FLASHS

Tests de matériel

Test des Oakley Kato Prizm Road

Publié le 15/09/2021 17:00

Prise en main des lunettes Oakley Kato, utilisées notamment par Mark Cavendish, un design surprenant et un verre performant.

 

cover kato oakley

Nous avons eu le plaisir de tester les nouvelles lunettes Oakley Kato équipées d’un verre Prizm Road. (Ces nouvelles lunettes sont le fruit de tout le savoir faire Oakley qui a créé un modèle au design novateur avec un design aérodynamique et enveloppant fait pour être au plus proche du visage afin d’offrir un champ de vision large, une protection et une tenue optimisés

oakley kato prizm road

Autre innovation présente sur cette Kato, les le système de branche modulable, ingénieux dispositif permettant de faire varier la position des branches sur 3 niveaux.

 Déballage des Oakley Kato

Déballons ces Kato, sur-boite, boite en carton, et à l’intérieur une  housse de transport rigide  dans une matière plutôt agréable au toucher et agrémentée du logo oakley en noir mat. Une pochette souple à double compartiment en microclear, un tissu antistatique développé par Oakley permettant de transporter et nettoyer les lunettes sans rayer le revêtement. Nous retrouvons aussi 3 paire de plaquettes de nez en Unobtainium® (qui s’apparente à du caoutchouc souple) de différentes épaisseurs et profondeurs et qui permettent d’ajuster les points de contact à la forme de votre nez.

 oakley kato velo101

 

Prise en main 

Après le déballage, et la première prise en main, soyons honnêtes, au premier contact le design est surprenant avec une esthétique singulière, elles ont été conçues pour épouser les formes du visage comme le ferait un masque mais la conception va plus loin en intégrant le nez dans la forme du verre au lieu de simplement se poser dessus, les plaquettes de nez sont donc solidaires du verre.

plaquettes nez oakley katoSystème de fixation des plaquettes de nez | © Velo101

Le fait qu’il n’y ait aucun cadre donne une impression de pureté au design avec un verre qui se tient seul mais dont la rigidité n’a rien à envier à un modèle « classique ». Question style donc ce modèle est réellement distinctif et ne passe pas inaperçu ! On ne peut que vous conseiller d’essayer, avec, votre casque si possible et de voir sur votre visage si cela vous plait. En tout ças chez Velo 101 nous somme conquis par ce nouveau design !

En laissant les considérations stylistiques de côté, à la prise en main, les Kato sont plutôt légères, et la qualité de fabrication conforme à ce que Oakley a l’habitude de nous offrir, avec en prime un petit page les finitions sont jolies même si pour 270€ on aimerait un plastique un peu plus flatteur. 

Il est temps de tester le le système permettant de faire varier l’inclinaison des branches et là nous avons passé quelques minutes … le clip permettant de déverrouiller le système est très ferme à tel point que l’on a eu peur de le briser. En réalité, la bonne méthode pour l’ouverture du système est de pousser légèrement la branche vers l’extérieur en même temps que vous tirez l’ergo vers vous avec votre ongle. Une fois le coup de main pris aucun souci pour opérer les réglages, le système garantit la rigidité des branches. 

 Les Oakley Kato sur la route

Une fois les plaquettes de nez adaptées installées et les branches ajustées c’est parti pour l’essai route, le maintien est bon, le champ de vision est très large grâce à un verre qui avance loin sur le visage et protège bien sur les côtés l’impression d’avoir un masque est bien présente et accentuée par l’absence de cadre autour du verre. Elles se font très rapidement oublier. En terme de vision le verre Prizm Road est une référence, la teinte est rosée / violette et la technologie rend les couleurs plus vives et éclatantes, les contrastes sont accentués et les détails plus visibles. Au delà de tout le marketing nous ne pouvons qu’admettre que le verre Prizm road se montre réellement efficace et utile sur la route, notamment par temps gris ou le gain sur le contraste et les détails est le plus flagrant malgré le fait que le verre pris road ne laisse passer que 20% de luminosité. Ce verre reste à privilégier par temps ensoleillé. 

 vision oakley kato prizm road

Après plusieurs tests, notamment avec des températures élevées et un fort taux d’humidité nous avions peur de la buée et il n’en a rien été, la forme aérodynamique permet au filet d’air d’entrer entre le nez et le verre et peut ensuite ventiler l’intérieur grâce aux trous dans les plaquettes de nez. La ventilation est donc bonne, et malgré la transpiration pas de buée et un maintien constant, les lunettes ne bougent pas, même lorsque l’on attaque. Pour les professionnels du sprint le fait qu’il n’y ait pas de cadre et une légère courbure du verre permet une vision optimale lorsque la tête est penchée. 

oakley kato design

En conclusion ces Oakley Kato font figure d’ovnis dans la production actuelle mais derrière leur design elles s’avèrent être efficaces et performantes en offrant une vision optimale et un ajustement aux petits oignons. Nous regrettons simplement un tarif trop élevé. 

On a aimé

  • Design
  • Verre prizm road
  • Champ de vision large
  • Confort
On a moins aimé :  
  • Plastique qui pourrait être plus qualitatif
  • Positionnement tarifaire
mark cavendish oakley kato prizm roadLes kato portées par Mark Cavendish

Plus d'informations sur OAKLEY.COM.

Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par email : test@velo101.com.

ALLER PLUS LOIN
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES