FLASHS

Tests de matériel

Test Pneus route Continental Grand Prix 5000 Tubeless

Publié le 27/03/2019 09:30

Le nouveau pneu tubeless Continental GP 5000 répondra à toutes les attentes des coureurs les plus exigeants, à savoir conditions climatiques, adhérence, performance, longévité, confort...

Sur combien de temps, combien de sorties et sous quelles conditions (pluie, sec, humide, ...qualité des routes) as-tu testé ces pneus ?

Test commencé le 18 Janvier 2019 et terminé le 15 Mars 2019 soit deux mois. 1450 kms parcourus sur 15 sorties hivernales sur routes plutôt sèches, goudron et gravel (en vue de la préparation des Strade Bianche).

Test GP5000TL-2Test GP 5000 TL © Cycletyres

Sont-ils faciles, difficiles à monter, quels conseils donnerais-tu ?

Il faut l’avouer, le montage des Conti n’est pas le plus facile, loin de là. Ces pneus peuvent rebuter certains primo-utilisateurs de pneus tubeless. Pour les monter il faut se munir de bons démonte-pneus rigides, sinon c’est mission impossible. J’ai essayé de les monter sur différents modèles de roues tubeless (Mavic Ksyrium Pro, Bontager Aeolus 3, Mavic Cosmic Carbon) et à chaque fois j’ai eu le même souci de montage. Les pneus, je pense pour des questions d’étanchéité et peut-être de sécurité sont d’un diamètre qui ne permet pas un montage facile.

Ensuite, une fois le pneu en place sur la jante, le pneu claque très facilement avec une pompe à pied standard. Pas nécessaire d’utiliser un compresseur !

Ne pas oublier le liquide préventif, pour cela le plus simple et de faire sortir le pneu sur quelques centimètres de la jante, injecter le liquide à l’intérieur, remonter le pneu et bien répartir le liquide à l’intérieur du pneu en faisant tourner la roue tout en tapotant le pneu avec le plat de la main ou sur le sol. Ensuite on regonfle à 6 bars et le tour est joué.

Le packaging, on sait qu'il sort de l'ordinaire, que peux-tu en dire ?

Packaging est très bien réussi, mettant en valeur le côté qualitatif de ce produit haut de gamme.

Test GP5000TL-5Test GP 5000 TL| © Cycletyres

Côté sealant, quelle quantité idéalement, et quel produit as-tu utilisé ?

Liquide préventif Continental fourni avec les pneus et il n’est pas nécessaire d’en mettre énormément, pour ma part je mets l’équivalent d’une petite tasse de café env.30grammes.

Tiennent-ils bien ou pas la pression, à quelle fréquence as-tu regonflé ?

Une fois le pneu claqué et mis en place, il tient bien la pression ne perdant que quelques dixièmes de bar sur une durée de 72h. La pression recommandée est toujours de 6 bars, voire moins pour les gabarits légers. Certains roulant sans problème avec 4,5 bars !

Quels conseils donnerais-tu là-dessus ?

Comme je l’avais dit lors d’un précédent essai et dans le commentaire au-dessus, la pression recommandée en tubeless est de 6 bars. Le tubeless prend sa véritable mesure à cette pression avec une qualité de roulage, un confort et une adhérence incomparable qui rappelle sans l’ombre d’un doute la qualité de roulage des boyaux.

Sur la route, comment sont-ils côté rendement, côté usure, côté accroche en virage, sur mouillé, etc....

Les Conti GP5000 donnent vraiment de la confiance au cycliste avec une excellente accroche en descente et une sécurité incomparable. Le rendement est vraiment le point fort de ces pneus haut de gamme. On retrouve la qualité qui a fait la réputation des pneus Conti parmi les cyclistes amateurs et professionnels les plus exigeants. Partir avec la sensation que le risque de crevaison est quasi-nul est vraiment réconfortant !

Test GP5000TL-6Test GP 5000 TL© Cycletyres

À quel type de coureur les recommanderais-tu ?

Ce pneu s’adresse à tous types de cyclistes car il est vraiment excellent et du fait de ses qualités citées plus haut et de l’absence quasi absolue de risque de crevaison les coureurs amateurs comme les cyclistes « de loisir » y trouveront leur compte.

Quels types de soucis as-tu pu rencontrer ? silex ? crevaisons lentes ? solutions trouvées ?

Aucun souci. Les deux pneus ont très bien tenu sans coupure notable ni usure exagérée à l’arrière (je pèse quand même 80kg et les pneus arrière en général ont tendance à s’user plus vite). J’ai fait les Strade Bianche 2019 avec ces pneus, aucun souci de crevaison bien sûr (et je peux vous dire que je n’ai jamais vu autant de coureurs arrêtés au bord de la route tout au long du parcours !), et avec un peu moins de 6 bars, l’accroche sur les parties gravel a été très bonne.

Irais-tu jusqu'à dire que le tubeless comme ça pourrait séduire les pros, un jour ?

Je me suis laissé dire que Romain Bardet avait fait le CLM de Barbentane sur Paris-Nice en tubeless ! Ils sont encore en grande majorité fidèles aux boyaux mais le tubeless se rapprochant vraiment du boyau au niveau sensation ils y viennent évidemment.

Test GP5000TL-4Test GP 5000 TL© Cycletyres

Le prix, à indiquer, est-il justifié ?

Pour cette qualité de pneu je dis oui sans aucun doute.

Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 25 août 2019
dimanche 08 septembre 2019
dimanche 15 septembre 2019
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES