Crème et huile de massage avant une épreuve

Santé / forme Publié le 17/03/2017 09:41

L'usage d'une crème ou d'une huile chauffante est le compromis idéal quand on ne veut pas partir trop couvert en dépit de fraîches matinées.

Stéphane Cognet vous aide à atteindre vos objectifs grâce à ses conseils d'entraînement. Pour un suivi d'entraînement personnalisé, vous pouvez le contacter via son site : http://bike-velo-test.com/suivis-et-programmes-dentrainements.

L'usage d'une crème ou d'une huile chauffante est le compromis idéal
© Stéphane Cognet
En cette période de reprise des compétitions, les matinées sont encore fraîches. Mais vers la fin de l'épreuve, la température peut avoir doublé ! De ce fait, la gestion des vêtements est compliquée. Sur les cyclosportives, sans voiture suiveuse donc, certains parviennent parfois à se délester d'une couche devenue pénalisante auprès d'une personne venue sur un point précis du parcours. Mais la majorité d'entre nous est livrée à elle-même. C'est pourquoi nous vous préconisons de ne pas partir trop couvert afin de pouvoir être en mesure de "faire la guerre" sur les dernières heures de l'épreuve sans vous sentir bouillir comme si vous étiez dans une cocotte-minute ! L'usage d'une crème ou huile chauffante est le compromis idéal.

Le marché est large. Les différentes marques de textile, nutrition ou accessoires de cyclisme proposent la leur. N'oublions pas ce qui est également en vente dans les pharmacies, ce qui rend encore plus vaste votre choix ! Mais pour bien choisir son huile ou crème chauffante, il faut connaître un minimum sa composition et les ingrédients efficaces.

Pour chauffer les muscles, trois ingrédients sont primordiaux : le camphre, le menthol et l'huile de térébenthine. Viennent ensuite les compléments pour que la pommade puisse bien pénétrer dans vos muscles et glisser sous les mains lors de l'application. Avant tout achat, renseignez-vous sur la composition et vérifiez qu'il y a au moins l'un de ces trois ingrédients. Si les trois sont présents, c'est forcément encore mieux. Ensuite, le choix s'oriente sur la nature. Certaines marques proposent leur produit sous forme de pommade ou d'huile, à vous de choisir.

Crèmes et huiles de massage : un large choix
© Stéphane Cognet
L'intérêt de prendre sous huile est de pouvoir l'associer avec de l'huile d'arnica ou de camphre (encore une fois) si les conditions sont humides. Cela aura pour effet d'imperméabiliser votre peau afin que les gouttes de pluie froide ne pénètrent pas dans vos muscles. De plus, associé à un bon massage d'avant-course, vous serez en pleine forme dès les premiers kilomètres et celle-ci va s'accroitre tout au long de l'épreuve !

Pour un froid sec, l'application en gel est à privilégier. Son effet est généralement plus rapide mais en cas d'averses, la pluie pénétrera dans vos muscles et anéantira l'effet du gel...

Mais il est tout à fait possible également d'associer un gel chauffant avec une huile. En fait, chacun se fera son expérience pour opter pour la mixture qui lui procurera les meilleurs résultats. Chaque individu est différent, chacun ne réagit pas de la même façon au froid, à la pluie etc. C'est pourquoi nous vous donnons des exemples et des conseils qui fonctionneront plus ou moins en fonction des personnes.

Exemple pour le froid : crème de massage Embrocation Siamoise + lotion du tigre
Exemple pour la pluie : crème weather protect + huile de camphre

A savoir que l'Embrocation Siamoise est une des plus anciennes formules de crème d'effort sportif, et ce depuis 1872 ! Elle a notamment été vue et utilisée à la grande époque de notre "Poupou" national ! Sa formule est entièrement axée sur la préparation à l'effort et aide à soutenir le muscle, soulager des crampes et des spasmes musculaires ! - Stéphane Cognet

<< Article précédent | Article suivant >>

LookPedale nov
Inscription en ligne Vélo101
Tacx 1 novembre 2017
Personal coach JR Laloi novembre 2017