FLASHS

Pros

Ta'Tour d'Espagne

Publié le 20/08/2017 11:24

Suite de l'interview de Nicolas Roche, lui qui possède 15 tatouages sur le corps, tous en lien étroit avec son parcours personnel ou professionnel.

(Suite de l’interview de Nicolas Roche, Ta'Tour d'Espagne)

Nicolas Roche.4Nicolas Roche.4 | © Vélo101 S.BeukeboomUn jour, tu devras penser à une reconversion professionnelle. Comptes tu garder tous ces tatouages ?


Il y a quelques années, quand le tatouage était moins à la mode, il est vrai que cela me préoccupait. J'essayais de faire en sorte que cela ne se voit pas si je portais une chemise. Maintenant, j’ai vu que les tatouages sont partout, même mon banquier est tatoué ! (Rires).

As-tu déjà montré tes tatouages à des cyclistes japonais car au Japon le tatouage est associé aux yakuzas, les gangsters locaux ?

Oui, effectivement, je les avais montrés à Fumi Beppu, il m’avait dit que bien souvent c’était l’équivalent de la mafia japonaise qui était tatoué et il m’avait expliqué que là-bas il est même interdit de rentrer dans certains lieux publics si on est tatoué. 

As-tu déjà pensé te faire des tatouages aux jambes ?

Non j’ai toujours préféré rester sur la partie supérieure du corps, tout simplement parce que sur les jambes cela ne me plaît pas. J’ai toujours voulu en faire un sur le pied mais je n’ai jamais franchi le pas. 

Parle nous de la signification de tes autres tatouages.

J’ai fait celui-ci le jour où j’ai gagné ma première étape sur La Vuelta en 2013 et j’ai inscrit le nom de l’arrivée de l’étape et la date. Juste en dessous, sur le flanc droit, j’ai l’emblème de la famille Roche « Mon dieu est ma roche ». C’est l’écusson dans la tradition irlandaise. 

Comptes tu arrêter de faire des tatouages un jour ?

Pas vraiment, j’ai encore de la place ! (Rires). Je trouve que mon dos n’est pas homogène. J’en ai 6 mais ils sont dispersés et sans lien les uns avec les autres, j’aimerais donc avoir un tatouage qui puisse les rassembler tous et créer une cohérence à partir de la colonne vertébrale. Par exemple je suis allé à Las Vegas et je ne pouvais pas repartir de Vegas sans tatouage j’ai un fait un 7 pour ma date de naissance. Je fonctionne souvent au coup de tête comme ça. 

As-tu peur de chuter un jour pendant une course ou un entraînement et que l’un de tes tatouages soit détruit à cause d’une blessure ?

C’est déjà le cas. Deux morceaux de mes tatouages sont manquants et remplacés par des cicatrices mais je n’ai jamais pris le temps d’aller faire des retouches. 

Mathilde Duriez, Vélo101, 22.08.2017