FLASHS

Pros

Etoile de Bessèges : une saveur World Tour

Publié le 08/02/2021 19:06

Plusieurs des grands noms du cyclisme étaient sur l'Etoile de Bessèges, le spectacle a été super. Les sprinteurs français au rendez-vous, Tim Wellens en fuyard, Filippo Ganna n'a pas déçu, Benjamin Thomas solide.

L’Etoile de Bessèges a lancé les courses à étapes françaises pour la saison 2021. Seulement en classe 1, le plateau était digne d’un peloton World Tour avec les plus grosses formations qui ont aligné quelques-uns de leurs meilleurs coureurs : Wellens, Ganna, Bernal, Uran, Mollema, Bettiol, Gilbert, Nibali… 

Les sprinteurs français au rendez-vous 

Christophe Laporte s'offre l'étape 1Christophe Laporte s'offre l'étape 1 | © Pauline Ballet

Bellegarde et La Calmette, villes arrivée des deux premières étapes, ont vu des « boulets de canon » déboulés. En effet, nous avons assisté à deux sprints massifs, l’un plus chaotique que l’autre, au vue de l’énorme chute sur la deuxième étape. Christophe Laporte (Cofidis) s’est offert la première étape devant son compatriote Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic), en puncheur au sommet de la côte de la Tour, longue de 600 mètres à 6%. Le lendemain le Belge Timothy Dupont (Bingoal Wallonie Bruxelles) a levé les bras, face au jeune Français Pierre Barbier (DELKO) et à l’Italien Giacomo Nizzolo (Qhubeka ASSOS). 

Tim Wellens prend les commandes 

Vendredi la journée a été dantesque, à bloc du début à la fin. Un groupe de costauds est rapidement sorti, avec des coureurs comme Kwiatkowski, Gilbert, Van Avermaet, Wellens, Theuns, entre-autres. Amateur des longues échappées, le Belge Tim Wellens (Lotto Soudal) a réussi à prendre l’ascendant pour aller s’imposer en solitaire, et empocher par la même occasion le maillot de leader, que portait Christophe Laporte. Derrière Edward Theuns (Trek-Segafredo) règle le sprint pour la deuxième place, et Mads Wurtz Schmidt (Israel Start-Up Nation) complète le podium. Côté Français, Cyril Barthe (B&B Hotels p/b KTM) prend une belle 6ème place. 

La puissance de Ganna 

Filippo Ganna sur puissantFilippo Ganna sur puissant | © Ineos Grenadiers

L’avant-dernière étape s’est courue sur un profil casse-pattes, qui a vu une échappée matinale de rouleurs prendre la fuite, avec Filippo Ganna, Dries De Bondt et les Français Alexys Brunel et Anthony Perez. Dans le final, sous l’impulsion des coureurs de la Total Direct Énergie Pierre Latour et Anthony Turgis, il y a jonction en tête de course. On retrouve une petite dizaine d’unités à l’avant, jusqu’au numéro du TGV italien. On parle ici de Filippo Ganna (Ineos Grenadiers), qui a littéralement déposé ses adversaires à 9km du but, dégageant une puissance incroyable. Il offre ainsi le premier succès à son équipe, derrière ce qu’il restait du peloton s’est disputé les accessits. Le Français Christophe Laporte (Cofidis) et l’Allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) montent sur la boite.  

Benjamin Thomas pas loin, Ganna récidive 

Hier un contre-la-montre individuel a clôturé cette course à étapes, d’une distance de 10,7 kilomètres, tout plat avant la montée finale sur Alès, 2,5km à 6%. Champion du Monde de la discipline, et invaincu depuis son titre l’an dernier, l’Italien Filippo Ganna (Ineos Grenadiers) double la mise après son succès de la veille. En effet il l’emporte en 15 minutes tout pile, seulement 10 secondes de mieux que le Français Benjamin Thomas (Groupama-FDJ), auteur d’une grosse performance en prenant la 2ème place. Le jeune Britannique Ethan Hayter (Ineos Grenadiers) complète le podium. 

Tim Wellens assure et claque le général 

Tim Wellens vainqueur du général de l'Etoile de BessègesTim Wellens vainqueur du général de l'Etoile de Bessèges | © Lotto Soudal

Quant à Tim Wellens (Lotto Soudal) il a assuré un bon chrono, 4ème à 29 secondes, ce qui lui permet de conserver la tête du général pour ramener le maillot de leader à la maison. Il s’offre ainsi la 51ème édition de l’Etoile de Bessèges devant le Polonais Michal Kwiatkowski (Ineos Grenadiers) et l’Allemand Nils Politt (Bora-Hansgrohe). Premier Français, Clément Carisey (DELKO) rentre dans le top 10 du général, en prenant la 9èmeplace. 

Classement général final Etoile de Bessèges : 

  1. Tim Wellens (Lotto Soudal) en 13h56’23’’ 
  2. Michal Kwiatkowski (Ineos Grenadiers) à 53’’ 
  3. Nils Politt (Bora-hansgrohe) à 59’’ 
  4. Jake Stewart (Groupama-FDJ) à 1’02’’ 
  5. Mads Wurtz Schmidt (Israel Start Up Nation) à 1’19’’
  6. Michael Gogl (Qhubaka Assos) à 1’24’’ 
  7. Greg Van Avermaet (AG2R Citroen) à 1’25’’ 
  8. Edward Theuns (Trek Segafredo) à 1’36’’
  9. Clément Carisey (DELKO) à 1’41’’ 
  10. Off Christian Eiking (Intermarché Wanty Gobert Matériaux) à 1’45’’ 

Par Maëlle Grossetête 

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 07 mars 2021
jeudi 13 mai 2021
samedi 05 juin 2021
dimanche 20 juin 2021
dimanche 01 août 2021
samedi 14 août 2021
vendredi 10 septembre 2021
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES