FLASHS

Pros

Vent de folie sur le Tour

Publié le 12/07/2013 19:20

Tour de France # 13. Le peloton est dispersé aux quatre vents : Valverde anéanti, Froome piégé, Mollema et Contador remontés. Et c'est Cavendish qui conclut !

Chris FroomeChris Froome | © Vélo 101Il régnait ce matin une forme de sérénité sur le visage de Chris Froome (Team Sky) lorsqu'on l'a laissé à Tours (Indre-et-Loire). Une quiétude apparente alors que le Tour de France poursuit sa visite transversale du pays et que la caravane s'apprêtait à vivre une nouvelle journée édulcorée dans le cadre champêtre et bucolique qui composait le décor de cette treizième étape. A Saint-Amand-Montrond (Cher), 173 kilomètres plus loin, ce n'était déjà plus le même Froome qui enfilait sur le podium un maillot d'un jaune plus pâle que celui de la veille. En moins de quatre heures, le temps qu'il aura fallu aux coureurs pour traverser les plaines du Centre à un train d'enfer (47,153 km/h), le visage de l'Anglais s'est fermé, le sourire est devenu forcé, les mots plus laconiques. Lui qui jusque-là avait semé ses adversaires dans le vent a donc récolté la tempête.

Il est dit désormais que Christopher Froome ne possède pas l'équipe pour gagner le Tour. Mise en déroute dans les Pyrénées dès l'instant où il a s'agi pour elle de défendre le maillot jaune, la formation Sky perd ses éléments porteurs les uns après les autres : Vasil Kiryienka était arrivé après les délais à Bagnères-de-Bigorre, voilà qu'Edvald Boasson-Hagen manque à l'appel ce matin, l'omoplate en vrac après l'empilage tourangeau. C'est donc privé de deux gros moteurs que le Maillot Jaune s'engage ce matin dans ce qui va s'avérer être une étape centrale de cette édition. Et pas seulement en raison de la traversée de Bruère-Allichamps, le village qui se revendique au centre de l'Hexagone. Si le soleil prédomine, le danger rôde, invisible mais perceptible. Le vent souffle sur les longues lignes droites et son orientation est optimale pour faire sauter quelque empêcheur de gagner en rond comme Marcel Kittel (Argos-Shimano).

Les Saxo-Tinkoff mettent le Maillot Jaune dans le ventLes Saxo-Tinkoff mettent le Maillot Jaune dans le vent | © ASO/B.BadeC'est pour écarter l'encombrant sprinteur allemand que l'équipe Omega Pharma-Quick Step, sur le modèle de ce qu'avaient fait les Cannondale il y a précisément une semaine vers Albi, prend les choses en main à 115 kilomètres de l'arrivée. A cet instant, six coureurs progressent en tête depuis le départ : Kris Boeckmans (Vacansoleil-DCM), Yohann Gène (Team Europcar), Cyril Lemoine (Sojasun), Luis-Angel Mate (Cofidis), Przemyslaw Niemiec (Lampre-Merida) et Ruben Perez (Euskaltel-Euskadi). Des attaquants qui seront très vite éclipsés, ravalés au kilomètre 77 par un peloton qui visse fort, si fort qu'il vient de splitter en trois. Marcel Kittel est passé par la fenêtre, et il n'est plus question pour les Omega de compter l'énergie qu'ils vont dépenser. La course de bordures a été déclarée. Aucun relâchement ne sera toléré.

Alejandro Valverde anéanti sur crevaison, Chris Froome esseulé, ses adversaires ouvrent une brèche.

Jusqu'ici tout va bien pour les favoris, attentifs, qui ont tous flairé le danger et se massent dans le premier peloton. Mais un élément inopportun va faire sauter la poudrière ! Dans la zone de ravitaillement, Alejandro Valverde (Movistar Team) lève brusquement un bras. Il vient de percer ! A l'allure où file le paquet de tête, la crevaison est déjà éliminatoire. L'Espagnol, 2ème du classement général à 3'25" ce matin, se mettra bien en chasse avec l'aide de tous ses équipiers, mais le vent emporte le peloton, brusquement piloté par l'équipe Belkin, et balaie les ambitions de la formation espagnole. Grand battu du jour, Alejandro Valverde perd 9'54" dans l'affaire, recule du 2ème au 16ème rang du classement général, tandis que sa formation dépose les casques jaunes qui l'identifiaient comme le groupe leader du classement par équipes. Sans chercher à le faire, Chris Froome vient d'écarter un adversaire. Mais d'autres s'élèvent.

Mark Cavendish triomphe d'une folle journéeMark Cavendish triomphe d'une folle journée | © Tim De WaeleLa nervosité du Maillot Jaune, dont l'équipe a été disséminée dans les bordures, n'est passée inaperçue aux yeux de personne. Surtout pas des Saxo-Tinkoff, encore en nombre autour d'Alberto Contador quand Chris Froome ne peut plus compter que sur Kennaugh, Stannard et Thomas. Et encore, plus pour longtemps. Soudain, voilà les Saxo qui changent de gamme. A 30 kilomètres de Saint-Amand-Montrond, Bennati, Kreuziger, Roche, Rogers, Tosatto et bien sûr Contador vissent fort. Mollema et Ten-Dam sont là aussi. Comme Bodnar, Chavanel, Fuglsang, Sagan et Terpstra. Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step) saute in extremis dans les roues. Sous les yeux de Chris Froome, qui assiste impuissant à l'ouverture d'une brèche et ouvre l'éventail. Sous la pression constante, le Maillot Jaune vient d'être écarté.

Le peloton du Tour de France est dispersé aux quatre vents et les chronomètres s'affolent. Lentement mais sûrement, les quatorze de tête accroissent leur avantage sur le peloton Maillot Jaune, à la tête duquel se succèdent les équipes BMC Racing Team, Katusha, Lotto-Belisol et Ag2r La Mondiale. Des alliés de circonstance pour un Chris Froome esseulé dont le débours à Saint-Amand-Montrond s'élèvera à 1'09". A l'initiative de cette étape de folie, l'équipe Omega Pharma-Quick Step se voit récompensée par la victoire en petit comité de Mark Cavendish (devant Peter Sagan), mais c'est surtout le rapproché des binômes Mollema-Ten-Dam et Contador-Kreuziger qui marque les esprits dans une étape qui a définitivement entériné l'affaiblissement du bloc Sky. Deux jours avant de retrouver la montagne sur les rampes du Ventoux, Chris Froome ne possède plus que 2'28" sur son premier poursuivant. Ce soir le vent pourrait avoir tourné.

Demain samedi, la quatorzième étape se disputera entre Saint-Pourçain-sur-Sioule et Lyon (191 km).

Classement 13ème étape :

1. Mark Cavendish (GBR, Omega Pharma-Quick Step) les 173 km en 3h40'08" (47,1 km/h)
2. Peter Sagan (SVQ, Cannondale) m.t.
3. Bauke Mollema (PBS, Belkin) m.t.
4. Jakob Fuglsang (DAN, Astana) m.t.
5. Niki Terpstra (PBS, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
6. Roman Kreuziger (TCH, Team Saxo-Tinkoff) m.t.
7. Alberto Contador (ESP, Team Saxo-Tinkoff) m.t.
8. Laurens Ten-Dam (PBS, Belkin) m.t.
9. Sylvain Chavanel (FRA, Omega Pharma-Quick Step) à 6 sec.
10. Michael Rogers (AUS, Team Saxo-Tinkoff) à 9 sec.

Classement général :

1. Chris Froome (GBR, Team Sky) en 51h00'30"
2. Bauke Mollema (PBS, Belkin) à 2'28"
3. Alberto Contador (ESP, Team Saxo-Tinkoff) à 2'45"
4. Roman Kreuziger (TCH, Team Saxo-Tinkoff) à 2'48"
5. Laurens Ten-Dam (PBS, Belkin) à 3'01"
6. Jakob Fuglsang (DAN, Astana) à 4'39"
7. Michal Kwiatkowski (POL, Omega Pharma-Quick Step) à 4'44"
8. Nairo-Alexander Quintana (COL, Movistar Team) à 5'18"
9. Jean-Christophe Péraud (FRA, Ag2r La Mondiale) à 5'39"
10. Joaquin Rodriguez (ESP, Team Katusha) à 5'48"

Classement par points :

1. Peter Sagan (SVQ, Cannondale) 357 pt
2. Mark Cavendish (GBR, Omega Pharma-Quick Step) 273 pt
3. André Greipel (ALL, Lotto-Belisol) 217 pt
4. Marcel Kittel (ALL, Argos-Shimano) 177 pt
5. Alexander Kristoff (NOR, Team Katusha) 157 pt
6. Juan-Antonio Flecha (ESP, Vacansoleil-DCM) 110 pt
7. José-Joaquin Rojas (ESP, Movistar Team) 102 pt
8. Michal Kwiatkowski (POL, Omega Pharma-Quick Step) 101 pt
9. Danny Van Poppel (PBS, Vacansoleil-DCM) 87 pt
10. Daryl Impey (AFS, Orica-GreenEdge) 76 pt

Classement de la montagne :

1. Pierre Rolland (FRA, Team Europcar) 50 pt
2. Christopher Froome (GBR, Team Sky) 33 pt
3. Richie Porte (AUS, Team Sky) 28 pt
4. Nairo-Alexander Quintana (COL, Movistar Team) 26 pt
5. Mikel Nieve (ESP, Euskaltel-Euskadi) 21 pt
6. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 20 pt
7. Simon Clarke (AUS, Orica-GreenEdge) 15 pt
8. Thomas De Gendt (BEL, Vacansoleil-DCM) 14 pt
9. Peter Kennaugh (GBR, Team Sky) 14 pt
10. Daniel Martin (IRL, Garmin-Sharp) 13 pt

Classement des jeunes :

1. Michal Kwiatkowski (POL, Omega Pharma-Quick Step) en 51h05'14"
2. Nairo-Alexander Quintana (COL, Movistar Team) à 34 sec.
3. Andrew Talansky (USA, Garmin-Sharp) à 8'27"
4. Romain Bardet (FRA, Ag2r La Mondiale) à 15'51"
5. Tejay Van Garderen (USA, BMC Racing Team) à 33'24"
6. Arthur Vichot (FRA, FDJ.fr) à 39'41"
7. Thibaut Pinot (FRA, FDJ.fr) à 40'45"
8. Alexis Vuillermoz (FRA, Sojasun) à 44'12"
9. Peter Sagan (SVQ, Cannondale) à 48'14"
10. Tom Dumoulin (FRA, Argos-Shimano) à 50'13"

Classement de la combativité :

1. Mark Cavendish (GBR, Omega Pharma-Quick Step)

Classement par équipes :

1. Team Saxo-Tinkoff (DAN) en 152h22'41"
2. Belkin (PBS) en 2'32"
3. Ag2r La Mondiale (FRA) à 10'37"
4. RadioShack-Leopard (LUX) à 14'47"
5. Movistar Team (ESP) à 16'14"
6. Team Katusha (RUS) à 22'09"
7. BMC Racing Team (USA) à 31'42"
8. Garmin-Sharp (USA) à 32'17"
9. Omega Pharma-Quick Step (BEL) à 39'41"
10. Euskaltel-Euskadi (ESP) à 44'24"

ABUS FRANCE 2020

MAURIENNE TOURISME 2

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 juillet 2020
dimanche 02 août 2020
samedi 08 août 2020
dimanche 09 août 2020
samedi 29 août 2020
vendredi 18 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES