FLASHS

Cyclosport

Carton plein pour la Drômoise

Publié le 27/09/2016 17:55

Organisée dans l'ombre des Bosses de Provence, la Drômoise a connu un grand succès ce week-end. Récit.

Dromoise 2015Dromoise 2015 | © Vélo 101Ce dimanche, La Drômoise a tenu toutes ses promesses, ou presque… en offrant aux 2 050 participants une journée sportive des plus réussies, placée sous le signe de la convivialité, du partage et de la fête, maîtres mots des organisateurs avec à leur tête, l’inénarrable Jean-Claude Flohic. Une participation en hausse par rapport à 2015, avec 300 inscrits supplémentaires et ce, malgré la rude concurrence des Bosses de Provence, épreuve phare de cette fin de saison.

Tout était ainsi réuni pour faire de cette manifestation une grande fête du vélo qui a commencé dès le samedi, avec la Die Cyclette et ses diverses animations telles qu’une bourse aux vélos, une parade, un spectacle rétro et bien d’autres encore.

Le lendemain, les 200 bénévoles étaient sur le pied de guerre pour accueillir de bonne heure les premiers arrivés, une dizaine leur indiquant gentiment la direction des multiples parkings (fléchés) leur étant réservés tout comme le centre névralgique de ce cru 2016. C’est ainsi aux abords de l’office de tourisme de Die qu’était installée toute l’infrastructure pour recevoir les cyclistes, sur le grand espace du Meyrosse plus précisément. Chacun a ainsi pu valider son inscription aisément, des pancartes précisant les files pour les différents parcours, et repartir avec un sac cadeau contenant, entre autres, une bouteille de clairette de Die, un bidon et des pastilles pour mettre dedans, au cas ou ! Il était temps ensuite de retirer le maillot offert mais, malheureusement pour les retardataires, il ne restait plus que des tailles L et plus… Un petit couac qui n’a pas entaché ce début de journée.

Dromoise 2015 bisDromoise 2015 bis | © Vélo 101La partie d’avant course gérée, il ne restait plus qu’à se rendre au départ, avenue de la Division du Texas. Un premier sas attendait les dossards prioritaires, une petite centaine à vue de nez, alors que les autres coureurs étaient massés derrière. Après les discours de circonstance, le top départ était donné à 9h précises dans la fraîcheur matinale. Un froid ambiant qui n’a pas duré longtemps puisque les hostilités étaient aussitôt lancées, le gros du peloton ayant pris la poudre d’escampette à plus de 50 km/h pour sortir du village. C’est dire si le début de course fut nerveux, certains en ayant fait les frais dans un rond-point ! Il fallait donc attendre la première difficulté située 10 km plus loin, le pied du col de Penne, pour voir les choses se décanter. Au menu du 119 km, les cols de Guillens, Portail, Vache, des Roustans et Prémol avec leurs descentes techniques tandis que se rajoutaient ceux de Faye, Rossas et la montée de Lesches pour le 147 km. De magnifiques paysages en perspective avec un fléchage parfait et de nombreux signaleurs postés tout au long des parcours, permettant une concentration optimale sur le vélo pour le compétiteur. Les nombreux ravitaillements étaient idéalement placés, tenus par des bénévoles sympathiques, et parfois agrémentés de musique avec la présence de fanfares.

Côté purement sportif, sur le 147 km et ses 2 452m de dénivelé positif au compteur (et non 2251 comme prévu), on retiendra la victoire de Camille Chancrin (Bourg Ain Cyclisme) devant Andréa Costa (VC Vaulx en Velin) en 4h11’50’’ contre 4h11’55’’ tandis que chez les filles, c’est Muriel Reggiani (Team Scott Vélo 101 Risoul) qui a inscrit son nom au palmarès en 5h09’50’’. Concernant le 119 km, succès d’Adrien Curmi (UCMV) en 3h24’47’’ chez les hommes et de Géraldine Bau (OC Alberville) en 4h02’16’’ chez les dames.

DROMOISEDROMOISE | © Vélo 101A l’arrivée, on pouvait déplorer le manque de ravitaillement pour tous ceux qui ont franchi la ligne après 5h d’effort et plus, sous un soleil généreux, avec un petit vent et des températures dignes d’un été indien… tout comme la longue queue qu’il fallait effectuer pour pouvoir déjeuner à l’ombre des tentes et apprécier, enfin, les succulentes ravioles. Un petit bémol que l’on pardonne aux organisateurs qui ont été victimes de leur succès, ne s’attendant pas à avoir autant d’inscrits de dernière heure.

Du point de vue de la remise des récompenses, les lauréats ont été gâtés avec un petit trophée accompagné d’un magnum de clairette… et la bise des élus locaux, le tout dans une ambiance sympathique chère à La Drômoise.

En conclusion de ce beau week-end de vélo et de cette belle saison, on dira que décidemment la Drôme fait bien les choses pour les cyclistes avec la Corima et son nougât en ouverture de saison, alors que la Drômoise conclue le calendrier avec de superbes parcours et la Clairette. Les cyclistes mettent le vélo au clou pour quelques semaines ou plus, mais ils gardent les bulles pour se consoler. Y'a pas à dire, elle est belle la Die de cycliste! Rendez-vous pour ceux qui roulent jusqu'à plus soif sur la Scott Cimes du lac d'Annecy, inscription à faire en ligne sur Vélo 101.

MAURIENNE TOURISME 3

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 août 2020
dimanche 30 août 2020
samedi 05 septembre 2020
dimanche 06 septembre 2020
dimanche 13 septembre 2020
samedi 19 septembre 2020
dimanche 20 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES