FLASHS

Pros

Vuelta : Carapaz et Ineos-Grenadiers aux commandes

Publié le 27/10/2020 07:00

5 jours en rouge pour Primoz Roglic, avant de céder son maillot à Richard Carapaz (Ineos Grenadiers), qui souhaite poursuivre la bonne dynamique de son équipe.

Le Tour d’Italie n’était pas terminé que la Vuelta avait déjà débutée. Deux jours après le Tour des Flandres, que de nombreux coureurs ont couru avant de prendre l’avion en direction de l’Espagne, pour débuter cette course de trois semaines, si tout va bien… 

Roglic s'offre la première étapeRoglic s'offre la première étape | © Jumbo Visma

Écrémage par l’arrière et Primoz Roglic (Jumbo Visma) qui fait le sprint pour aller chercher la victoire. Du déjà vu, lors du dernier Tour de France. Cette fois ci, ce n’était pas face à son compatriote Tadej Pogacar ou Richie Porte, mais contre Richard Carapaz. 5 jours avec le maillot de leader, le Slovène a cédé dimanche. Un mal pour un bien ? Son équipe n’a plus le poids de la course à assumer, il pourra peut-être le récupérer en dernière semaine. C’est donc Richard Carapaz (Ineos Grenadiers), l’actuel leader du classement général provisoire, avec une poignée de secondes sur Hugh Carthy (EF Pro Cycling) et Dan Martin (Israel Start Up Nation). Sans Froome, Bernal ou Thomas, la formation Britannique tourne bien : rappelons qu’un nouveau Britannique vient d’ajouter un grand Tour à son palmarès, en la personne de Tao Geoghegan Hart qui s’est offert le Tour d’Italie. Déjà vainqueur du Giro, Richard Carapaz semble en bonne forme pour aller loin avec cette tunique sur le dos ! 

Une première semaine avec une seule arrivée pour sprinteurs, qui a vu le succès de l’Irlandais Sam Bennett (Deceuninck Quick Step), devant Jasper Philipsen (UAE Emirates) et Jakub Mareczko (CCC). D’autres opportunités se présenteront rapidement à eux en deuxième semaine. 

Sam Bennett sur la VueltaSam Bennett sur la Vuelta | © Getty Sport

Point noir de ce début de Vuelta, le Français Thibaut Pinot qui quitte l’épreuve au matin de la 3ème étape. Toujours souffrant de son dos, le physique ne suit plus, retour à la maison. Quand est-il du mental ? Il arrivait forcément dans le doute suite à un Tour de France compliqué, n’ayant pas couru depuis il était dans l’inconnu et comme on dit « l’entraînement ne remplace pas la compétition ». Son équipe a tenté le coup en l’engageant sur la Vuelta, le but était de « retrouver du plaisir en courses » avait-il confié au départ. Dommage de le voir quitter la Vuelta si tôt ! Le break hivernal sera donc tourné sur la récupération physique et mental, pour revenir en pleine possession de ses moyens la saison prochaine. 

Pris dans une cassure sur la deuxième étape, le coureur de la Cofidis Guillaume Martin a perdu beaucoup de temps. En avant sur le plan B : prendre les échappées. Chose faite lors des deux dernières étapes, conclut par une 2ème et 6ème place. Pas la gagne, mais ça ne serait tarder ! 

Carapaz en rose sur la VueltaCarapaz en rose sur la Vuelta | © Ineos Grenadiers

En avant pour la deuxième semaine : 159,7 kilomètres sont à parcourir aujourd'hui, où les baroudeurs pourraient aller se jouer la victoire. 

Classement général provisoire : 

  1. Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) en 24h34’39’’
  2. Hugh Carthy (EF Pro Cycling) à 18’’ 
  3. Dan Martin (Israel Start Up Nation) à 20’’
  4. Primoz Roglic (Jumbo Visma) à 30’’
  5. Enric Mas (Movistar) à 1’07’’
  6. Felix Geossschartner (Bora Hansgrohe) à 1’30’’
  7. Marc Soler (Movistar) à 1’42’’ 
  8. Esteban Chaves (Mitchelton Scott) à 2’02’’
  9. David De La Cruz (UAE Emirates) à 2’46’’ 
  10. Alejandro Valverde (Movistar) à 3’00’’

Par Maëlle Grossetête 

CAMPAGNOLO

INSCRIPTION EN LIGNE