FLASHS

Tests de matériel

Test du casque Kask Valegro

Publié le 15/12/2018 07:30

Léger, très bien ventilé et très confortable grâce à un ajustement optimal, le Kask Valegro est un casque abouti.

Quelle légèreté ! C'est la première remarque que nous nous sommes faite en découvrant le Kask Valegro, dernier modèle de la gamme Kask (apparu sur le Tour de France 2017) aux côtés notamment du désormais célèbre Kask Protone. A le prendre entre nos mains, nous avons été bluffés ! Sur la balance, notre modèle taille M affiche seulement 207 grammes (pour 200 grammes annoncés). C'est assurément l'un des modèles les plus légers du marché.

Le casque Kask ValegroLe casque Kask Valegro | © Vélo 101

Lorsqu'on l'enfile, on l'oublie rapidement tellement il est léger. Si vous êtes à la recherche d'un casque light, c'est un modèle qu'il faudra considérer. C'est sa première qualité. La seconde concerne la ventilation. On dénombre 37 ouvertures, de petite taille. Au passage, on a de nombreuses possibilités pour y enfiler ses lunettes. Leur positionnement est intéressant : tout autour du casque, on s'aperçoit que les ouvertures sont placées très basses, notamment les 4 sur l'avant, en contact avec le haut du front. L'arrière comporte également de multiples perforations afin d'évacuer l'air qui s'est engouffré massivement par les ouvertures à l'avant.

Sur la route, on comprend tout de suite le schéma de ventilation mis en place sur le Valegro. Ce qui est le plus étonnant, surtout si on n'est pas habitué à un casque construit ainsi, c'est la fraîcheur sur le front. On sent l'air caresser le crâne pour le refroidir. Même si ce test n'a pas été réalisé par fortes chaleurs (pas plus de 20°C malgré un automne clément), nous pouvons affirmer que c'est un casque parmi les plus aéré du marché.

Un casque particulièrement ventiléUn casque particulièrement ventilé | © Vélo 101

Entre la légèreté et cette ventilation importante, on a l'impression de ne rien avoir sur la tête. Ce n'est pas pour rien si les coureurs de l'équipe Sky ont majoritairement adopté le Valegro lors du dernier Tour de France pour les qualités que nous venons de détailler.

Le système de rembourrage 3D DRY présente une bonne épaisseur. Il est constitué de fines bandes de mousse, placées dans le sens d'écoulement d'air. On apprécie l'absence de mousse placée horizontalement sur le front, mousse qui a généralement tendance à se charger en humidité avec l'effort. On trouve à la place une petite zone évidée pour que le front ne soit pas en contact avec le casque, de sorte à ce que rien ne viennent compromettre le refroidissement du front.

La mousse 3D DRYLa mousse 3D DRY | © Vélo 101

Le Kask Valegro est aussi un casque dont nous avons apprécié l'ajustabilité. A l'arrière du casque, le tour de tête s'ajuste verticalement sur une grande amplitude. Cela rend possible de multiples ajustements. Le système de serrage est composé d'un rotor compact, qui sait faiblir en puissance lorsque l'ajustement devient optimal, de façon à ne jamais trop serrer sa tête. Ce système est vraiment excellent car, tête à l'envers, sans attacher la jugulaire, le casque reste fixé sur notre tête. Véridique ! Et pourtant, le casque ne serre aucunement le crâne.

Une jugulaire de qualitéUne jugulaire de qualité | © Vélo 101

Nous trouvons aussi le système de fermeture du Kask Valegro particulièrement bien confectionné. La lanière gauche est indépendante de la droite. C'est un détail que nous apprécions beaucoup car lorsque les deux lanières sont reliées sur un casque, il arrive très souvent de ne plus avoir la symétrie entre les deux côtés. Ensuite, les lanières sont cousues et forment un V sous les oreilles. La jugulaire est en cuire hypoallergénique ce qui donne une superbe finition, à l'image du casque. Ces petits détails et ce souci de finition nous ont beaucoup plu et rendent le Kask Valegro très confortable !

On notera enfin que Kask n'a pas fait le choix d'intégrer la technologie MIPS sur son casque, technologie que l'on retrouve maintenant sur la majorité des casques hauts de gamme. Pour garantir la sécurité, Kask fait confiance à ses propres technologies. Et si on en revient à l'excellente ajustabilité du casque, cela  permet  de garantir un excellent maintien du casque sur la tête et fait en sorte qu'il ne se dérobe pas sous l'effet d'un choc.

Le Kask Valegro vu de dosLe Kask Valegro possède un système de serrage convaincant | © Vélo 101

Nous terminerons par le design du casque. Notre modèle de test était bleu marine et noir pailleté, un coloris magnifique. Au total, 8 choix de couleurs sont proposés par Kask, brillants ou mats.

Disponible au prix conseillé de 189,00€, le Kask Valegro, en finition brillante comme celui testé ici, reste symboliquement sous la barre des 200€. En finition mat, il est proposé à 209,00 euros. C'est un excellent casque, nous ne lui trouvons pas de défaut, c'est rare pour être souligné.

Plus d'informations sur www.kask.com. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.

Oisans tourisme 1ère semaine

KTM

Sport pulsion astana

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
samedi 27 juillet 2019
samedi 03 août 2019
dimanche 04 août 2019
samedi 10 août 2019
samedi 17 août 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES