FLASHS

Piste

Championnats du Monde de Pruszkow : Kneisky bat Cavendish

Publié le 26/03/2009 22:52

Le Français Morgan Kneisky devient champion du monde de scratch au Mondial, François Pervis obtient l'argent en keirin.
Le Français Morgan Kneisky devient champion du monde de scratch au Mondial de Pruszkow, François Pervis obtient l'argent en keirin.

Scratch Messieurs :

D'ores et déjà, le bilan de l'équipe de France sera meilleur que celui obtenu l'an passé à Manchester. Vingt-quatre heures après le titre obtenu par le trio de la vitesse par équipes, c'est le jeune Morgan Kneisky qui est devenu champion du monde sur la piste de Pruszkow. En Pologne, le coureur de 21 ans a remporté la course, organisée sur soixante tours de piste soit 15 kilomètres. Surtout, le Français a réussi l'exploit de vaincre Mark Cavendish en s'isolant dans le premier tiers de la course avec Angel-Dario Colla, Ivan Kovalev, Travis Meyer, Kazuhiro Mori et Andreas Mueller. Les six échappés sont parvenus à prendre un tour à leurs adversaires pour se départager au sprint. A ce jeu, Morgan Kneisky est allé chercher le titre mondial devant Colla et Mueller, devenant à son tour champion du monde de la discipline trois ans après Jérôme Neuville.
Finale :

1. Morgan Kneisky (FRA)
2. Angel-Dario Colla (ARG)
3. Andreas Mueller (AUT)
4. Travis Meyer (AUS)
5. Kazuhiro Mori (JAP)
6. Ivan Kovalev (RUS)
7. Mark Cavendish (GBR) à 1 tour
8. Hayden Godfrey (NZL) à 1 tour
9. Aliaksandr Lisouski (BLR) à 1 tour
10. Carlos-Alberto Uran (COL) à 1 tour
11. Alex Buttazzoni (ITA) à 1 tour
12. Marcel Kalz (ALL) à 1 tour
13. Jiri Hochmann (TCH) à 1 tour
14. Jozef Zabka (SVQ) à 1 tour
15. Ho Ting Kwok (HKG) à 1 tour
16. Zachary Bell (CAN) à 1 tour
17. Tim Mertens (BEL) à 1 tour
18. Daniel Holloway (USA) à 1 tour
19. Rafal Ratajczyk (POL) à 1 tour
20. Wim Stroetinga (PBS) à 1 tour
21. Franco Marvulli (SUI) à 1 tour
Abandon : Iban Leanizbarrutia (ESP)

Vitesse par équipes Dames :

Les Françaises Sandie Clair et Clara Sanchez ont bien failli décrocher une nouvelle médaille pour le compte de l'équipe de France, mais le duo tricolore a finalement été vaincu en petite finale de la vitesse par équipes par les Lituaniennes Gintare Gaivenyte et Simona Krupeckaite. La finale a opposé les équipes d'Australie et de Grande-Bretagne. Sur 500 mètres, le duo composé d'Anna Meares et Kaarle McCulloch a précédé celui composé de Shanaze Reade et Victoria Pendleton, doubles championnes du monde en titre d'une discipline encore récente. 24 centièmes de seconde ont séparé les deux équipes à l'arrivée. Les Australiennes ont pris l'avantage dès le premier tour de piste, bouclé par Meares bien plus vite que Reade. Dans la deuxième révolution, la jeune Kaarle McCulloch n'a eu qu'à contenir le retour de la redoutable Victoria Pendleton.

Qualifications :

1. Australie (AUS) en 33"452
2. Grande-Bretagne (GBR) en 33"598
3. France (FRA) en 33"609
4. Lituanie (LIT) en 33"617
5. Pays-Bas (PBS) en 33"791
6. Allemagne (ALL) en 33"922
7. Chine (CHN) en 34"475
8. Russie (RUS) en 34"733
9. Pologne (POL) en 35"095
10. Hong Kong (HKG) en 36"418

Finale :

1. Australie (AUS) en 33"149
2. Grande-Bretagne (GBR) en 33"380

Petite finale :

3. Lituanie (LIT) en 33"495
4. France (FRA) en 33"638

Poursuite individuelle Messieurs :

A seulement 18 ans et tout juste sorti des rangs Juniors, l'Américain Taylor Phinney a été sacré ce soir champion du monde de poursuite individuelle sur la piste polonaise. Déjà auteur du meilleur temps en qualifications, le jeune homme s'est imposé en finale face à l'Australien Jack Bobridge. Véritable colosse puisqu'il mesure 1,93 mètre pour un poids de 82 kg, le géant américain a bouclé le premier kilomètre avec un avantage de 355 millièmes de seconde. Si Jack Bobridge a repris l'avantage à mi-parcours pour 35 millièmes de seconde, il s'est ensuite effondré. Au bout de trois kilomètres, Taylor Phinney possédait à nouveau 546 millièmes de seconde pour finalement l'emporter avec 2"460 d'avance. La petite finale, elle, est revenue au Belge Dominique Cornu, plus rapide de près de six secondes vis-à-vis de l'Ukrainien Volodymyr Dyudya.
Qualifications :

1. Taylor Phinney (USA) en 4'15"160
2. Jack Bobridge (AUS) en 4'17"419
3. Dominique Cornu (BEL) en 4'19"197
4. Volodymyr Dyudya (UKR) en 4'19"786
5. Jesse Sergent (NZL) en 4'21"253
6. Sergi Escobar (ESP) en 4'23"619
7. Alexei Markov (RUS) en 4'24"085
8. Patrick Gretsch (ALL) en 4'24"564
9. Robert Bartko (ALL) en 4'26"277
10. Vitaliy Shchedov (UKR) en 4'26"508
11. Antonio Tauler (ESP) en 4'26"681
12. Arles-Antonio Castro (COL) en 4'27"750
13. Levi Heimans (PBS) en 4'28"638
14. Ingmar De Poortere (BEL) en 4'30"089
15. David O'Loughlin (IRL) en 4'32"480
16. Arnaud Depreeuw (FRA) en 4'32"559
17. Valery Kaikov (RUS) en 4'32"612
18. Alessandro De Marchi (ITA) en 4'35"916
19. Jiri Bares (TCH) en 4'39"614
20. Alexey Lyalko (KAZ) en 4'43"885
Disqualifié : Adrian Kurek (POL)

Finale :

1. Taylor Phinney (USA) en 4'17"631
2. Jack Bobridge (AUS) en 4'20"091

Petite finale :

3. Dominique Cornu (BEL) en 4'22"347
4. Volodymyr Dyudya (UKR) en 4'28"297

Poursuite par équipes Dames :

Il aura finalement fallu attendre la finale de la poursuite par équipes féminine avant de voir la Grande-Bretagne obtenir sa première médaille d'or cette année aux Championnats du Monde. Quasiment imbattable l'an dernier chez elle à Manchester, la Grande-Bretagne a dû s'en remettre au trio composé de Wendy Houvenaghel, Elizabeth Armitstead et Joanna Rowsell pour s'adjuger un premier titre mondial devant les Néo-Zélandaises Lauren Ellis, Jaime Nielsen et Alison Shanks. La finale s'est voulue très indécise entre les deux nations. Les Britanniques ont bouclé le premier kilomètre avec 414 millièmes de seconde d'avance, un écart réduit à 138 millièmes de seconde après deux kilomètres. A l'arrivée, le succès est revenu aux Britanniques pour 1"723. La médaille de bronze est revenue aux Australiennes Ashlee Ankudinoff, Sarah Kent et Josephine Tomic.

Qualifications :

1. Grande-Bretagne (GBR) en 3'25"147
2. Nouvelle-Zélande (NZL) en 3'26"023
3. Australie (AUS) en 3'27"719
4. Pays-Bas (PBS) en 3'30"893
5. Lituanie (LIT) en 3'30"966
6. Chine (CHN) en 3'31"753
7. Allemagne (ALL) en 3'31"770
8. Russie (RUS) en 3'32"272
9. Belgique (BEL) en 3'33"010

Finale :

1. Grande-Bretagne (GBR) en 3'22"720
2. Nouvelle-Zélande (NZL) en 3'23"993

Petite finale :

3. Australie (AUS) en 3'24"972
4. Pays-Bas (PBS) en 3'29"379

Keirin Messieurs :

L'équipe de France a conclu la deuxième soirée des Championnats du Monde sur une médaille d'argent pour le compte du Mayennais François Pervis. A Pruszkow, le Français a réalisé un très beau tournoi de keirin. Vainqueur du premier comme du deuxième tour, il ne s'est incliné en finale que face à un très fort Maximilian Levy. Le pistard allemand avait réalisé le même parcours que François Pervis auparavant, s'adjugeant également la première comme la deuxième manche. En finale, donc, Maximilian Levy est devenu champion du monde de keirin devant François Pervis et le Néerlandais Teun Mulder. Pour Pervis, il s'agit ni plus ni moins de la quatrième médaille obtenue à l'occasion d'un Championnat du Monde. A noter que Kévin Sireau s'est fait sortir dès le premier tour, incapable de gagner sa place en demi-finale lors des séances de repêchages.
Premier tour :

1. Carsten Bergemann (ALL)
2. Teun Mulder (PBS)
3. Jason Kenny (GBR)
4. Daniel Ellis (AUS)
5. Adam Ptacnik (TCH)
6. Andrii Vynokurov (UKR)
7. Kévin Sireau (FRA)

1. Maximilian Levy (ALL)
2. Shane Perkins (AUS)
3. Kamil Kuczynski (POL)
4. Christos Volikakis (GRE)
5. Josiah Ng Onn Lam (MAS)
6. Leonardo-Alfredo Narvaez (COL)
7. Hodei Mazquiaran (ESP)

1. Sergey Borisov (RUS)
2. Azizulhasni Awang (MAS)
3. Christopher Sellier (TRI)
4. José-Antonio Escuredo (ESP)
5. Matthew Crampton (GBR)
6. Simon Van Velthooven (NZL)
7. Kazunari Watanabe (JAP)

1. François Pervis (FRA)
2. Jason Niblett (AUS)
3. Travis Smith (CAN)
4. Yondi Schmidt (PBS)
5. Ross Edgar (GBR)
6. Tomokazu Sato (JAP)
7. Barry Forde (BAR)

Repêchages :

1. Matthew Crampton (GBR)
2. Jason Kenny (GBR)
3. Yondi Schmidt (PBS)
4. Leonardo-Alfredo Narvaez (COL)
5. Kévin Sireau (FRA)

1. Josiah Ng Onn Lam (MAS)
2. José Antonio Escuredo Raimondez (ESP)
3. Kamil Kuczynski (POL)
4. Andrii Vynokurov (UKR)
5. Barry Forde (BAR)

1. Christos Volikakis (GRE)
2. Adam Ptacnik (TCH)
3. Christopher Sellier (TRI)
4. Tomokazu Sato (JAP)
5. Kazunari Watanabe (JAP)

1. Ross Edgar (GBR)
2. Hodei Mazquiaran (ESP)
3. Simon Van Velthooven (NZL)
4. Daniel Ellis (AUS)
5. Travis Smith (CAN)

Deuxième tour :

1. François Pervis (FRA)
2. Matthew Crampton (GBR)
3. Ross Edgar (GBR)
4. Azizulhasni Awang (MAS)
5. Shane Perkins (AUS)
6. Carsten Bergemann (ALL)

1. Maximilian Levy (ALL)
2. Sergey Borisov (RUS)
3. Teun Mulder (PBS)
4. Josiah Ng Onn Lam (MAS)
5. Christos Volikakis (GRE)
6. Jason Niblett (AUS)

Finale :

1. Maximilian Levy (ALL)
2. François Pervis (FRA)
3. Teun Mulder (PBS)
4. Ross Edgar (GBR)
5. Matthew Crampton (GBR)
6. Sergey Borisov (RUS)

Petite finale :

7. Shane Perkins (AUS)
8. Carsten Bergemann (ALL)
9. Ch9ristos Volikakis (GRE)
10. Josiah Ng Onn Lam (MAS)
11. Azizulhasni Awang (MAS)
12. Jason Niblett (AUS)

Tableau des médailles :
or
argent
bronze
Total
1
Australie
2
2
1
5
2
France
2
1
0
3
3
Grande-Bretagne
1
3
2
6
4
Nouvelle-Zélande
1
1
0
2
5
Lituanie
1
0
2
3
6
Allemagne
1
0
1
2
7
Etats-Unis
1
0
0
1
8
Argentine
0
1
0
1
8
Danemark
0
1
0
1
10
Autriche
0
0
1
1
10
Belgique
0
0
1
1
10
Pays-Bas
0
0
1
1