FLASHS

FORUM VELO 101

Forum Route Cyclosport • ON DOIT SE REMETTRE EN QUESTION

Retour au forum Route > Cyclosport Bas de page

envoyé le 01/06/2017 10:07

Bonjour,

Tel est le titre de l'article de Nicolas Roux en page d'ouverture. A lire et à relire car on ne peux écrire et constater plus juste.

J'ai eu la chance de connaître le cyclosport il y a....longtemps, de participer aux grandes cyclos, de créer les 3 Ballons.....bref sans avoir gagné quoi que ce soit j'ai participé et j'ai vu effectivement l'ambiance du cyclosport changer.

Rien n'est jamais perdu, la sonnette d'alarme est tirée mais soyons, soyez prudents. Il sera de plus en plus difficile d'avoir des autorisations ( je l'ai constaté en 2016 pour le GRAND HUIT VOSGIEN ) Et c'est normal, le cyclosport est un loisir et ne doit pas se finir à l'hôpital ou pire à cause de l'inconscience de certains cyclos ou du manque de sécurité du fait des organisateurs qui pensent peut être plus monnaie que sécurité. ( la sécurité coûte très cher mais on ne doit pas lésiner sur ce chapître)

Le risque zéro n'existe pas bien sûr. Par exemple même si nous aurons la route de la Planche des Belles Filles privatisée, avec tapis de chrono en bas et en haut ce qui permettra à chacun d'avoir son temps de montée pour descendre ensuite en effectuant la boucle du TDF sans chrono qui reprendra en bas, on n'empêchera pas les kamikazes!!Mais temps de descente non comptabilisé.

C'est juste un exemple qui va dans le sens de ce qu'écrit N Roux qui a bien sûr d'autres références que moi mais comme lui je déplore le changement de convivialité qui n'exclurait pas le côté sportif, et parfois les tarifs pratiqués.....parce que ça marche!!

Nombre de cyclos méritent une meilleure audience mais n'ont pas les moyens.....ou alors, c'est un choix, limitent volontairement le nombre de cyclos, l'argent n'étant pas le moteur de leurs motivations.

Bonne route à tous et merci à N Roux d'avoir tiré cette sonnette d'alarme.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 11:14

Ben, faites comme en Belgique, organisez des randosportives ... même sans classement, beaucoup y trouvent leur compte !!!

Je pense que ce que tu entends par rando sportive existe en France, c'est organisé par la FFCT, la FSGT...

Parcours fléché, départ quand on veut, chacun responsable de sa sécurité (carrefours non protégés).

Mais beaucoup veulent le temps, le classement, et ne savent pas profiter du paysage

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 11:50

Par randosportive belge, j'entend épreuve de masse, avec départ libre, quelques bosses chronométrées, points dangereux protégés et çà roule à toutes les vitesses de lentement à très vite (certains groupes roulent à plus de 35 km/h).

 

Pour le classement, il y a les fédérations et des courses sur circuits fermés...

 

Ceci dit, le principe de la cyclo-sportive est intéressant, dommage que les routes soient souvent ouvertes dans un sens.

 

J'oubliai : une randosportive à souvent le parcours le plus dur possible, ce qui la distingue de la randonnée cyclotouriste classique. 

 

En fait, en Belgique, les autorités ne veulent plus laisser organiser de cyclosportives car çà bloque le trafic (dense) trop longtemps

Bonjour,

Traffic bloqué qui amènera à juste titre une limitation du nombre de participants. C'est souhaitable car il ne faut pas le nier c'est dangereux. Ca pénalisera peut être certaines sociétés d'organisation, mais ça n'est pas grave! On reviendra ainsi à un équilibre entre sport et plaisir en limitant peut être les risques du trop grand nombre. D'autant que les cyclos où il y a le plus de monde sont souvent.....les plus chères sans pour autant être les plus belles!!

Grégory nous dit que les randosportives ont souvent le parcours le plus dur possible. C'est aussi le cas en cyclosportive mais il faut déplorer,à mon humble avis, la multiplication des parcours ( monnaie monnaie!) qui contribuent à l'encombrement des routes, ce qui finira par exaspérer les autorités et les riverains. Au début du cyclosport il n'y avait qu'un parcours.....tu fais ou tu ne fais pas !

Bonnes routes......

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 12:13

Bonjour,

Traffic bloqué qui amènera à juste titre une limitation du nombre de participants. C'est souhaitable car il ne faut pas le nier c'est dangereux. Ca pénalisera peut être certaines sociétés d'organisation, mais ça n'est pas grave! On reviendra ainsi à un équilibre entre sport et plaisir en limitant peut être les risques du trop grand nombre. D'autant que les cyclos où il y a le plus de monde sont souvent.....les plus chères sans pour autant être les plus belles!!

Grégory nous dit que les randosportives ont souvent le parcours le plus dur possible. C'est aussi le cas en cyclosportive mais il faut déplorer,à mon humble avis, la multiplication des parcours ( monnaie monnaie!) qui contribuent à l'encombrement des routes, ce qui finira par exaspérer les autorités et les riverains. Au début du cyclosport il n'y avait qu'un parcours.....tu fais ou tu ne fais pas !

Bonnes routes......

Protéger la route a un coût et tu dois le savoir en tant qu'organisateur.

Car le pire serait de vouloir protéger la route sans forces de l'ordre. On sait comment cela se passe dans ce cas. Les courreurs pense, légitimement, être protéger, mais il y a toujours des automobilistes qui forceront le passage tant que ce n'est pas un uniforme qui les arrête.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 12:59

Protéger la route a un coût et tu dois le savoir en tant qu'organisateur.

Car le pire serait de vouloir protéger la route sans forces de l'ordre. On sait comment cela se passe dans ce cas. Les courreurs pense, légitimement, être protéger, mais il y a toujours des automobilistes qui forceront le passage tant que ce n'est pas un uniforme qui les arrête.

Tout à fait et c'est pour ça que je disais qu'il est difficile d'avoir des routes privatisées et que la sécurité coûte cher. La protection des signaleurs est réelle mais bien sûr limitée car, il y aura toujours des automobilistes irrascibles. Quant à s'offrir des forces de l'ordre sur une cyclo.....il faut de gros moyens!!

Les organisateurs doivent faire un maximum pour la sécurité qui ne sera cependant jamais parfaite, les cyclos devant toujours être vigilants.

Petit détail, c'est toujours sympa de dire un petit merci au passage aux bénévoles sur les ravitos ou aux carrefours......car sans eux, pas de cyclosportives!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 13:26

Tout à fait et c'est pour ça que je disais qu'il est difficile d'avoir des routes privatisées et que la sécurité coûte cher. La protection des signaleurs est réelle mais bien sûr limitée car, il y aura toujours des automobilistes irrascibles. Quant à s'offrir des forces de l'ordre sur une cyclo.....il faut de gros moyens!!

Les organisateurs doivent faire un maximum pour la sécurité qui ne sera cependant jamais parfaite, les cyclos devant toujours être vigilants.

Petit détail, c'est toujours sympa de dire un petit merci au passage aux bénévoles sur les ravitos ou aux carrefours......car sans eux, pas de cyclosportives!

Petit détail, c'est toujours sympa de dire un petit merci au passage aux bénévoles sur les ravitos ou aux carrefours......car sans eux, pas de cyclosportives!

Rappel très judicieux Jean-Claude. Perso j'y pense souvent, et je me trouve bien seul à le faire. Et lorsqu'il y a des motards, à l'arrivée, si je les vois je vais les remercier aussi.

Une fois j'étais signaleur sur une course UFOLEP. La voiture ouvreuse arrive et je me mets en place. Une voiture s'arrête et après 10s je le sens démarrer alors que le paquet arrive à moins de 200m du carrefour. J'ai entamé le geste pour frapper la voiture avec mon panneau pour lui calmer sa joiesmiley yell

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 15:42

Par randosportive belge, j'entend épreuve de masse, avec départ libre, quelques bosses chronométrées, points dangereux protégés et çà roule à toutes les vitesses de lentement à très vite (certains groupes roulent à plus de 35 km/h).

 

Pour le classement, il y a les fédérations et des courses sur circuits fermés...

 

Ceci dit, le principe de la cyclo-sportive est intéressant, dommage que les routes soient souvent ouvertes dans un sens.

 

J'oubliai : une randosportive à souvent le parcours le plus dur possible, ce qui la distingue de la randonnée cyclotouriste classique. 

 

En fait, en Belgique, les autorités ne veulent plus laisser organiser de cyclosportives car çà bloque le trafic (dense) trop longtemps

+1 Greg

Randosportive avec chrono de certaines côtes comme LBL; pas besoin de signaleurs ni de maréchaussée. Un genre KOMs du jour quoi.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 16:55

Bonjour,

Tel est le titre de l'article de Nicolas Roux en page d'ouverture. A lire et à relire car on ne peux écrire et constater plus juste.

J'ai eu la chance de connaître le cyclosport il y a....longtemps, de participer aux grandes cyclos, de créer les 3 Ballons.....bref sans avoir gagné quoi que ce soit j'ai participé et j'ai vu effectivement l'ambiance du cyclosport changer.

Rien n'est jamais perdu, la sonnette d'alarme est tirée mais soyons, soyez prudents. Il sera de plus en plus difficile d'avoir des autorisations ( je l'ai constaté en 2016 pour le GRAND HUIT VOSGIEN ) Et c'est normal, le cyclosport est un loisir et ne doit pas se finir à l'hôpital ou pire à cause de l'inconscience de certains cyclos ou du manque de sécurité du fait des organisateurs qui pensent peut être plus monnaie que sécurité. ( la sécurité coûte très cher mais on ne doit pas lésiner sur ce chapître)

Le risque zéro n'existe pas bien sûr. Par exemple même si nous aurons la route de la Planche des Belles Filles privatisée, avec tapis de chrono en bas et en haut ce qui permettra à chacun d'avoir son temps de montée pour descendre ensuite en effectuant la boucle du TDF sans chrono qui reprendra en bas, on n'empêchera pas les kamikazes!!Mais temps de descente non comptabilisé.

C'est juste un exemple qui va dans le sens de ce qu'écrit N Roux qui a bien sûr d'autres références que moi mais comme lui je déplore le changement de convivialité qui n'exclurait pas le côté sportif, et parfois les tarifs pratiqués.....parce que ça marche!!

Nombre de cyclos méritent une meilleure audience mais n'ont pas les moyens.....ou alors, c'est un choix, limitent volontairement le nombre de cyclos, l'argent n'étant pas le moteur de leurs motivations.

Bonne route à tous et merci à N Roux d'avoir tiré cette sonnette d'alarme.

J'avais répondu directement à Nicolas ROUX je n'ai pas encore de réponse....

Je me rappelle des 1ères cyclo et du début du VTT avec la coupe de France appelée alors Funny Bike.

Pour les cyclos elles faisaient bien souvent plus de 200 km, ça partait plus cool, ça roulait à droite, on s'arrêtait aux ravitos donc moins de déchets, il y avait moins de "coureurs" venus chercher la gloire.

Pour le VTT c'était le modèle de l'enduro moto = liaisons non chronométrées puis spéciales chronos, donc les ravitos se faisaient tous ensemble sans déchet.

Puis sont arrivées d'autres styles d'organisations, les challenges truc machin, en même temps que la disparition des courses FFC.  Du coup en plus des organisateurs bénévoles sont apparues des sociétés qui ont flairé le bon filon des épreuves de masses ouvertes à tous. C'est un peu pareil dans d'autres sports.

Mais le problème du vélo et du VTT c'est que c'est sur la voie publique, donc très dangereux.

La FFCT a moins de soucis surtout pour les brevets montagnards, chaque participant doit se comporter comme en rando perso. On y voit moins de kamikazes, plus de gens qui roulent en famille, en club, entre amis.

Une cyclo ça ne devrait plus être "est-ce sue je vais arriver entier au bout sans un connard (cyclo ou véhicule) qui va me foutre en l'air ?"

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 18:07

+1 Greg

Randosportive avec chrono de certaines côtes comme LBL; pas besoin de signaleurs ni de maréchaussée. Un genre KOMs du jour quoi.

La ForestCime qui se déroule sur 3 jours est dans cet état d'esprit. Et l'ambiance est génialesmiley cool

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 20:52

Bonjour,

Tel est le titre de l'article de Nicolas Roux en page d'ouverture. A lire et à relire car on ne peux écrire et constater plus juste.

J'ai eu la chance de connaître le cyclosport il y a....longtemps, de participer aux grandes cyclos, de créer les 3 Ballons.....bref sans avoir gagné quoi que ce soit j'ai participé et j'ai vu effectivement l'ambiance du cyclosport changer.

Rien n'est jamais perdu, la sonnette d'alarme est tirée mais soyons, soyez prudents. Il sera de plus en plus difficile d'avoir des autorisations ( je l'ai constaté en 2016 pour le GRAND HUIT VOSGIEN ) Et c'est normal, le cyclosport est un loisir et ne doit pas se finir à l'hôpital ou pire à cause de l'inconscience de certains cyclos ou du manque de sécurité du fait des organisateurs qui pensent peut être plus monnaie que sécurité. ( la sécurité coûte très cher mais on ne doit pas lésiner sur ce chapître)

Le risque zéro n'existe pas bien sûr. Par exemple même si nous aurons la route de la Planche des Belles Filles privatisée, avec tapis de chrono en bas et en haut ce qui permettra à chacun d'avoir son temps de montée pour descendre ensuite en effectuant la boucle du TDF sans chrono qui reprendra en bas, on n'empêchera pas les kamikazes!!Mais temps de descente non comptabilisé.

C'est juste un exemple qui va dans le sens de ce qu'écrit N Roux qui a bien sûr d'autres références que moi mais comme lui je déplore le changement de convivialité qui n'exclurait pas le côté sportif, et parfois les tarifs pratiqués.....parce que ça marche!!

Nombre de cyclos méritent une meilleure audience mais n'ont pas les moyens.....ou alors, c'est un choix, limitent volontairement le nombre de cyclos, l'argent n'étant pas le moteur de leurs motivations.

Bonne route à tous et merci à N Roux d'avoir tiré cette sonnette d'alarme.

salut jean claude ,

 

assez marrant cet article de nicolas roux qui semble faire  de son metier sa participation aux cyclosportives.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 21:21

Je ne souhaite plus non plus vraiment participer à des cyclosportives, surtout par chez moi, je me suis rendu compte que les randsportives apportaient autant de satisfaction vélocipédique, en bien moins cher et plus sympa. Je pense que c'est plus ou moins l'avenir du "cyclosport", l'épreuve à classement par ordre d'arrivée devient le "vélo de papa" et un tantinet has-been. Le plaisir est ailleurs et je pense que la majorité des participants recherchent autre chose. Ça n'empêche pas de se tirer la bourre. 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 21:44

Je ne souhaite plus non plus vraiment participer à des cyclosportives, surtout par chez moi, je me suis rendu compte que les randsportives apportaient autant de satisfaction vélocipédique, en bien moins cher et plus sympa. Je pense que c'est plus ou moins l'avenir du "cyclosport", l'épreuve à classement par ordre d'arrivée devient le "vélo de papa" et un tantinet has-been. Le plaisir est ailleurs et je pense que la majorité des participants recherchent autre chose. Ça n'empêche pas de se tirer la bourre. 

+1

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 21:56

Salut, il y a longtemps genre y a 20 ans déjà, un pote ma vais emmener sur une cyclosportive, je lui est dit plus jamais, c est n importe quoi la pluspart ne savent pas se tenir en peloton, s arrête comme ça dans le beau milieu, et le respect du code de la route n en parlons pas, sa m avais choqué, je ne pense pas que ça due changer vu la recrudescence de cons en tout genre.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 22:36

J'ia bien aimé le commentaire de Nicolas Roux. Je pense effectivement que c'est "l'esprit" qui nuit à la cyclosportive... En effet, certains bons cyclistes se croient en compétition et non en performance. Pour cela, il me semble qu'il existe plein de vraies courses réservées aux purs compétiteurs qui veulent en découdre avec d'autres bons compétiteurs avec pour but ultime, non pas un temps, mais une place au classement !

Une cyclo c'est tout l'inverse et il suffirait tout simplement de ne pas mettre de classement général ni même sur des tronçons chronométrés. Juste une récapitulation alphabétique avec le temps parcouru. Pas de remise de trophée, juste un diplôme ''papier'' à chaque participant et basta ! Et déjà, ça changerait, l'esprit : Pas de classement = pas de course ! Pour exemple, regardez les résultats de la Cyclotour du Léman.. bien malin à savoir qui a finit 1er ou dernier.. à moins de tout recopier, reclasser, etc... dans cet exemple ''la superbe'' d'être dans les 1ères lignes affichées à tout le monde en prend un sacré coup...

Après on appelle ça comme on veut, "cyclosportive", "randosportive", "intinérairesportif"... ça n'empêche pas la performance de chacun, mais pas une guerre de peloton entre ceux qui se rêvent en World Tour avec la gagne à tout prix et qui ne s'arrêtent même plus aux ravitaillements !!!

En tous cas, un rendez-vous sportif de cyclistes de tous niveaux espérant juste se ''battre'' contre eux-même voilà pour moi, l'esprit d'une cyclosprtive...

Bien sportivement. - Syl20

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 01/06/2017 22:55

J'ia bien aimé le commentaire de Nicolas Roux. Je pense effectivement que c'est "l'esprit" qui nuit à la cyclosportive... En effet, certains bons cyclistes se croient en compétition et non en performance. Pour cela, il me semble qu'il existe plein de vraies courses réservées aux purs compétiteurs qui veulent en découdre avec d'autres bons compétiteurs avec pour but ultime, non pas un temps, mais une place au classement !

Une cyclo c'est tout l'inverse et il suffirait tout simplement de ne pas mettre de classement général ni même sur des tronçons chronométrés. Juste une récapitulation alphabétique avec le temps parcouru. Pas de remise de trophée, juste un diplôme ''papier'' à chaque participant et basta ! Et déjà, ça changerait, l'esprit : Pas de classement = pas de course ! Pour exemple, regardez les résultats de la Cyclotour du Léman.. bien malin à savoir qui a finit 1er ou dernier.. à moins de tout recopier, reclasser, etc... dans cet exemple ''la superbe'' d'être dans les 1ères lignes affichées à tout le monde en prend un sacré coup...

Après on appelle ça comme on veut, "cyclosportive", "randosportive", "intinérairesportif"... ça n'empêche pas la performance de chacun, mais pas une guerre de peloton entre ceux qui se rêvent en World Tour avec la gagne à tout prix et qui ne s'arrêtent même plus aux ravitaillements !!!

En tous cas, un rendez-vous sportif de cyclistes de tous niveaux espérant juste se ''battre'' contre eux-même voilà pour moi, l'esprit d'une cyclosprtive...

Bien sportivement. - Syl20

+1

Dans les "cyclosportives", il ne faudrait garder que le challenge et le défi athlétique pour soi même et entre amis, et enlever la compétition, pour laquelle le terrain et les conditions ne sont pas de toutes façons pas favorables.

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/06/2017 07:23

+1

Dans les "cyclosportives", il ne faudrait garder que le challenge et le défi athlétique pour soi même et entre amis, et enlever la compétition, pour laquelle le terrain et les conditions ne sont pas de toutes façons pas favorables.

 

Le meilleur terrain pour pratiquer les cyclosportives c'est la haute montagne; çà reste un défi personnel car il ne sert à (presque) rien de sucer les roues et dans la première ascension le peloton est bien étiré.

C'est d'ailleurs comme çà que les cyclosportives ont débutés avec la Marmotte, l'Isard, L Bobet dans les années 80, puis il y a eu d'autres terrains mais qui restaient sélectifs car longs et avec beaucoup de bosses (B Hinault, 3 Ballons).

Et finallement il y a eu tout le reste et surtout le niveau des compétiteurs qui s'est méchamment élevé. Difficile de faire cohabiter çà sur route ouverte.

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/06/2017 09:31

Je prèfère le brevet cyclo montagnard,des circuits avec du D+ à gogo,une ambiance de camaraderie où la solidarité n'est pas un vain mot.Les sauvages ne respectant rien (code de la route,irrespect envers les autres cyclistes voire conduite dangereuse,on balance ses emballages-----) sont hyper minoritaires smiley innocent

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/06/2017 10:19

J'ia bien aimé le commentaire de Nicolas Roux. Je pense effectivement que c'est "l'esprit" qui nuit à la cyclosportive... En effet, certains bons cyclistes se croient en compétition et non en performance. Pour cela, il me semble qu'il existe plein de vraies courses réservées aux purs compétiteurs qui veulent en découdre avec d'autres bons compétiteurs avec pour but ultime, non pas un temps, mais une place au classement !

Une cyclo c'est tout l'inverse et il suffirait tout simplement de ne pas mettre de classement général ni même sur des tronçons chronométrés. Juste une récapitulation alphabétique avec le temps parcouru. Pas de remise de trophée, juste un diplôme ''papier'' à chaque participant et basta ! Et déjà, ça changerait, l'esprit : Pas de classement = pas de course ! Pour exemple, regardez les résultats de la Cyclotour du Léman.. bien malin à savoir qui a finit 1er ou dernier.. à moins de tout recopier, reclasser, etc... dans cet exemple ''la superbe'' d'être dans les 1ères lignes affichées à tout le monde en prend un sacré coup...

Après on appelle ça comme on veut, "cyclosportive", "randosportive", "intinérairesportif"... ça n'empêche pas la performance de chacun, mais pas une guerre de peloton entre ceux qui se rêvent en World Tour avec la gagne à tout prix et qui ne s'arrêtent même plus aux ravitaillements !!!

En tous cas, un rendez-vous sportif de cyclistes de tous niveaux espérant juste se ''battre'' contre eux-même voilà pour moi, l'esprit d'une cyclosprtive...

Bien sportivement. - Syl20

En tous cas, un rendez-vous sportif de cyclistes de tous niveaux espérant juste se ''battre'' contre eux-même voilà pour moi, l'esprit d'une cyclosprtive...

Tout à fait exact. Même si je respecte le choix de chacun il reste qu'effectivement le principal défi est contre soi même, ce que j'ai fait pendant 25 ans certes modestement loin des premiers, mais aussi loin des derniers avec "mon" défi perso à chaque cyclo.

Une cyclosportive est un mélange des genres et je respecte le choix de chacun. Mais encore une fois il est vrai que "l'esprit" a changé au détriment peut être de la convivialité qui n'empêche pas la performance. Et puis peut être effectivement que les sociétés" spécialisées" avec leurs gros moyens ont aussi contribué à changer cet état d'esprit.

Rien d'irrémédiable peut être mais attention.

Le cyclo n'est pas une marchandise ou une "vache à lait" il est sportif, mais aussi touriste avec ses accompagnants et sera l'ambassadeur ou non de l'épreuve à laquelle il a participé.

Le défaut de sociétés "organisatrices" ( je ne parle pas bien sûr des clubs qui sont eux, pratiquants) est souvent que ces "organisateurs" n'ont jamais été eux mêmes cyclosportifs avec les exigences que cela comporte: sécurité maximum, ravitos bien achalandés, disposition et efficacité des bénévoles. Pour ma part ce sera une véritable obsession en sachant que le maximum sera fait dans ce sens.

Nous pratiquons un beau sport, conservons lui ou retrouvons ses caractéristiques originelles et dans tous les cas, cyclosportive ou pas respectons les autres, la sécurité, c'est tellement bien un bon repas à l'arrivée avec les copains!

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/06/2017 13:21

Je prèfère le brevet cyclo montagnard,des circuits avec du D+ à gogo,une ambiance de camaraderie où la solidarité n'est pas un vain mot.Les sauvages ne respectant rien (code de la route,irrespect envers les autres cyclistes voire conduite dangereuse,on balance ses emballages-----) sont hyper minoritaires smiley innocent

C'est tout a fait ça Didier. En 2013, sur le BRA, je faisais une pause dans le Télégraphe car je n'avais plus de jambe. Des centaines de cyclos sont passés devant moi et pas loin de 99% d'entre eux m'ont demandé si j'avais besoin de quelque chose ou si j'avais un souci...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/06/2017 14:01

C'est tout a fait ça Didier. En 2013, sur le BRA, je faisais une pause dans le Télégraphe car je n'avais plus de jambe. Des centaines de cyclos sont passés devant moi et pas loin de 99% d'entre eux m'ont demandé si j'avais besoin de quelque chose ou si j'avais un souci...

Pareil pour moi sur la Forest'Cime l'année passée. J'ai crevé dans la descente du Gd Colombier. Presque tous ceux qui passaient m'ont demandé si j'avais besoin d'aidesmiley cool

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/06/2017 14:03

Je ne pense pas que Nicolas Roux soit vraiment représentatif du cyclosportif moyen... Ou alors c'est depuis qu'il a trouvé plus fort que lui ?

Il a ou avait des sponsors / assistance, avant, non ?

Il était dans sa bulle avant, auto centré sur sa performance, et maintenant ?

 

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/06/2017 14:49

C'est tout a fait ça Didier. En 2013, sur le BRA, je faisais une pause dans le Télégraphe car je n'avais plus de jambe. Des centaines de cyclos sont passés devant moi et pas loin de 99% d'entre eux m'ont demandé si j'avais besoin de quelque chose ou si j'avais un souci...

Oui Michel,c'est ça l'esprit CYCLO ! Des cyclistes amoureux du vélo qui ne se prennent pas pour des cadors de pacotille qui ne disent pas bonjour et roulent comme des sauvages au mépris de la sécurité des autres.Mon brevet montagnard du Vercors me passe sous le nez cette année smiley cry Prochain dans 2 ans-------en attendant,profites-en bien Michel smiley innocent

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/06/2017 14:56

Oui Michel,c'est ça l'esprit CYCLO ! Des cyclistes amoureux du vélo qui ne se prennent pas pour des cadors de pacotille qui ne disent pas bonjour et roulent comme des sauvages au mépris de la sécurité des autres.Mon brevet montagnard du Vercors me passe sous le nez cette année smiley cry Prochain dans 2 ans-------en attendant,profites-en bien Michel smiley innocent

J'avais manqué celui des Aravis deux fois de suite comme ça. Normalement, BRA même si je ne suis pas certain d'avoir retrouvé le mental pour aller au bout. Je m'entraîne pour mais ce n'est jamais simple.

Après un Aspin Tourmalet Hourquette, je vais bientôt me lancer de nouveau sur les 3T. Tentes, Troumouse et Tourmalet pour 3 sommets a plus de 2000...

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/06/2017 15:08

J'avais manqué celui des Aravis deux fois de suite comme ça. Normalement, BRA même si je ne suis pas certain d'avoir retrouvé le mental pour aller au bout. Je m'entraîne pour mais ce n'est jamais simple.

Après un Aspin Tourmalet Hourquette, je vais bientôt me lancer de nouveau sur les 3T. Tentes, Troumouse et Tourmalet pour 3 sommets a plus de 2000...

Beau programme,ça va le faire smiley innocent Bibi marche tous les jours-------smiley tongue-out

Répondre Prévenir le modérateur

envoyé le 02/06/2017 15:09

Beau programme,ça va le faire smiley innocent Bibi marche tous les jours-------smiley tongue-out

Rien ne presse. La santé avant tout. Les brevets, il y en aura d'autre...

Répondre Prévenir le modérateur

Répondre

Modifier mon abonnement aux réponses de ce sujet

Retour au forum Route > Cyclosport Haut de page

Sea Otter

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 24 mars 2019
dimanche 07 avril 2019
samedi 13 avril 2019
dimanche 14 avril 2019
lundi 22 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES