FLASHS

Tests de matériel

Test du casque Kask Mojito3

Publié le 31/10/2021 20:00

Nous avons pu tester sur plusieurs semaines, la dernière évolution du célèbre Mojito, le casque milieu de gamme de chez Kask, voici notre compte-rendu.

"Un icône du cyclisme revisité", tel est le slogan utilisé par Kask dans sa communication pour ce nouveau Mojito3 (prononcez Mojito cube), et si le fabricant Italien se permet d'utiliser le terme "icône", c'est parce que ce nouveau modèle succède au Mojito X sorti en 2018 qui lui-même avait succédé au Mojito sorti plusieurs années auparavant et qui avaient tous les deux rencontrés un grand succès commercial.

Test casque Kask Mojito3 - PHOTO 1Kask Mojito3 noir brillant | © velo101.com

En effet si ce sont plutôt les modèles hauts de gamme Valegro et Protone et plus récemment Utopia, que vous avez l'habitude de voir notamment sur les têtes des coureurs d'Inéos Grenadiers, c'est bien le Mojito qui a engendré le plus de vente ces dernières années, pour la marque Italienne, grâce à son très bon rapport qualité-prix-esthétisme. Ce Mojito3 va donc avoir la rude tâche de prolonger cette success story !

La vidéo ci-dessous vous montre l'évolution esthétique par rapport à son predeceseur et vous presente cette nouvelle version :

Ce nouveau Mojito3 à totalement été repensé, il a été amélioré sur tous les points, que ce soit en termes de sécurité, de ventilation ou d'esthétisme.

En effet, son design est plus moderne, sa forme plus arrondie, les lignes anguleuses et nervurées des générations précédentes, ont laissé place à des surfaces plus plates, plus tendues, on y devine une amélioration significative en termes d'aérodynamisme. Les ouïes d'aération sont moins nombreuses mais plus larges et plus efficaces puisque KASK indique que la ventilation a été sensiblement améliorée.

Test casque Kask Mojito3 - PHOTO 2Kask Mojito3 - Orange brillant | © kask.com

La sécurité comme priorité

Mais l'axe de travail principal des ingénieurs Italiens lors de la conception de ce nouveau modèle, a été bien entendu sa fonction de base : la sécurité ! Elle a été significativement améliorée, en effet, les dernières technologies utilisées sur leurs modèles haut de gamme ont été intégrées sur ce Mojito3. Il est ainsi équipé de la technologie "MIT" qui garantit une meilleure préservation de la tête, composée d'une protection complète en polystyrène, recouvert d'une couche de polycarbonate qui recouvre la coque au sommet, sur le pourtour de la base et à l’arrière. Il bénéficie également du processus de fabrication "IN MOULDING" qui, en unissant dès le moulage, le calotin interne en polystyrène à la coque externe en polycarbonate, garantit une meilleure absorption des chocs.

Test casque Kask Mojito3 - PHOTO 3Kask Mojito3 - Éclaté | © kask.com

Ce casque a passé avec succès le test développé en interne par l'entreprise Italienne, le test d'impact en rotation "Kask WG11". Ce protocole est simple et fiable, les conditions d'impact sont basées sur des données d'accidents réels et c'est un algorithme qui définit le niveau de lésion cérébrale qui doit toujours être inférieur à une valeur calculée par les ingénieurs. Ce protocole qui permet d'obtenir un niveau de protection qui dépasse toutes les exigences fixées par les normes et standards internationaux, le Mojito3 dépasse d'ailleurs les normes de sécurité européennes de 48 %.

Le test d'impact "Kask WG11" est décrit plus en détail ici : https://www.kask.com/en/safety.htm

 Test casque Kask Mojito3 - PHOTO 4-2Kask Mojito3 - Test Kask WG11 | © kask.com

Le point fort : le confort

Kask tenait à conserver et même améliorer le gros point fort des précédents Mojito : le confort. Pour cela il intègre dans sa conception le système de positionnement ergonomique et de serrage "OCTO FIT" composé d'un squelette périphérique conçu pour osciller librement par rapport à la coque et sur lequel sont fixés les inserts en gel des différents points de contact avec la tête, ceci dans le but de rendre la sensation d'appui sur la tête, la plus légère possible. La molette de réglage a également été revue pour offrir une meilleure accroche.

Enfin, toujours pour améliorer le confort, le nouveau rembourrage Blue Tech, exclusif à Kask, permet d'évacuer la transpiration plus facilement. Ce "padding" monobloc en mousse est remplaçable et lavable.

 Test casque Kask Mojito3 - PHOTO 4Kask Mojito3 - Blue Tech padding | © kask.com

 Malgré sa conception axée sur le confort, le nouveau Mojito présente un poids raisonnable pour une casque de milieu de gamme, avec seulement 230 g en taille M, c'est seulement 15g de plus que son fameux grand frère, le Protone. Notre modèle de test était en taille L, plus de matière donc logique qu’il soit plus lourd, nous avons vérifié son poids à 266g.

 Test casque Kask Mojito3 - PHOTO 5Kask Mojito3 - Poids taille L | © velo101.com

Le Mojito3 est adapté à toutes les pratiques, il conviendra aussi bien pour la route, que le VTT ou le gravel, et même pour un usage urbain, pour cela il est proposé dans un large choix de coloris, environ 16 dont une dizaine viennent d'être ajouté récemment avec la nouvelle "collection capsule" en édition limitée, composée de couleurs vives et piquantes ! Notre modèle de test était en version noir brillant avec un très beau rendu.

Test casque Kask Mojito3 - PHOTO 6Kask Mojito3 - Gamme couleur | © kask.com

Sur la route (enfin plutôt sur la tête !) :

 Nous avons beaucoup roulé avec notre modèle de test, depuis cet été jusqu'à ce mois d'octobre, un vrai test longue durée qui nous aura permis de rouler dans tous types de conditions climatiques, des grosses chaleurs de cet été jusqu'aux premières fraîcheurs de ce mois d'octobre. 

Le réglage des sangles est assez simple et rapide, la hauteur des 2 boucles sous les oreilles est facile à ajuster. Ces boucles ont une forme légèrement galbée pour épouser au mieux la forme de la tète et contribuent à maintenir les sangles bien à plat contre la peau.

On retrouve comme sur les modèles plus haut de gamme, une jugulaire en similicuir qui apporte beaucoup de confort au contact sous le menton grâce à sa texture plus douce qu'une sangle tressée. On retrouve sur celle-ci l'inscription "ITALY MADE" qui nous rappelle que ce Mojito3 est fabriqué en Italie.

Test casque Kask Mojito3 - PHOTO 7Kask Mojito3 - sangles | © velo101.com

La boucle de fermeture quant à elle, est déportée sur le côté gauche pour moins gêner sous le menton et elle est facile à décrocher d'une seule main.

Le système de maintien et de réglage arrière, souvent appelé réglage occipital (du nom de l'os inférieur arrière du crâne), intègre comme expliqué plus haut, la technologie Kask "OCTO FIT" qui permet d'ajuster dans toutes les directions les 2 tampons de contact. En effet comme la plupart des casques, le système peut se régler en hauteur pour être positionné au niveau le plus approprié de l'os, mais le système cranté de Kask est particulièrement facile à déplacer contrairement à certaines autres marques. Les 2 tampons de contact sur la peau peuvent également être déplacés latéralement et indépendamment de chaque côté, pour ajuster encore un peu mieux la position et donc le confort, ils sont recouverts d'une matière en gel permettant un léger amortissement.

Test casque Kask Mojito3 - PHOTO 8Kask Mojito3 - Réglage arrière OCTO FIT | © velo101.com 

Nous ne pouvons que valider l'efficacité de tous les réglages qu'offre le Mojito3, en effet une fois les bons réglages de sangles et du maintien occipital trouvés, nous n'avons plus ressenti le besoin de modifier ces réglages pendant toute la durée du test et ceci malgré une utilisation très intensive comme nous allons vous l'expliquer.

En effet, quoi de mieux pour tester le confort et l'ergonomie d'un casque, que de le tester sur des longues distances, en le portant pendant des journées entières, et bien c'est ce que nous avons fait en utilisant ce casque lors de notre participation à l'épreuve d'ultra-distance La Race Across France 2500 Km, en juillet dernier. Autant vous dire qu'en portant le casque plus de 16h par jour pendant 1 semaine, il y a de quoi déceler les éventuels problèmes d'inconfort, points de pression, frottements, etc...

Test casque Kask Mojito3 - PHOTO 9 RAFKask Mojito3 - Dossard Race Across France 2500 Km | © velo101.com

Le bilan de cette expérience, confortée par les semaines de roulage qui ont suivi, c'est que ce casque est réellement très confortable, il se fait tout simplement oublier, même après une journée entière sur le vélo par de fortes températures comme pendant les premiers jours de la RAF. Avec ce nouveau Mojito sur la tête, les heures passent sans qu'il ne génère de points de pression, de douleurs, sans doute dû à une excellente répartition des masses mais aussi à une bonne gestion des points de contact. Les aérations sont suffisamment dimensionnées pour ne pas créer d'effet "cocotte-minute", en revanche leur positionnement, leur écartement plus exactement, n'est pas idéal pour y placer les lunettes car les 2 branches se retrouvent soit trop écartées, soit trop serrée, on arrive à les faire tenir quand même mais avec toujours un doute sur le fait qu'elles ne tombent pas, car elles ont tendances à glisser et sortir vers l'avant.

Les mousses supérieures et frontales (le Blue Tech padding) remplissent parfaitement rôle d'amortissement et d'absorption de la transpiration.

Test casque Kask Mojito3 - PHOTO 10Kask Mojito3 - En action | © kask.com

En conclusion

Vous l'aurez compris, nous avons beaucoup apprécié ce nouveau Mojito3 pour toutes les raisons évoquées précédemment, la principale étant son confort irréprochable. Difficile de lui trouver des points faibles au regard de son positionnement tarifaire de 134€ (129€ chez notre partenaire Alltricks) si ce n'est le petit désagrément lié au positionnement des lunettes dans les aérations.

Certains lui préfèreront ses grands frères un peu plus légers comme le Protone et le Valegro ou plus aérodynamique comme l'Utopia et le tout nouveau Wasabi, mais si vous cherchez avant tout le confort et pour un prix raisonnable, alors n'hésitez pas, ce Mojito3 est fait pour vous !

INSCRIPTION EN LIGNE