Aller au contenu

Sébastien GUERRAZ

Membre
  • Compteur de contenus

    960
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Sébastien GUERRAZ a gagné pour la dernière fois le 22 février

Sébastien GUERRAZ a eu le contenu le plus aimé !

Sébastien GUERRAZ's Achievements

Rising Star

Rising Star (9/14)

  • Premier message
  • Collaborateur
  • Posting Machine
  • Week One Done
  • One Month Later

Recent Badges

2

Réputation sur la communauté

  1. J'utilise le préventif notubes (un flacon de 60ml pour les 2 roues), et non pas de "crépissage" pour le moment ;o)
  2. Voici maintenant un an tout juste que j'ai décidé de m'essayer au Tubeless. J'ai au préalable essayé de rechercher un maximum d'infos diverses, dans les revues, chez les revendeurs, sur les forums. J'ai sauté le pas au moment où je me suis offert une paire de mavic slr, jantes spécialement étudiées pour le Tubeless, sans fond de jante. C'était un détail important pour moi, hors de question de me prendre la tête avec des fonds de jante. J'ai choisi les pirelli tlr après maintes comparaisons des produits du marché. Environ 5500 kms de roulage divers et variés, pas énorme mais assez pour me faire une idée sur le sujet. J'avais quelques appréhensions sur le montage, après avoir lu et entendu tout et son contraire. Pour faire simple et rapide, je dirais que pour moi les avantages sont plus nombreux que les inconvénients. Je monte mes boudins à la main et sans outils (chose que je n'ai jamais réussi à faire avec aucun pneu à chambre), la gorge centrale mavic aidant pas mal je pense. Le confort au roulage est réellement supérieur à tous les tubetypes que j'ai eu l'occasion de rouler, et la douceur est vraiment appréciable. Je claque les pneus avec une simple pompe à pied, et m'aide parfois d'une cartouche co2 quand ça veut pas. Pour ce qui est du liquide préventif qui soit-disant sèche en quelques semaines, j'ai pu constaté par 2 fois (et malgré les températures extrêmes (0 à 25 degrés) où mon vélo dort) qu'après 6 à 8 mois les 30ml de liquide préventif étaient toujours présents, et bien liquides ! J'ai eu quelques crevaisons, toujours bien colmatées par le scellant, impressionnant d'efficacité ! J'ai juste été un peu déçu quand à l'usure des pneus, mais j'avais déjà le même souci en tubetype, je suis très loin des kilométrages que certains semblent réussi à faire. C'est vrai que je suis assez maniaque et je ne pousse jamais très loin l'usure. À ce jour je ne pense jamais revenir en chambres à air, pour moi il n'y a pas photo. Le mieux est quand même de se faire une idée tout seul, en essayant d'être objectif. Le seul point négatif du Tubeless à mes yeux reste son tarif onéreux, tout du moins pour les pirelli que j'utilise (mais que je ne troquerai pour rien au monde !). Sûr que pour les budgets serrés ce ne sera peut-être pas la solution idéale. J'ai pas mal questionné de gros rouleurs qui m'ont conforté dans mon choix, et je ne le regrette pas. Voilà, je tenais juste à faire part de mes impressions, puisque moi aussi il y a quelques mois j'étais bien content de pouvoir lire les expériences personnelles d'utilisateurs.
  3. J'ai des SLR45 depuis un an, après avoir possédé différentes carbones de hauteur 30-35mm. Très sincèrement aucune différence en montée pour moi (je suis dans les alpes) et un meilleur ressenti sur les parties roulantes. Le seul point négatif pour moi ça reste la prise au vent nettement plus sensible, je ne pensais pas à ce point en fait. Reste le look qui compense largement ce petit défaut. Après chacun voit midi à sa porte, et surtout il ne faut pas être trop rationnel dans notre passion (sauf avec le porte feuilles bien évidement?), on l'est déjà suffisamment au quotidien.
  4. Je conseille également celui de Marion SICOT, un régal à lire même si l'histoire fait froid dans le dos.
  5. Salut JC, je pense que si toi tu n'as pas le niveau alors les autres ont sacrément du souci à se faire ;o)
  6. A mon avis il y a eu souci, j'ai démonté un pneu qui avait du liquide depuis 6 mois, j'ai été surpris de constater qu'il était liquide comme au premier jour.
  7. Je crois qu'il est fabriqué en France par Hutchinson mais je n'en suis pas certain, à confirmer. Par contre c'est un produit différent, ça c'est une certitude.
  8. assez incroyable effectivement...
  9. Salut Simon, tu es de la région d'Annecy? Question bête, mais en quoi cette prothèse t'empêcherait de pédaler à nouveau?
  10. On a tendance à oublier que l'accident est très vite arrivé, je l'ai encore constaté il y a peu sur une route que je prends très régulièrement en vélo. Un virage serré que je prends toujours à bonne vitesse, sauf que là arrivait un bus en face, obligé de prendre les 2 voies pour pouvoir braquer. J'ai vraiment eu très peur. Champion ou pas on est pas grand chose sur notre vélo. Encore un fait divers bien triste et une famille anéantie.
  11. J'ai constaté exactement l'inverse, après plusieurs mois le préventif est toujours présent et bien liquide! Pour ce qui est de l'efficacité à combler les crevaisons, c'est juste incroyable d'efficacité, je n'aurais jamais imaginé ça avant d'avoir essayé. Comme promis je ferai mon petit bilan fin d'année, mais je ne pense pas revenir un jour aux pneus à chambre.
  12. Et bien moi j'emmène quand même mon Emonda aux alentours de Royans,on avisera sur place.
×
×
  • Créer...