Aller au contenu

Vélomédiane Claudy Criquielion 2022


Messages recommandés

L'organisateur annonce des nouveautés pour l'édition 2022.

 

- Le grand parcours est durci, plus de dénivelé (3.600 m D+ au lieu de 3.300).

- Apparition d'un parcours intermédiaire (133 km pour 2.870 m D+), également chronométré.

- Création d'un "Défi", course de 69 km / 1.500 m D+ sur route fermée, réservée aux médaillés d'or 2019-2021 et aux coureurs licenciés belges et étrangers.

- Le départ n'est plus groupé, sauf pour le "Défi", en raison d'un nouvel arrêté royal (obligation de fermer les routes pour toutes compétitions cyclistes).

 

http://www.velomediane.com/

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 13 minutes, Thierry GEUMEZ a dit :

L'organisateur annonce des nouveautés pour l'édition 2022.

 

- Le grand parcours est durci, plus de dénivelé (3.600 m D+ au lieu de 3.300).

- Apparition d'un parcours intermédiaire (133 km pour 2.870 m D+), également chronométré.

- Création d'un "Défi", course de 69 km / 1.500 m D+ sur route fermée, réservée aux médaillés d'or 2019-2021 et aux coureurs licenciés belges et étrangers.

- Le départ n'est plus groupé, sauf pour le "Défi", en raison d'un nouvel arrêté royal (obligation de fermer les routes pour toutes compétitions cyclistes).

 

http://www.velomediane.com/

 

 

J'ai essayé de voir sur le site en quoi le parcours avait été durci par rapport aux éditions auxquelles j'ai participé, et je n'ai pas trouvé. J'ai même constaté la suppression d'une (courte) côte, celle de Malempré. En échange, certes, on fait un long détour vers Chabrehez et Samrée, entre la côte de Wibrin et le Mur de la Vélomédiane, sur une portion vallonnée mais sans difficulté notable. La différence vient peut-être de la méthode/précision de calcul du dénivelé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 31 minutes, Franck PASTOR a dit :

J'ai essayé de voir sur le site en quoi le parcours avait été durci par rapport aux éditions auxquelles j'ai participé, et je n'ai pas trouvé. J'ai même constaté la suppression d'une (courte) côte, celle de Malempré. En échange, certes, on fait un long détour vers Chabrehez et Samrée, entre la côte de Wibrin et le Mur de la Vélomédiane, sur une portion vallonnée mais sans difficulté notable. La différence vient peut-être de la méthode/précision de calcul du dénivelé.

Ton analyse est plutôt rassurante, je ne trouve pas nécessaire d'alourdir ce plat déjà très consistant 😇

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)
il y a 42 minutes, Dany a dit :

Maintenant, même sans difficulté notable, un joli enchainement de casse-patte, ça finit par piquer aux jambes 😄

"Sans difficulté notable" ? Tu ne connais pas le parcours pour affirmer cela 😉

 

Il y a pas mal de cyclistes qui doivent mettre pied à terre dans le "mur de la vélomédiane" et dans le col de Haussire qui vaut 363 points dans l'encyclopédie Cotacol (pour comparaison, La Redoute vaut 249 points)

https://climbfinder.com/fr/montees/haussire

Modifié par Thierry GEUMEZ
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 10 minutes, Thierry GEUMEZ a dit :

"Sans difficulté notable" ? Tu ne connais pas le parcours pour affirmer cela 😉

 

Il y a pas mal de cyclistes qui doivent mettre pied à terre dans le "mur de la vélomédiane" et dans le col de Haussire qui vaut 363 points dans l'encyclopédie Cotacol (pour comparaison, La Redoute vaut 249 points)

https://climbfinder.com/fr/montees/haussire

non, je ne connais pas le parcours, j'essaye juste de suivre la conversation. 😄

 

Je me referais aux propos de Franck quand il évoquait le changement de parcours avec ce détour sans ...... difficulté notable.

 

Et donc, .........  même sans difficulté notable, un joli enchainement de casse-patte, ça finit par piquer aux jambes.

😄

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Dany a dit :

non, je ne connais pas le parcours, j'essaye juste de suivre la conversation. 😄

 

Je me referais aux propos de Franck quand il évoquait le changement de parcours avec ce détour sans ...... difficulté notable.

 

Et donc, .........  même sans difficulté notable, un joli enchainement de casse-patte, ça finit par piquer aux jambes.

😄

De mémoire (forcément imparfaite), cette portion-là est irrégulière, mais surtout montante et à pente relativement douce, jusqu'à Chabrehey, sur la route reliant Samrée à la Baraque Fraiture. Elle peut en effet être usante si on a fait l'erreur de ne pas s'économiser auparavant. C'est qu'on n'en est peut-être même pas au tiers du parcours et que les grosses difficultés (Mur de la Vélomédiane, Haussire, Roche-à-Frêne, Rideux…) n'ont pas été encore abordées.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Dany a dit :

non, je ne connais pas le parcours, j'essaye juste de suivre la conversation. 😄

 

Je me referais aux propos de Franck quand il évoquait le changement de parcours avec ce détour sans ...... difficulté notable.

 

Et donc, .........  même sans difficulté notable, un joli enchainement de casse-patte, ça finit par piquer aux jambes.

😄

Et ma mémoire était finalement bonne : je suis allé voir de plus près sur le site de la Vélomédiane. Ce détour est en fait répertorié sous le nom de côte de Chabrehez et son profil figure dans le lien ci-dessous (à partir du km 3), qui confirme le souvenir que j'en ai.

 

https://climbfinder.com/fr/montees/chabrehez-achouffe

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 12 minutes, Franck PASTOR a dit :

Et ma mémoire était finalement bonne : je suis allé voir de plus près sur le site de la Vélomédiane. Ce détour est en fait répertorié sous le nom de côte de Chabrehez et son profil figure dans le lien ci-dessous (à partir du km 3), qui confirme le souvenir que j'en ai.

 

https://climbfinder.com/fr/montees/chabrehez-achouffe

Tu es une encyclopédie des côtes belges, Franck !

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 29/04/2022 à 15:06, Thierry GEUMEZ a dit :

Tu es une encyclopédie des côtes belges, Franck !

 

 

Logique, quand on a l'encyclopédie Cotacol comme livre de chevet ! 😎

 

À propos, dans la même région, il y a la Chouffe Classic dans deux semaines, et que je n'ai encore jamais faite. Ça m'intéresserait bien de combler cette lacune cette année (si je récupère bien de ce fichu virus)…

 

https://www.lachouffeclassic.be/fr/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)
Il y a 11 heures, Franck PASTOR a dit :

Logique, quand on a l'encyclopédie Cotacol comme livre de chevet ! 😎

 

À propos, dans la même région, il y a la Chouffe Classic dans deux semaines, et que je n'ai encore jamais faite. Ça m'intéresserait bien de combler cette lacune cette année (si je récupère bien de ce fichu virus)…

 

https://www.lachouffeclassic.be/fr/

Je l'ai faite en 2016. Comme expliqué sur le site du Proximus Cycling Challenge, la Rue St-Roch est redoutable. A plus d'un titre : en raison de son pourcentage, parce qu'elle survient quand on est déjà bien fatigué (à 12 km de l'arrivée) et... parce qu'on l'attaque directement après un passage à la brasserie Achouffe où un verre de Chouffe est offert. Je me souviens de nombreux cyclos attablés dans une ambiance joyeuse et bruyante pour en boire plusieurs; par sûr qu'ils soient arrivés en haut de la côte sur leur vélo 😊

https://chouffe.com/fr-fr/nos-breuvages/la-chouffe/#

 

Le même jour, il y a aussi "La Magnifique". Autrefois cyclosportive (d'y repenser me file un coup de vieux, c'était les années 90), c'est maintenant une rando organisée par le club de Rochefort, Rudy Therasse en a fait la présentation sur V101 il y a quelques jours. Je l'ai notée dans mon agenda.  

Modifié par Thierry GEUMEZ
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, Thierry GEUMEZ a dit :

Je l'ai faite en 2016. Comme expliqué sur le site du Proximus Cycling Challenge, la Rue St-Roch est redoutable. A plus d'un titre : en raison de son pourcentage, parce qu'elle survient quand on est déjà bien fatigué (à 12 km de l'arrivée) et... parce qu'on l'attaque directement après un passage à la brasserie Achouffe où un verre de Chouffe est offert. Je me souviens de nombreux cyclos attablés dans une ambiance joyeuse et bruyante pour en boire plusieurs; par sûr qu'ils soient arrivés en haut de la côte sur leur vélo 😊

https://chouffe.com/fr-fr/nos-breuvages/la-chouffe/#

 

Le même jour, il y a aussi "La Magnifique". Autrefois cyclosportive (d'y repenser me file un coup de vieux, c'était les années 90), c'est maintenant une rando organisée par le club de Rochefort, Rudy Therasse en a fait la présentation sur V101 il y a quelques jours. Je l'ai notée dans mon agenda.  

Oui, pourquoi pas la Magnifique. Je n'ai pas encore fait de choix. À part Tilff-Bastogne-Tilff, je n'ai encore rien coché sur mon agenda des deux prochains mois.

 

Tu crois qu'on arrivera à motiver Michel pour la Magnifique ou la Chouffe ? Voire même, soyons fous, la Vélomédiane ? 😎

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Posté (modifié)
il y a une heure, Franck PASTOR a dit :

Oui, pourquoi pas la Magnifique. Je n'ai pas encore fait de choix. À part Tilff-Bastogne-Tilff, je n'ai encore rien coché sur mon agenda des deux prochains mois.

 

Tu crois qu'on arrivera à motiver Michel pour la Magnifique ou la Chouffe ? Voire même, soyons fous, la Vélomédiane ? 😎

Je doute que Michel accepte de trop longues distances. Peut-être 120 ou 130 km maximum ? Je suis partant pour cette distance s'il vient, sinon je fais la distance immédiatement supérieure.

 

Pour le 14 mai, ma préférence va à La Magnifique : départ de Rochefort plutôt que de Houffalize, c'est 40 minutes de voiture en moins. Et le prix de l'inscription est de 7,5€ au lieu de 22 (pour les distances de 155 ou 166 km), c'est la différence entre les randos organisées par les clubs cyclos et les autres organismes (hier pour Mons-Chimay-Mons, c'était 5€ pour 95 ou 120 km et on recevait un bidon à l'occasion du 50ème anniversaire de cet événement, on n'est plus dans la philosophie du LBL challenge).

 

 

Modifié par Thierry GEUMEZ
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La Chouffe sur 88 km m'intéresse, dès qu'il y a du dénivelé solide je me limite à 80 - 90 km par là, au delà j'ai trop de mal à tenir et suis épuisé. Bon, c'est comme ça...

 

La Magnifique a l'air bien sympa aussi. Par contre d'ici là j'aurai peu d'entraînement, je suis fort occupé en ce moment.

 

Je verrai en fonction de la météo mais j'y pense!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vous avez bien de la chance d avoir beaucoup de choix dans vos régions , je suis vraiment trop loin pour y participé , faire 2h-2h30 de route en voiture  , pouah    bonne rando

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 months later...

Ça s'approche… c'est dans deux jours, la pression monte !

 

La météo prévoit des températures assez douces (selon l'altitude, minima autour de 12° et 15° — maxima entre 21° et 24°) , un ciel très nuageux avec un risque d'averses résiduelles le matin et ensuite une alternance d'éclaircies et de passages nuageux. Ne pas oublier l'imper, au cas où…

 

Le départ, comme annoncé, est donc libre cette année, de 9 h 15 à 10 h 30, Grand'Rue Piétonnière, mais le parcours sera quand même chronométré.

 

Comme je n'ai pas pu m'inscrire à l'avance, je vais devoir le faire sur place (possible à partir de 7 h) . Prévoir 33 et 35 euros respectivement pour les parcours de 133 et 170 km.

 

S'agissant des parcours : les 133 km et 170 km ont un tracé commun et assez traditionnel jusqu'aux abords de Mormont, près de Roche-à-Frêne. Là les participants du 133 km obliqueront directement vers Fanzel puis le 2e ravito (commun) de Fisenne, et court-circuitent ainsi la côte de Roche-à-Frêne et le col du Rideux. À partir de Fisenne, les participants du 133 km remontent directement vers Dochamps et Samrée, et s'épargnent donc le détour vers Rendeux puis la montée de la côte de Beffe que doivent se farcir les participants du grand parcours.

 

Parmi les nouveautés du grand tracé: pour aller à Dochamps à partir du sommet de la côte de Beffe, on ne continue plus à grimper en allant vers Devantave puis Laidprangeleux, mais on descend sur Amonines pour y rejoindre le tracé du 133 km et monter directement vers Dochamps (longue montée roulante). Ce qui doit rajouter un peu de dénivelé par rapport aux anciennes formules.

 

Considérant mon état de forme, je pense pouvoir tenir la distance (quoique, on ne sait jamais), mais certainement pas à battre mes records. Le mot d'ordre sera : gérer ! Le passage à la formule « randonnée », même chronométrée, risque d'ailleurs de diminuer l'émulation et donc les performances globales.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Franck PASTOR a dit :

Le passage à la formule « randonnée », même chronométrée, risque d'ailleurs de diminuer l'émulation et donc les performances globales.

 

Tu as donc besoin d'émulation, tu ne parviens pas à te motiver tout seul ? Il te suffit d'imaginer mon regard impitoyable sur le temps que tu réaliseras pour améliorer ta moyenne de 0,5 km/h 😜 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, Thierry GEUMEZ a dit :

Tu as donc besoin d'émulation, tu ne parviens pas à te motiver tout seul ? Il te suffit d'imaginer mon regard impitoyable sur le temps que tu réaliseras pour améliorer ta moyenne de 0,5 km/h 😜 

Je n'ai besoin de personne pour me motiver à rouler, mais j'apprécie parfois le petit aiguillon compétitif qui incite à approcher ses limites 😎

 

Et toi, avec tous les kilomètres que tu as accumulés depuis le début de l'année, tu n'es vraiment pas tenté par le grand parcours ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 47 minutes, Franck PASTOR a dit :

Et toi, avec tous les kilomètres que tu as accumulés depuis le début de l'année, tu n'es vraiment pas tenté par le grand parcours ?

 

Le grand parcours me demanderait au moins 8 heures pour être bouclé (par comparaison, j'ai mis moins de 6h35 en 1999). Et le dénivelé important oblige à être souvent en prise. Je préfère une distance qui me permette de terminer "sereinement", sans être épuisé. La bête est vieillissante, moins rapide et moins disposée à souffrir... 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Thierry GEUMEZ a dit :

Le grand parcours me demanderait au moins 8 heures pour être bouclé (par comparaison, j'ai mis moins de 6h35 en 1999). Et le dénivelé important oblige à être souvent en prise. Je préfère une distance qui me permette de terminer "sereinement", sans être épuisé. La bête est vieillissante, moins rapide et moins disposée à souffrir... 

 

En tout cas les raccourcis pris par le 133 km rendent la fin de ce parcours plutôt roulante (tout est relatif!). Comme Roche-à-Frêne, Rideux et Beffe passent à la trappe, ça signifie qu'en fait une fois la côte de Haussire passée, donc vers mi-parcours, tu ne devrais plus avoir de côte suffisamment raide pour mettre «tout à gauche».

 

Si je me trompe, tu me le diras a posteriori. 😇

 

Pour info, je compte prendre le départ le plus tôt possible, donc à 9 h 15 idéalement. Évidemment, cela suppose que tout se sera bien passé pour le déplacement et l'inscription. Je te tiendrai au courant par message, j'espère qu'on pourra se retrouver au moins à l'arrivée. Mes temps de parcours sur les éditions précédentes variaient, de mémoire, entre 7h30 et 8h.

 

 

Modifié par Franck PASTOR
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share





×
×
  • Créer...