

Publié le 18/10/2021 18:30

Le circuit du Tour de France 2022 a été présenté. Un Tour qui s’annonce comme un grand classique, cependant, 5 étapes semblent particulièrement intéressantes pour désigner le futur maillot jaune.

Outre un départ depuis le Danemark, l’exclusion de toute la côte Atlantique, la 109ème édition du Tour de France a aussi réservé quelques surprises. Le parcours 2022 comprendra ainsi quelques-unes des ascensions les plus mythique de la grande boucle notamment l’Alpe d’Huez et deux ascensions du Col du Galibier. On notera aussi un retour de la célèbre course sur les pavés du Nord. Voici une sélection de cinq étapes de ce parcours 2022 qui pourraient faire la différence pour le porteur du maillot jaune sur les Champs-Elysées.

tdf 2022 etape© A.S.O

La cinquième étape et le retour des pavés

Le Tour de France n’a plus connu les pavés depuis l’édition 2018. La cinquième étape reliant Lille Métropole à Arenberg Porte du Hainaut verra donc le retour sur des sections pavées. Notez qu’il ne s’agit pas des sections qui ont été utilisées pour le Paris-Roubaix et d’anciennes éditions du Tour. De nouvelles sections inédites pour le peloton donc qui pourrait marquer une première différence (notamment par élimination). La grande inconnue pour cette étape sera la météo qui pourrait influer beaucoup. Certains coureurs pourraient perdre du temps précieux avec cette étape peu banale.

Septième étape et une ascension brutale

La septième étape de cette édition reliera Tomblaine à La Super Planche des Belles Filles. Il s’agit de la première arrivée en sommet de cette édition et ce final à haute intensité sur cette montée raide pourrait marquer les premiers changements notables au sein du peloton et surtout donner de sérieuses indications sur l’état de forme des principaux prétendants à la victoire finale. 

TDF 2022 ligne© A.S.O

Douzième étape et le retour de l’Alpe d’Huez

Cette étape est la réplique exacte du Briançon-Alpe d’Huez de 1986 qui avait vu la légendaire victoire de Bernard Hinault (la dernière du breton dans le Tour de France) et de Greg Lemond en se tenant par la main. Trois ascensions brutales qui clairsemeront sans doute la peloton. Une étape de pur grimpeur qui verra notamment l’ascension du Col du Galibier, celui de la Croix de Fer et enfin les 21 virages en épingle à cheveux de l’Alpe d’Huez. Cette étape, qui clôturera le passage dans les Alpes, sera sans doute décisive pour de nombreux prétendants.

Dix-huitième étape, la dernière en montage

Cette dernière étape de montage qui reliera Lourdes à Hautacam sera sans doute la dernière ou les grimpeurs pourront faire la différence puisqu’ils enchaîneront sans répit les ascensions des Cols d’Aubisque, de Spandelles (qui est inédit sur le Tour de France) et enfin la montée d’Hautacam. Coups d’éclat, défaillance ou bien encore rebondissement pourraient décider du podium final.

Vingtième étape : décisive en cas de classement serré

Cette avant-dernière étape est un contre-la-montre individuel de 40 Km entre Lacapelle-Marival et Rocamadour. En grande partie plat, ce parcours est toutefois hérissé de deux bosses qui pourraient faire la différence entre l’état de fraîcheur, degré de motivation, capacité de chacun dans cet exercice et surtout optique d’une place au classement final.

tdf clm 2022© A.S.O

INSCRIPTION EN LIGNE