FLASHS

Pros

Vuelta : Astana ne pouvait pas mieux commencer

Publié le 24/08/2019 21:30

Le chrono par équipe inaugural de cette 74e édition a sacré la formation kazakhe. Cette victoire permet à Miguel Angel Lopez d'endosser le maillot rouge. Le podium et complété par les formations Deceuninck-Quick Step et Sunweb.

Après un Giro remporté magnifiquement par l’équatorien Richard Carapaz (Movistar), puis un Tour sublime gagné par le colombien Egan Bernal (Team Ineos), est-ce qu’un sud-américain remportera aussi cette Vuelta 2019 ? Est-ce que la course espagnole sera tout aussi passionnante à regarder que l’italienne et la française ? Dans trois semaines, nous connaîtrons les réponses à ces questions. Beaucoup disent que c’est le grand Tour le moins important des trois, mais on assiste généralement à une course débridée et magnifique qui a sacré les plus grands noms, comme les deux autres. Cette année encore, un des meilleurs coureurs du peloton devrait s’imposer quand on voit sur la start-list. En effet, ils sont plusieurs à espérer ramener le maillot rouge à Madrid avec, pour commencer les deux anciens vainqueurs, Le champion du monde espagnol Alejandro Valverde et le colombien Nairo Quintana (Movistar), le slovène Primoz Roglic et le néerlandais Steven Kruijwijk (Jumbo-Visma), le colombien Miguel Angel Lopez et le danois Jakob Fuglsang (Astana), le français Pierre Latour (Ag2r La Mondiale), l’italien Davide Formolo et le polonais Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), le colombien Rigoberto Uran (EF Education First), le slovène Tadej Pogacar et l’italien Fabio Aru (UAE Team Emirates), le colombien Esteban Chavez (Mitchelton Scott), le britannique Tao Geoghegan Hart et le néerlandais Wout Poels (Team Ineos), ou encore le néerlandais Wilko Kelderman (Team Sunweb).

Valverde lors de la présentationValverde lors de la présentation | © ASO

Comme souvent, la première étape prends la forme d’un contre-la-montre par équipe semi-nocturne pour décerner le premier maillot rouge de leader. La formation Jumbo-Visma part favorite, mais on peut aussi citer les équipes Movistar, Astana, Ineos et EF Education First. C’est également un premier test pour ceux qui souhaitent jouer le général, car des petits écarts peuvent déjà être enregistrés même si ce chrono, tout plat, ne dure que 13 kilomètres sur les routes de Torrevieja. Cependant, il serait dommage de mal débuter ce Tour d’Espagne et c’est pourquoi tout le monde se donnera à fond.

Dimension Data sur le chrono de TorreviejaDimension Data sur le chrono de Torrevieja | © ASO

L’équipe Sud-Africaine Dimension Data est la première à s’élancer et a donc le privilège de lancer cette 74e édition. Elle est suivie de l’équipe française Ag2r la Mondiale qui joue gros avec son leader Pierre Latour, vainqueur d’une étape en 2016 pour sa seule participation à la course espagnole. Malheureusement, l’équipe « Terre et Ciel » effectuera une mauvaise opération (17e à 37''), mais la course dure trois semaines et, connaissant le tempérament de l’ancien champion de France du chrono, il aura l’opportunité de refaire ce léger retard. La première formation passant la ligne avec un excellent temps sera l’équipe EF Education First, en effectuant les 13,4 km en 14’58’’, bien emmenée par l’Américain Tejay Van Garderen, spécialiste de l’exercice. L’équipe Ineos se casse même les dents sur cette performance en concédant 18 secondes. Plus tard, ce sera l’équipe Astana qui s’emparera du leadership provisoire en terminant avec 7 secondes de mieux que les américains.

Astana offre le maillot rouge à LopezAstana offre le maillot rouge à Lopez | © ASO

L’équipe favorite se lance à son tour, mais dès les premiers mètres, le jeune Sepp Kuss, connaît un ennui mécanique. Ses 7 coéquipiers continuent sur leur lancée et réalisent un bon temps au classement intermédiaire... avant de chuter brusquement au niveau d’un virage situé dans les derniers kilomètres ! Seuls Tony Martin, Georges Bennett et Robert Gesink sont restés sur le vélo. Quelle malchance pour la formation néerlandaise qui, en l’espace de 13 kilomètres seulement, a connu deux mésaventures, ce début de Vuelta commence mal pour Roglic et Kruijswijk qui couperont la ligne avec 40 secondes de retard, mais, encore une fois, la route est encore longue jusqu’à Madrid.

Lopez en rougeLopez en rouge | © Capture télé

Plus tard, l’équipe Deceuninck-Quick Step coupe la ligne à 2 secondes de la formation kazakhe pour monter sur la deuxième marche du podium juste devant la Sunweb de Wilko Kelderman. À domicile, les coureurs de Movistar sont les derniers à en finir et prennent la 7e place du jour. Passant la ligne le premier, « Superman » Lopez endosse donc, déjà, le maillot rouge de leader, mais ne devrait pas vouloir le conserver, car ses coéquipiers ne pourront pas contrôler la course durant trois semaines.La majorité des favoris finissent avec moins de 30 secondes de retard sur Lopez, mis à part Pierre Latour (+37’’), Primoz Roglic et Steven Kruijswijk (+40’’), ainsi que Tadej Pogacar et Fabio Aru (+1’07’’), ce qui promet une belle bataille dans les étapes difficiles car ils devront passer à l’offensive, et pourquoi pas dès mercredi prochain avec la première arrivée a sommet ? En attendant, demain, les coureurs partiront de Benidorme pour rejoindre Calpe (199km) sur un parcours relativement plat qui devrait se conclure par un sprint.

 

Classement de la 1ere étape :

1. Astana (KAZ) en 14’51’’
2. Deceuninck-Quick Step (BEL) à 2’’
3. Team Sunweb (ALL) à 5’’
4. EF Education First (USA) à 7’’
5. Bora-Hansgrohe (ALL) à 13’’
6. CCC (POL) à 15’’
7. Movistar (ESP) à 16’’
8. Groupama FDJ (FRA) à 16’’
9. Mitchelton Scott (AUS) à 18’’
10. Lotto-Soudal (BEL) à 19’’

Classement général provisoire :

1. Miguel Angel Lopez (COL, Astana) en 14’51’’
2. Dario Cataldo (ITA, Astana) mt
3. Jakob Fuglsang (DAN, Astana) mt
4. Ion Izaguirre (ESP, Astana) mt
5. Luis Leon Sanchez (ESP, Astana) mt
6. Gorka Izaguirre (ESP, Astana) mt
7. Philippe Gilbert (BEL, Deceuninck-Quick Step) à 2’’
8. Fabio Jakobsen (NED, Deceuninck-Quick Step) mt
9. Zdenek Stybar (TCH, Deceuninck-Quick Step) mt
10. Maximiliano Richeze (ARG, Deceuninck-Quick Step) mt

Classement des jeunes provisoire :

1. Miguel Angel Lopez (COL, Astana) en 14’51’’
2. Fabio Jakobsen (NED, Deceuninck-Quick Step) à 2’’
3. James Knox (GBR, Deceunick-Quick Step) mt
4. Rémi Cavagna (FRA, Deceuninck-Quick) Step à 3’’
5. Casper Pedersen (DAN, Team Sunweb) à 5’’

 

Par Nathan Malo

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES