FLASHS

Pros

Le Tour d'Espagne des réseaux sociaux

Publié le 29/08/2018 13:00

Tour d'horizon des réseaux sociaux après la quatrième étape qui a vu Ben King s'imposer. Au programme, la déception de Pierre Rolland, l'arrêt au stand de Lars Boom, et les performances de Luis Angel Maté

Ben King Podium de la Vuelta 2018Ben King Podium de la Vuelta 2018 | © Sirotti

Vainqueur au sommet de la Sierra de la Alfaguara, Ben King (Dimension Data) est allé chercher le plus beau succès de sa carrière. L’Américain de 29 ans a dans un premier temps résisté au retour de Pierre Rolland, avant de surclasser Nikita Stalnov dans le sprint à deux pour la victoire d’étape. Sur les réseaux sociaux, King est revenu sur ce beau succès, le premier cette saison et le quatrième de sa carrière. « Je pensais que j’en étais capable mais je n’arrive pas encore à croire que je l’ai fait. Merci à la Dimension Data pour son soutien et pour me laisser ce genre d’opportunité. Merci à Jenna King qui m’a suivi jusqu’en Espagne. Merci à tout le monde pour vos messages. Je les ai tous lu. »

Présent pour la troisième fois en trois jours dans l’échappée matinale, Pierre Rolland (EF Drapac Education) a été tout proche d’aller chercher l’étape ce mardi. Le Français n’a pas suivi l’attaque de Stalnov, King et Wallays dans Grenade, au pied de la dernière difficulté. Il s’est alors retrouvé piégé derrière et n’a pu boucher le trou. S’il s’est avoué déçu sur les réseaux sociaux, il s’est montré beau joueur avec son ancien coéquipier Ben King. 

C’est une scène pas comme les autres qui s’est déroulé sur cette quatrième étape. Distancé par les échappés dans la montée finale, Lars Boom (LottoNL Jumbo) s’est offert une petite pause fraicheur dans la caravane d’une personne du public. En sortant, le rouleur néerlandais se rhabille, lui qui a sans doute pris une douche. Scène totalement invraisemblable ! 

Comme Pierre Rolland, Luis Angel Maté Mardones (Cofidis) a passé les trois dernières étape à l’avant. Le grimpeur espagnol a fait mieux que rester aux avants-postes, il a tout simplement chassé les points de la montagne. Belle réussite pour lui puisqu’il a passé en tête six des sept cols du parcours. De plus, il a obtenu le prix du plus combatif sur les trois étapes. Ca commence bien pour Maté qui aura la lourde charge de conserver son maillot blanc à pois bleu lors des prochaines étapes. 

BIKE SHOW EVENTS