Aller au contenu

Thierry GEUMEZ

Membre
  • Compteur de contenus

    14 448
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    26

Tout ce qui a été posté par Thierry GEUMEZ

  1. Bonjour, Le GPS Garmin 830 ne se résume pas à un appareil de guidage, il enregistre tous les paramètres de tes sorties et permet de programmer des séances d'entraînement. Il convient donc particulièrement bien aux sportifs. Si tu n'utilises que la fonction "guidage", un modèle moins coûteux serait probablement plus adapté.
  2. Pffff, encore ta mauvaise foi... Tu n'as pas tenu compte du prix de revente !!! 😛 Mais je suis d'accord avec toi, c'est quand même de la folie... pour nous, pauvres prolétaires 🤣
  3. Vertige et bouffée de chaleur => hypoglycémie. Tes données cardiaques indiquent que tu as passé plus de 3h30 en zone 3, une allure à laquelle les graisses ne suffisent pas à faire tourner le moteur : tes réserves de glucides se sont épuisées. Si tu manges peu pendant une longue sortie, tu dois éviter de forcer dans les côtes ou contre le vent... ou lorsque tu es embourbé 🥴
  4. Tu illustres parfaitement cette citation attribuée à Mark Twain : "Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" 😜
  5. 50 tr/min à haute intensité sollicite exagérément tes muscles et tes articulations et tu risques de te blesser. A cette cadence, on recommande plutôt des intervalles moyennement longs sur le plat à intensité modérée (70-75 % de la FC max). Si tu veux travailler la force à plus haute intensité (85-90 % de FC max) dans les côtes, il ne faut pas dépasser quelques minutes et éviter de descendre en-dessous de 60 tr/min.
  6. Ton témoignage illustre parfaitement la différence entre "force" et "puissance". On ne peut développer le maximum de puissance en maintenant son rythme cardiaque à un niveau raisonnable. Effectuer des exercices de force est utile lors des entraînements mais contre-productif quand on veut augmenter sa vitesse moyenne sur un parcours.
  7. Tu évoquais précédemment des douleurs au dos. Cette fois ce sont les genoux. Il y a clairement des choses à revoir concernant ta position. Pour les genoux, si la douleur est située à l'avant, vérifie prioritairement le réglage des cales des chaussures : manque de recul (pied pas assez avancé) ou inclinaison du pied forcée, contre nature. Mais une selle selle trop basse et trop avancée peut aussi en être la cause. Une selle trop haute provoque plutôt des douleurs à l'arrière du genou. Pour le dos, c'est le haut ou le bas qui te fait souffrir ? Bref, y'a du taf.
  8. Ben quoi, je t'attends, moi ! T'espères pas que je fasse tout le boulot ? Ah les jeunes..... Pffffff
  9. Tu as presque 4 mois pour apprendre à calibrer tes efforts sur ce type de sorties, pas de souci ! 😉
  10. Tes dispositions pour le rugby et ton gabarit plus "musclé" que "filiforme" sont plutôt ceux d'un puncheur que d'un pur grimpeur mais tu vas encore progresser puisque tu ne fais du vélo que depuis 6 mois. Comme évoqué par d'autres, rouler davantage te permettrait d'atteindre un meilleur niveau... si cela rencontre tes choix de vie.
  11. A noter que les plateaux Rotor sont maintenant officiellement compatibles Shimano/Sram 12 vitesses (le plateau de 30 ne se monte bien sûr pas sur une étoile Shimano, il faut utiliser un pédalier Rotor). Aucune indication concernant Campa (on dirait que les deux marques ne communiquent pas entre elles pour des raisons que j'ignore) mais mon pédalier Rotor Vegast et ses plateaux 46-30 (ronds ou ovales) fonctionnent sans souci avec ma transmission Chorus 12 V. J'ai lu des témoignages sur d'autres forums allant dans le même sens.
  12. Bienvenue sur le forum ! Nicolas a répondu pour la partie mécanique de la question. Mais avant de changer ton matériel, il serait bon de savoir où tu en es sur le plan physique. Les débuts à vélo sont souvent décourageants, l'ascension d'un pont d'autoroute nous met hors d'haleine, on a mal au c.l après une heure, etc. Il faut le temps d'adapter sa position, de se faire les muscles, d'acquérir de l'endurance. Cela réclame de l'assiduité et de la persévérance. Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur toi ? Quel est ton âge ? Depuis combien de temps t'es-tu mis au vélo ? Combien de kilomètres parcourus ? Et, question indiscrète mais révélatrice sur ton potentiel dans les côtes, ton rapport taille/poids ?
  13. Monter les côtes sans toucher le cintre permet aussi de régler sa selle. Si le point d'équilibre est réalisé en tenant les mains à proximité du cintre, ça signifie que la selle est probablement trop reculée et/ou trop inclinée vers l'arrière et cela provoque effectivement des douleurs dans le bas du dos, surtout si on pédale en force. Certains ergonomes effectuent ce réglage de la selle en faisant pédaler sur un home trainer mains dans le dos; Si tu glisses vers l'avant, tu recules la selle et/ou l'inclines vers l'arrière. Tous les sports d'endurance améliorent les capacités cardio-vasculaires et sont utiles pour entretenir la condition physique en hiver. Mais à l'approche (à 3 mois) d'une compétition cycliste, il faut s'entraîner prioritairement à vélo. Il faut aller du général vers le spécifique.
  14. Je ne suis pas étonné que tu aies dû avancer la selle après en avoir relevé le bec : sur les selles creuses, le postérieur à tendance à se positionner dans le creux et en relevant le bec de selle, le creux se déplace vers l'arrière. Un point qui tombe sous le sens mais il est quand même bon de le rappeler : on doit vérifier l'inclinaison de la selle en plaçant toujours le vélo au même endroit parce qu'il faut aussi tenir compte de l'inclinaison du sol.
  15. Comment gères-tu ton effort ? Aux sensations ? Cardiofréquencemètre ? Capteur de puissance ?
  16. Bruit "crac-crac-crac" semblant venir du pédalier lors de la reprise du pédalage après une période de roue libre. Mais il suffisait d'interrompre le pédalage pendant une demi seconde pour que le bruit cesse. Aucune amélioration après nettoyage/graissage du jeu de pédalier et des roulements de la roue arrière, cela s'aggravait progressivement au fil des semaines. C'est le roulement intérieur du corps de roue libre (campa zonda) qui était mort. Bizarre parce que le roulement extérieur est le plus exposé aux entrées d'eau. J'ai remplacé les deux roulements et plus de bruit 😊
  17. Très compact, 65/125, mais pas plus large que 40 cm : https://www.specialized.com/fr/fr/cintre-route-comp-alloy-short-reach/p/156040?color=230922-156040 Concernant le mal de dos avec le cintre très relevé (je suppose qu'il s'agit du bas du dos, une position très basse provoquerait plutôt des douleurs aux cervicales), il faudrait peut-être vérifier si le réglage de la selle n'est pas à revoir.
  18. Pas la peine de paniquer ! Un 120 n'a rien d'insurmontable lorsqu'on fait régulièrement des 80. Il suffit de rouler à 29 de moyenne au lieu de 29,66 😉
  19. Je ne vous connais pas, qui êtes-vous ? 😜
  20. J'évite le nettoyeur haute pression, trop de risque de faire entrer de l'eau dans les roulements. Je mouille avec un flexible d'arrosage de jardin, je badigeonne la cassette et les plateaux avec un dégraissant, je fais passer la chaîne dans un nettoyeur https://www.probikeshop.fr/park-tool-nettoyeur-de-chaine-cm-5-2/91387.html puis je rince le tout avec le flexible précité. Essuyage puis lubrification de la chaîne.
  21. Tu devras donc relever un peu le bec. Vas-y mollo, pas plus de 1 ou 2 mm à chaque fois.
  22. As-tu un home trainer pour entretenir, voire améliorer, ta condition ? Mais tu n'aimes peut-être pas le HT... L'Etape du Tour est encore lointaine, pas de panique, et tu as les montagnes à portée de manivelles pour effectuer la meilleure préparation qui soit. Compatis plutôt pour les "plaineux" 😊
  23. Le matériel ne règle pas tous les problèmes. Tu disposes de 13h entre le lever et le coucher du soleil à la fin du mois de juillet, tu ne feras que de la route et je suppose que tu ne rouleras pas de nuit pour des raisons de sécurité. Quel que soit le vélo, penses-tu être capable de boucler les 278 km en moins de 13h ?
  24. D'après cet article, un mauvais métabolisme des graisses peut conduire à l'épuisement des glucides après 2 h lors d'un événement sportif. C'est la conséquence d'un entraînement trop systématiquement "moyennement dur". Un entraînement spécifique comportant des séances à faible intensité améliore l'aptitude de l'organisme à consommer prioritairement les graisses : https://blog.2peak.com/fr/entrainement-du-metabolisme-des-graisses-dans-les-sports-dendurance/
×
×
  • Créer...