FLASHS

Pros

Tour d'Espagne — Dumoulin devant, de la moulinette derrière

Publié le 30/08/2015 18:57

Vuelta # 9. Au bout d'une ascension finale à rebondissements, Tom Dumoulin prend l'étape et le maillot rouge. Chris Froome, à l'attaque, revient dans la course.

Le peloton espagnolLe peloton espagnol | © SirottiDifficile, alors que la Vuelta boucle sa première semaine de course – elle se terminera vraiment demain avant la première journée de repos, mardi –, de se faire une idée de l'identité des trois coureurs qui monteront sur le podium dans exactement deux semaines à Madrid. Dans cette partie de "Qui est-ce" toujours en cours, plusieurs têtes sont déjà tombées. Celle de Vincenzo Nibali (Astana) exclu il y a déjà une semaine pour avoir comblé un retard lié à une chute à grand renfort de portière. Celle de l'Irlandais Daniel Martin (Cannondale-Garmin), l'un des plus convaincants depuis Puerto Banus, 3ème du classement général hier encore avant qu'il ne se disloque l'épaule dans le carambolage de Murcie. Celle de l'Américain Tejay Van Garderen (BMC Racing Team), qui lui se l'est carrément fracturée dans cette même hécatombe.

Une première sélection qui ne s'est faite en réalité que dans les communiqués du jury des commissaires ou du service médical. D'un point de vue sportif, la première semaine et ses multiples arrivées en bosse n'aura pas tellement permis d'en savoir plus sur la condition précise de ceux qui prétendent encore vouloir ramener le maillot rouge dans la capitale espagnole. De cette édition octogénaire, on avait retenu neuf arrivées en altitude ou assimilées. Toutes inédites. Il se trouve, alors que la Vuelta s'élève à nouveau cet après-midi entre Torrevieja et Cumbres del Sol (168,3 km), que la moitié d'entre elles a déjà été gravie, certes pas la plus rude, et qu'un premier verdict n'est pas encore tombé. A vrai dire, on ne devrait guère pouvoir être fixés avant mercredi prochain et la grande étape pyrénéenne dans la principauté d'Andorre. Qui précédera de quelques jours le véritable dénouement de ce Tour d'Espagne désormais attendu du côté des Asturies.

Le peloton de la VueltaLe peloton de la Vuelta | © UnipublicEt déjà, la montée redoutable vers Cumbres del Sol ce soir, et ses 4,1 kilomètres à 8,9 %, va donner lieu à des écarts plus importants parmi les candidats au maillot rouge, porté jusque-là par Esteban Chaves (Orica-GreenEdge), mais que Tom Dumoulin (Giant-Alpecin), chaque jour plus épatant que la veille, convoitait toujours après y avoir goûté une journée jeudi. Le Néerlandais de 24 ans, qu'on rappelle aussi bon puncheur que rouleur, 3ème cette année du Tour de Suisse, avait coché cette étape dominicale. Mais pour parvenir à ses fins, il lui fallait surprendre le leader colombien aux deux victoires d'étapes sur son terrain d'expression favori et contenir des favoris aux dents longues qui ont de plus en plus l'intention de s'immiscer dans ce duel Chaves-Dumoulin qui nous aura gentiment tenu en haleine toute la semaine.

Chris Froome se lance comme un damné à la poursuite de Tom Dumoulin.

Chris Froome donne l'assautChris Froome donne l'assaut | © SirottiPour tous, l'objectif était d'abord de revoir un à un les quatorze coureurs qui s'étaient faufilés en tête de course dès le départ : Maxime Bouet, Nikolas Maes et Pieter Serry (Etixx-Quick Step), Yohan Bagot (Cofidis), Pavel Brutt (Tinkoff-Saxo), Mattia Cattaneo (Lampre-Merida), Omar Fraile (Caja Rural-Seguros RGA), Alexis Gougeard (Ag2r La Mondiale), Tony Hurel (Team Europcar), Songezo Jim (MTN-Qhubeka), Lorrenzo Manzin (FDJ), Geraint Thomas (Team Sky), Maarten Tjallingii (Team LottoNL-Jumbo) et Danny Van Poppel (Trek Factory Racing). Ce qui n'aura semblé qu'une simple formalité quand les derniers attaquants, parmi lesquels Maxime Bouet, auront buté sur les premières rampes de la montée finale à 4 kilomètres de l'arrivée, libérant le devant de la scène aux hommes forts d'un peloton étriqué.

Et c'est un formidable travail de sape à grands coups de rebondissements qui va commencer sur la brève mais rude ascension de Cumbres del Sol. Une route s'élevant au-dessus de la mer pour laisser apparaître dans le panorama l'imposant Peñon d'Ifach, ce piton rocheux bien connu des coureurs qui se rassemblent en stage à Calpe en début d'année. Aux accélérations successives d'Alejandro Valverde et Nairo Quintana, qui ont un temps laissé entrevoir à nouveau les limites de Chris Froome (Team Sky), momentanément distancé, répondent bientôt les assauts répétés de Tom Dumoulin, maillot blanc du combiné sur le dos. Une fois, deux fois, trois fois, le Néerlandais tente le coup. Jusqu'à faire la différence à la troisième tentative, à 2 kilomètres du sommet, au moment où le peloton réduit à une dizaine de favoris ressent le besoin de reprendre son souffle avant la grosse explication finale.

Tom Dumoulin devance Chris FroomeTom Dumoulin devance Chris Froome | © SirottiTom Dumoulin devant, c'est une moulinette qui entre en action derrière. Chris Froome, soudain retrouvé, se lance comme un damné à la poursuite de l'homme de tête. Seul Joaquim Rodriguez (Team Katusha) est en mesure de suivre le vainqueur du Tour de France, qui bouche le trou sur Dumoulin avant de démarrer à nouveau à 300 mètres du but. Mais Dumoulin, qui a décidément de la ressource, bouche le trou pour s'adjuger cette étape et ravir à Esteban Chaves, lâché sur ces démarrages successifs (15ème à 59 secondes), le maillot de leader. Froome, 2ème de l'étape, reprend 3 secondes à Rodriguez, 14 à Aru, 16 à Majka, 18 à Quintana et Valverde, 29 à Roche, 31 à Pozzovivo. Ce qui ramène le Britannique dans le club des favoris, lesquels se tiennent en une vingtaine de secondes à une minute de Tom Dumoulin.

Demain lundi, la dixième étape reliera Valence à Castellon (146,6 km).

Classement 9ème étape :

1. Tom Dumoulin (PBS, Giant-Alpecin) les 168,3 km en 4h09'55" (40,4 km/h)
2. Chris Froome (GBR, Team Sky) à 2 sec.
3. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) à 5 sec.
4. Fabio Aru (ITA, Astana) à 16 sec.
5. Rafal Majka (POL, Tinkoff-Saxo) à 18 sec.
6. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) à 20 sec.
7. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) m.t.
8. Nicolas Roche (IRL, Team Sky) à 31 sec.
9. Domenico Pozzovivo (ITA, Ag2r La Mondiale) à 33 sec.
10. Louis Meintjes (AFS, MTN-Qhubeka) à 34 sec.

Classement général :

1. Tom Dumoulin (PBS, Giant-Alpecin) en 35h22'13"
2. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) à 57 sec.
3. Esteban Chaves (COL, Orica-GreenEdge) à 59 sec.
4. Nicolas Roche (IRL, Team Sky) à 1'07"
5. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) à 1'09"
6. Fabio Aru (ITA, Astana) à 1'13"
7. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) à 1'17"
8. Chris Froome (GBR, Team Sky) à 1'18"
9. Rafal Majka (POL, Tinkoff-Saxo) à 1'47"
10. Domenico Pozzovivo (ITA, Ag2r La Mondiale) à 1'52"

Classement par points :

1. Esteban Chaves (COL, Orica-GreenEdge) 71 pt
2. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) 70 pt
3. Tom Dumoulin (PBS, Giant-Alpecin) 67 pt
4. Nicolas Roche (IRL, Team Sky) 56 pt
5. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) 53 pt
6. Chris Froome (GBR, Team Sky) 43 pt
7. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) 42 pt
8. Fabio Aru (ITA, Astana) 41 pt
9. Rafal Majka (POL, Tinkoff-Saxo) 40 pt
10. John Degenkolb (ALL, Giant-Alpecin) 36 pt

Classement de la montagne :

1. Omar Fraile (ESP, Caja Rural-Seguros RGA) 18 pt
2. Tom Dumoulin (PBS, Giant-Alpecin) 13 pt
3. Bert-Jan Lindeman (PBS, Team LottoNL-Jumbo) 13 pt
4. Walter Pedraza (COL, Colombia) 7 pt
5. Natnael Berhane (ERY, MTN-Qhubeka) 7 pt
6. Ilia Koshevoy (BLR, Lampre-Merida) 7 pt
7. Esteban Chaves (COL, Orica-GreenEdge) 6 pt
8. Fabio Aru (ITA, Astana) 6 pt
9. Chris Froome (GBR, Team Sky) 6 pt
10. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) 4 pt

Classement du combiné :

1. Tom Dumoulin (PBS, Giant-Alpecin) 6 pt
2. Esteban Chaves (COL, Orica-GreenEdge) 11 pt
3. Joaquim Rodriguez (ESP, Team Katusha) 17 pt
4. Fabio Aru (ITA, Astana) 22 pt
5. Chris Froome (GBR, Team Sky) 23 pt
6. Nicolas Roche (IRL, Team Sky) 32 pt
7. Rafal Majka (POL, Tinkoff-Saxo) 35 pt
8. José-Joaquin Rojas (ESP, Movistar Team) 98 pt
9. Sylvain Chavanel (FRA, IAM Cycling) 100 pt
10. Pieter Serry (BEL, Etixx-Quick Step) 101 pt

Classement par équipes :

1. Team Sky (GBR) en 106h20'45"
2. Movistar Team (ESP) à 6'02"
3. Astana (KAZ) à 11'51"
4. Team Katusha (RUS) à 15'46"
5. Caja Rural-Seguros RGA (ESP) à 18'52"
6. Lotto-Soudal (BEL) à 21'33"
7. Trek Factory Racing (USA) à 21'38"
8. Cofidis (FRA) à 22'35"
9. Etixx-Quick-Step (BEL) à 23'17"
10. Team Europcar (FRA) à 28'39"

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES