FLASHS

Tests de matériel

Test des pneus Continental GP 5000

Publié le 20/04/2019 09:30

Grâce à une polyvalence exceptionnelle, les pneus Continental GP 5000 succèdent avec brio aux GP 4000 et ont tout pour devenir le nouveau pneu référence des pelotons amateurs.

Ces dernières semaines nous vous avons présenté sur Vélo101 les tests des nouveautés de la marque de pneumatique Continental. Il y a d’abord eu le test du nouveau pneu GP 4 Season, à consulter ici : https://www.velo101.com/magazine/article/test-continental-gp-4season--20999

Puis un compte-rendu du pneu tubeless Continental GP 5000, à lire ici : https://www.velo101.com/magazine/article/test-pneus-route-continental-grand-prix-5000-tubeless--21019 Cet article s’inscrit dans la continuité du dernier test puisqu’il vient vous présenter le pneu Continental GP 5000 dans sa version classique, c’est-à-dire avec chambre à air, la version la plus répandue dans les pelotons.

test des pneus Continental GP 5000_1© Vélo 101

Le pneu GP 5000 fait donc suite au célébrissime GP 4000 qui s’est imposé au fil des dernières années comme l’un des pneus références pour les cyclistes coursiers et cyclosportifs. La marque allemande était donc attendue au tournant pour la réactualisation de son modèle phare. Quelles sont donc les améliorations apportées par le GP 5000 par rapport au son prédécesseur ? La marque annonce une qualité de rendement accrue et une résistance encore meilleure pour allonger la durée de vie du pneu. Nous avons donc testé une paire de pneu Continental GP 5000 en 700x25 durant tout le mois de mars : près de 1000 kilomètres effectués et 12 sorties dont deux cyclosportives.

A l’instar des pneus GP 4 Season, les pneus GP 5000 se montent aisément sur les roues. Les tringles souples permettent un montage en peu de temps, sans trop de souffrance pour les poignets. Niveau design, le GP 5000 n’offre pas une grande rupture avec son prédécesseur le GP 4000. C’est tout à fait logique quand on sait que le design extérieur d’un pneu influe fortement sur l’adhérence et le rendement de celui-ci. Pas de bouleversement donc, mais quand même de légers changements au niveau des petits reliefs qui se présentent sur le pneu. Le GP 5000 comme le GP 4000 est très majoritairement lisse, mais il affiche quelques formes et stries sur les côtés du pneu (cf photo ci-dessous).

Test des pneus Continental GP 5000_2 © Vélo 101

Au niveau technologique, la marque allemande met en avant deux innovations. L’une concerne la gomme utilisée (Black Chili) qui permettrait d’avoir une résistance au roulement améliorée de 12 % par rapport au millésime précédent. L’autre innovation se situe au niveau de la carcasse du pneu et favoriserait le confort grâce à un pneu qui s’adapterait d’autant mieux au revêtement des routes. Difficile d’évaluer ces qualités autrement que par la pratique. Voici donc notre ressenti :

Sur la route, le point qui nous a le plus impressionné est l’adhérence des pneus Continental GP 5000. Que ce soit sur route sèche ou route humide, le grip est excellent. Surtout, la qualité de l’adhérence s’illustre sur les routes gravillonneuses et aux revêtements rugueux et irréguliers. Souvent ces routes sont piégeuses et peuvent conduire à la chute. Avec les pneus GP 5000, on se sent en sécurité et on n’hésite pas à donner de l’angle dans les descentes en mauvais état. Le pneu adhère parfaitement.

Côté rendement, on est bien sur un pneu destiné à de la compétition. Le pneu réagit bien dans les relances, la résistance au roulement est faible.  Néanmoins, on ne ressent pas pour autant un rendement aussi élevé que sur certains pneus très haut de gamme exclusivement dédiée à la compétition. La faute à une gomme encore un peu épaisse qui, naturellement, se traduit sur la balance par un poids encore un peu « lourd » pour un pneu haut de gamme : 213 grammes. C’est un peu moins que le GP 4000 mais ça n’en fait pas pour autant un pneu poids plume.

test des pneus Continental GP 5000_3 © Vélo 101

En contrepartie de cet « embonpoint », les pneus Continental GP 5000 offrent une résistance aux crevaisons et une durabilité très satisfaisante. C’est la grosse force de ce modèle : allier performance et résistance. En près de 1000 kilomètres, nous n’avons pas rencontré la moindre crevaison et l’état de la bande de roulement et des flancs ne présente pas le moindre signe d’usure. De quoi rassurer les cyclistes qui roulent par tous les temps et sur tous types de routes !

Enfin, côté confort, l’innovation apportée au niveau de la carcasse du pneu ne se ressent pas particulièrement – elle porte davantage ses fruits sur l’adhérence. Le confort reste de meilleure facture que sur des pneus ultra légers mais avec sa carcasse un peu épaisse le pneu GP 5000 aurait pu prétendre à un confort un peu accru. Qu’on ne s’y méprenne pas, on est avant tout sur un pneu tourné vers la performance et non vers le confort. Dès que le pneu est gonflé à plus de 7 bars, on « rebondit » et on ressent de manière franche les aspérités de la route.

Pour conclure, les pneus Continental GP 5000 se distinguent par leur incroyable polyvalence. Ils concilient avec brio très haut rendement, excellente adhérence, confort et forte résistance aux coupures et crevaisons, sans pour autant être leader dans l’une de ses catégories. La polyvalence est incontestablement le point fort de ce modèle. Une arme fatale qui, dès lors, peut autant séduire le pur coursier que le cyclosportif ou même le cyclotouriste.  Seul le prix pourrait éventuellement être un frein : 62,90 euros le pneu, exclusivement en couleur noire, dommage pour les férus de customisation.

 Plus d'informations sur www.continental-pneus.fr. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE