FLASHS

Pros

Tour d'Espagne — Le Team Sky en pôle position

Publié le 20/08/2016 21:51

Tour d'Espagne # 1. Le Team Sky remporte le contre-la-montre inaugural de la Vuelta devant les Movistar au terme d'une journée où Alberto Contador perd déjà du temps.

Le Team Sky dans le contre-la-montre par équipesLe Team Sky dans le contre-la-montre par équipes | © SirottiLe contre-la-montre par équipes est peut-être l'épreuve la plus esthétique du cyclisme. Neuf coureurs unis dans l'effort pour aller chercher la victoire dans le plus collectif des sports individuels. Pour le coup il faut forcément, pour arriver au succès, de belles individualités. Mais les infimes différences se font au niveau de l'équipe, d'une coopération qui leur est propre et de petits détails réglés lors des nombreuses heures d'entraînement en commun. Et on peut parler d'infime différence ce soir au vu de l'écart entre les deux premières formations. Même le chronomètre officiel de la Vuelta s'en est affolé, en annonçant les premiers avec un temps supérieur à celui des seconds. Une erreur bien vite rectifiée pour donner le bon vainqueur et surtout établir le premier classement de ce Tour d'Espagne 2016.

Et déjà, des favoris ont perdu du temps. Enfin surtout un et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit d'Alberto Contador (Tinkoff). L'Espagnol l'avait annoncé avant le départ, il ne possède pas sur ce dernier Grand Tour de la saison une équipe aussi forte que Quintana ou Valverde (Movistar Team). Et dès les trente premiers kilomètres cela s'est vu. Rien n'est perdu pour le Pistolero dans sa quête d'une quatrième Vuelta mais les 52 secondes abandonnées ce soir pourraient peser lourd dans la balance dans trois semaines. Miguel Angel Lopez (Astana) n'est quant à lui pas encore considéré comme un favori mais pour son premier Grand Tour, le Colombien joue d'entrée avec la malchance. Il n'a parcouru que quelques hectomètres quand l'ancien vainqueur du Tour de l'Avenir doit s'arrêter. Un petit souci avec la chaîne de son vélo oblige ses équipiers à l'attendre et le grimpeur sud-américain perdra finalement 58 secondes. Cela aurait pu être pire mais c'est surtout terriblement frustrant.

Alberto ContadorAlberto Contador | © SirottiLongtemps on a cru à un duel entre Orica-BikeExchange et les champions du Monde de la spécialité BMC Racing Team pour la victoire. Ces deux formations, habituées au succès lors de différents contre-la-montre par équipes, dépassent largement leurs adversaires sur tous les temps intermédiaires et ne sont, sur la ligne, départagées que d'une seconde. A l'avantage des Australiens qui croient là au meilleur départ possible pour Esteban Chaves et ses rêves de victoire finale. Il n'en sera rien car deux collectifs vont parcourir les dix derniers kilomètres comme des boulets de canon. Si l'écart que subissent ces deux équipes anglo-saxonnes n'est pas immense, il aura surtout un petit impact psychologique lorsque la route s'élèvera. Car déjà des leaders ont pris position tout en haut du classement général. Ceux là-même qui nous avaient promis un terrible duel que l'on attend toujours sur le Tour de France .

Les Movistar sont toujours à l'aise sur le premier chrono de la Vuelta. Peut-être parce qu'ils sont à domicile, que leurs meilleurs coureurs sont présents ou tout simplement parce qu'ils sont les plus forts. Pour six secondes, l'équipe de Nairo Quintana prend la tête. Mais quatre minutes plus tard ce sont les Sky de Christopher Froome qui se présentent sur la ligne. Ils terminent exactement dans la même seconde que les Espagnols mais sont classés devant. Ils remportent ainsi pour la première fois un contre-la-montre par équipes depuis le Giro en 2013. Ce n'est pourtant pas le vainqueur de la Grande Boucle qui endossera le premier maillot rouge de ce Tour d'Espagne. Comme pour laisser de la lumière à ses valeureux équipiers, il se glisse en cinquième position du groupe et laissera à Peter Kennaugh les joies de la cérémonie protocolaire. La Vuelta est désormais lancée et dans trois semaines on ne devrait plus parler en centièmes. Pourtant, même les plus grands écarts commencent par des petites secondes.

Demain, deuxième étape et première en ligne entre Ourense et Baiona (160,8 km) pour ce qui devrait être une des rares occasions pour les sprinteurs de se disputer la victoire.

Classement 1ère étape :

1. Team Sky (GBR) les 27,8 km en 30'37" (54,5 km/h)
2. Movistar Team (ESP) m.t.
3. Orica-BikeExchange (AUS) à 6 sec.
4. BMC Racing Team (USA) à 7 sec.
5. Etixx-Quick Step (BEL) à 22 sec.
6. Team LottoNL-Jumbo (PBS) à 28 sec.
7. Trek Factory Racing (USA) à 50 sec.
8. Cannondale-Drapac (USA) à 52 sec.
9. Tinkoff (RUS) m.t.
10. Bora-Argon 18 (ALL) à 57 sec.

Classement général :

1. Peter Kennaugh (GBR, Team Sky) en 30'37"
2. Salvatore Puccio (ITA, Team Sky) m.t.
3. Michal Kwiatkiowski (POL, Team Sky) m.t.
4. Leopold Konig (RTC, Team Sky) m.t.
5. Christopher Froome (GBR, Team Sky) m.t.
6. Alejandro Valverde (ESP, Movistar Team) m.t.
7. Jonathan Castoviejo (ESP, Movistar Team) m.t.
8. Ruben Fernandez (ESP, Movistar Team) m.t.
9. José-Joaquin Rojas (ESP, Movistar Team) m.t.
10. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) m.t.

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 25 août 2018
dimanche 26 août 2018
samedi 08 septembre 2018
dimanche 09 septembre 2018
samedi 15 septembre 2018
dimanche 16 septembre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES

La Dromoise