FLASHS

Piste

Championnats du monde : l'équipe de France rassurée

Publié le 04/08/2003 17:51

L'équipe d'Australie sort vainqueur des championnats du monde de Stuttgart devant la Russie et l'équipe de France.
L'équipe d'Australie sort vainqueur des championnats du monde de Stuttgart devant la Russie et l'équipe de France.

L'équipe de France, malmenée l'an passé sur l'anneau de Copenhague, a redressé la tête à l'occasion des championnats du monde de Stuttgart. Privée de son capitaine Florian Rousseau, non retenu pour le Mondial, l'équipe nationale est parvenue à récolter six médailles en cinq jours : deux en or (Gané en keirin et en vitesse), deux en argent (Sassone en scratch, Bourgain, Gané et Tournant en vitesse par équipes) et deux en bronze (Tournant dans le kilomètre, Merciris, Neuville, Perque et Sanchez en poursuite par équipes). Voilà de quoi redonner le moral aux troupes de Daniel Morelon et Gérard Quyntin, à un an des Jeux Olympiques d'Athènes. Cependant, l'opposition est toujours grandissante avec deux nations surpuissantes à Stuttgart : l'Australie et la Russie. La première a marqué les podiums (huit médailles : une d'or, sept d'argent) tandis que la seconde s'est accaparée une bonne partie des titres mis en jeu en faisant retentir son hymne national à quatre reprises.

Hier, trois titres restaient à attribuer, et tout d'abord celui de l'Américaine. Cette discipline représentait une chance de médaille supplémentaire pour l'équipe de France avec Jérôme Neuville et Franck Perque, les champions du monde sortants. Mais la paire française n'est pas parvenue à rivaliser avec ses adversaires sur les 50 km de l'épreuve, où trois équipes se sont détachées des autres : la Suisse, la Nouvelle-Zélande et l'Argentine. Finalement, Bruno Risi et Marco Marvulli, deux grands spécialistes des Six Jours, ont obtenu la consécration en engrangeant 13 points, soit 8 de mieux que Gregory Henderson et Hayden Roulston et Juan Esteban Curuchet et Walter Perez. Les Français ont concédé un tour et ont fini 6èmes.

En vitesse féminine, Natallia Tsylinskaya et Svetlana Grankovskaya se sont retrouvées en finale après s'être débarrassées respectivement de Nancy Contreras Reyes et Victoria Pendleton en demies. Il n'y a pas eu photo dans la finale, au cours de laquelle Svetlana Grankovskaya est allée chercher son second titre de championne du monde de vitesse (après 2001) en vainquant sa concurrente deux manches à zéro. La petite finale a nécessité la dispute de la belle pour permettre à Nancy Contreras Reyes de décrocher la médaille de bronze.

Les championnats du monde de Stuttgart se sont achevés sur l'épreuve de vitesse par équipes, à laquelle participait avec des prétentions le trio tricolore Bourgain-Gané-Tournant. Les Français, 2ème temps des qualifications, ont rencontré les Japonais dans le 1er tour et se sont qualifiés sans problème pour la finale, où les attendaient de l'autre côte de la piste les Allemands Carsten Bergemann, Jens Fiedler et René Wolff. Le match a été disputé jusqu'au bout et a finalement tourné en faveur des allemands, inaugurateurs du palmarès en 1995 avec, déjà, Jens Fiedler dans leurs rangs. Malgré le final fracassant d'Arnaud Tournant, les Allemands ont conservé 0"114 sur la ligne. L'Allemagne a donc conclu ses Mondiaux de la même manière qu'elle les avait commencé : sur une médaille d'or. Médaille d'or aussi à l'organisation, qui sera parvenue à organiser de beaux Mondiaux en quelques semaines.

Américaine messieurs : finale

1. Suisse 13 pts
2. Nouvelle-Zélande 5 pts
3. Argentine 5 pts
4. Pays-Bas 1 tour et 18 pts
5. Slovaquie 1 tour et 12 pts
6. Autriche 1 tour et 9 pts
7. Allemagne 1 tour et 8 pts
8. Australie 1 tour et 6 pts
9. France 1 tour et 6 pts
10. Colombie 1 tour et 5 pts
11. Espagne 1 tour et 5 pts
12. République Tchèque 1 tour et 3 pts
13. Afrique du Sud 1 tour et 0 pt
14. Belgique 2 tours et 2 pts
15. Russie 3 tours et 2 pts

Vitesse dames : 1/2 finale

Poule 1

1. Natallia Tsylinskaya (BLR) en 2 manches : 11"712 et 11"616
2. Nancy Contreras Reyes (MEX)

Poule 2

1. Svetlana Grankovskaya (RUS) en 2 manches : 11"666 et 11"617
2. Victoria Pendleton (GBR)

Vitesse dames : finale

1. Svetlana Grankovskaya (RUS) en 2 manches : 12"558 et 11"798
2. Natallia Tsylinskaya (BLR)

Petite finale

3. Nancy Contreras Reyes (MEX) en 3 manches : 11"669 (Pendleton), 12"198 et 12"009
4. Victoria Pendleton (GBR)

Places d'honneur

5. Daniela Larreal (VEN) en 12"318
6. Katrin Meinke (ALL)
7. Tamilla Abasova (RUS)
8. Cuihua Jiang (CHN)

9. Oxana Grishina (RUS) en 11"969
10. Anna Meares (AUS)
11. Lori Ann Muenzer (CAN)
12. Rosealee Hubbard (AUS)

Vitesse par équipes : qualifications

1. Grande-Bretagne en 50"470
2. France en 50"488
3. Allemagne en 50"503
4. Australie en 50"707
5. Espagne en 50"802
6. Pays-Bas en 50"939
7. Japon en 51"195
8. Grèce en 52"023
9. Pologne en 52"044
10. République Tchèque en 52"105
11. Cuba en 52"619
12. Colombie en 53"108
13. Russie en 53"114

Vitesse par équipes : 1er tour

Poule 1

1. Australie en 50"631
2. Espagne en 50"742

Poule 2

1. Allemagne en 50"030
2. Pays-Bas en 50"727

Poule 3

1. France en 50"125
2. Japon en 51"369

Poule 4

1. Grande-Bretagne en 50"276
2. Grèce en 51"984

Vitesse par équipes : finale

1. Allemagne en 49"957
2. France en 50"071

Petite finale

3. Grande-Bretagne en 50"442
4. Australie en 50"653

Tableau des médailles :

                       Or    Argent  Bronze  Total     

1. Australie 1 7 0 8

2. Russie 4 0 2 6

3. France 2 2 2 6

4. Allemagne 2 0 1 3

5. Grande-Bretagne 1 1 1 3

6. Pays-Bas 1 0 2 3

7. Suisse 2 0 0 2

8. Biélorussie 1 1 0 2

9. Espagne 0 1 1 2

-. Mexique 0 1 1 2

11. Autriche 1 0 0 1

12. Lituanie 0 1 0 1

-. Nouvelle-Zélande 0 1 0 1

14. Afrique du Sud 0 0 1 1

-. Argentine 0 0 1 1

-. Barbade 0 0 1 1

-. Chine 0 0 1 1

-. Cuba 0 0 1 1

Sport pulsion astana

Oisans tourisme 1ère semaine

KTM

La Drômoise