FLASHS

Piste

Championnats du Monde : les Bleus se couvrent d'or

Publié le 26/03/2008 22:35

Les Championnats du Monde de Manchester commencent sur un titre mondial pour les Français en vitesse par équipes.
Les Championnats du Monde de Manchester commencent sur un titre mondial pour les Français en vitesse par équipes et une médaille de bronze.

Deux médailles dont un titre mondial, tel est le bilan de l'équipe de France au terme de la première des cinq soirées des Championnats du Monde de Manchester. En Grande-Bretagne, Grégory Baugé, Kevin Sireau et Arnaud Tournant offrent un premier titre mondial aux Bleus tandis que Sandie Clair décroche la médaille de bronze.

500 mètres Dames :

Ce sont donc les dames qui ouvrent le bal des Championnats du Monde sur piste 2008. La première des cinq soirées débute sur l'épreuve du 500 mètres chronométré, départ arrêté. Seize concurrentes sont en lice pour un titre mondial, et c'est la Cubaine Lisandra Guerra qui réalise la meilleure performance du soir. Lauréate au préalable de la Coupe du Monde avec des victoires à Pékin comme à Los Angeles, Lisandra Guerra confirme donc en réalisant le 500 mètres en 34"021, soit à la vitesse moyenne de 52,908 km/h. A cette allure, la Cubaine devance la Lituanienne Simona Krupeckaite de 45 millièmes de seconde. La belle surprise est signée par la Française Sandie Clair, qui vient chercher une jolie médaille de bronze en se classant à 232 millièmes de seconde. L'autre Française engagée, Virginie Cueff, se classe au 15ème rang de la discipline.

Finale :

1. Lisandra Guerra (CUB) en 34"02
2. Simona Krupeckaite (LIT) en 34"07
3. Sandie Clair (FRA) en 34"25
4. Willy Kanis (PBS) en 34"25
5. Jinjie Gong (CHN) en 34"45
6. Miriam Welte (ALL) en 34"67
7. Shanaze Reade (GBR) en 34"70
8. Natallia Tsylinskaya (BLR) en 34"72
9. Anna Blyth (GBR) en 34"79
10. Yvonne Hijgenaar (PBS) en 34"90
11. Lulu Zheng (CHN) en 34"99
12. Kaarle McCulloch (AUS) en 35"03
13. Lyubov Shulika (UKR) en 35"27
14. Diana-Maria Garcia (COL) en 35"50
15. Virginie Cueff (FRA) en 35"52
16. Jutatip Maneephan (THA) en 37"54

Poursuite individuelle Messieurs :

Sur la piste de Manchester, le cyclisme britannique vibre une première fois avec le sacre de Bradley Wiggins dans l'épreuve de poursuite individuelle. Sacré champion olympique de la discipline à Athènes en 2004 et déjà champion du monde de la spécialité en 2003 et 2007, le champion obtient un troisième titre mondial en repoussant le Néerlandais Jenning Huizenga. Les deux hommes se livrent un duel sans merci, le Néerlandais accomplissant le premier des quatre kilomètres avec l'avantage avant de céder progressivement du terrain : 100 millièmes de seconde au 1er kilomètre, 1"119 au 2ème kilomètre, 3"357 au 3ème kilomètre et finalement 4"955 au terme de l'épreuve. On ne la fait pas à Bradley Wiggins, sacré champion du monde de poursuite individuelle sur ses terres devant Jenning Huizenga et le Russe Alexei Markov.

Qualifications :

1. Jenning Huizenga (PBS) en 4'16"34
2. Bradley Wiggins (GBR) en 4'17"02
3. Alexei Markov (RUS) en 4'18"24
4. Hayden Roulston (NZL) en 4'18"33
5. Bradley McGee (AUS) en 4'20"43
6. David O'Loughlin (IRL) en 4'20"91
7. Luke Roberts (AUS) en 4'21"89
8. Taylor Phinney (USA) en 4'22"36
9. Antonio Tauler (ESP) en 4'22"65
10. Volodymyr Dyudya (UKR) en 4'22"73
11. Alexander Serov (RUS) en 4'22"74
12. Dominique Cornu (BEL) en 4'22"79
13. Sergi Escobar (ESP) en 4'24"13
14. Jens Mouris (PBS) en 4'24"48
15. Marc Ryan (NZL) en 4'24"78
16. Robert Bartko (ALL) en 4'25"14
17. Phillip Thuaux (AUS) en 4'26"43
18. Vitaliy Popkov (UKR) en 4'27"04
19. Sun Jae Jang (COR) en 4'28"40
20. Carlos-Eduardo Alzate (COL) en 4'29"94
21. Jairo Perez (COL) en 4'33"50
22. Dominique Stark (SUI) en 4'36"39

Finale :

1. Bradley Wiggins (GBR) en 4'18"519
2. Jenning Huizenga (PBS) en 4'23"474

Petite finale :

3. Alexei Markov (RUS) en 4'21"097
4. Hayden Roulston (NZL) en 4'23"663

Scratch Messieurs :

Ce sont vingt-quatre pistards qui prennent part au Championnat du Monde de scratch masculin. Le principe est simple : les coureurs s'élancent en peloton pour une course en ligne sur le vélodrome de Manchester. 15 kilomètres sont au menu, soit soixante tours de la piste. Ancien champion du monde de la discipline, Jérôme Neuville est au départ. Mais le scratch est bien souvent une loterie et le Français ne va pas réussir à tirer le bon numéro. Il devra se contenter de la 13ème place. Plus costaud, le Biélorusse Aliaksandr Lisouski va créer la surprise. Il choisit d'éviter le sprint massif, reprend le dernier attaquant de l'épreuve à l'abord du dernier tour pour résister aux sprinters et s'adjuger le titre mondial. Au terme des soixante tours de piste, Aliaksandr Lisouski devance le Néerlandais Wim Stroetinga et l'Allemand Roger Kluge.

Finale :

1. Aliaksandr Lisouski (BLR)
2. Wim Stroetinga (PBS)
3. Roger Kluge (ALL)
4. Rafal Ratajczyk (POL)
5. Angel-Dario Colla (ARG)
6. Kazuhiro Mori (JAP)
7. Andreas Müller (AUT)
8. Juan-Pablo Forero (COL)
9. Hayden Godfrey (NZL)
10. Luis Mansilla (CHI)
11. Martin Blaha (TCH)
12. Daniel Kreutzfeldt (DAN)
13. Jérôme Neuville (FRA)
14. Tim Mertens (BEL)
15. Ho-Ting Kwok (HKG)
16. Vadim Shaekhov (OUZ)
17. Martino Marcotto (ITA)
18. Michael Friedman (USA)
19. Ivan Kovalev (RUS)
20. Leigh Howard (AUS)
Abandons : Martin Gilbert (CAN), Steven Burke (GBR), Hariff Salleh (MAS) et Oleksandr Martynenko (UKR)

Vitesse par équipes Messieurs :

C'est un autre match France-Angleterre qui doit se disputer ce soir. Pas au Stade de France mais dans l'enceinte du vélodrome de Manchester, où les deux nations se qualifient pour la finale de la vitesse par équipes masculine. Maîtres de la discipline, les Bleus sont emmenés par Grégory Baugé au poste de démarreur, Kevin Sireau au poste de relayeur et Arnaud Tournant au poste de finisseur. Aussi, les Français vont réaliser une course parfaite. Baugé place la France sur orbite (72 millièmes de seconde après 250 mètres), Sireau augmente l'avantage (432 millièmes de seconde après 500 mètres) tandis que Tournant parachève le travail (506 millièmes de seconde). La France conserve ainsi son titre mondial devant les Britanniques Ross Edgar, Chris Hoy et Jamie Staff et les Néerlandais Théo Bos, Teun Mulder et Tim Veldt.

Qualifications :

1. France (FRA) en 43"51
2. Grande-Bretagne (GBR) en 43"91
3. Pays-Bas (PBS) en 43"96
4. Allemagne (ALL) en 44"26
5. Australie (AUS) en 44"62
6. Russie (RUS) en 44"90
7. Chine (CHN) en 45"00
8. Japon (JAP) en 45"03
9. Ukraine (UKR) en 45"06
10. Etats-Unis (USA) en 45"13
11. Pologne (POL) en 45"16
12. Espagne (ESP) en 45"28
13. République Tchèque (TCH) en 45"68
14. Grèce (GRE) en 45"70
15. Malaisie (MAS) en 45"71

Finale :

1. France (FRA) en 43"271
2. Grande-Bretagne (GBR) en 43"777

Petite finale :

3. Pays-Bas (PBS) en 43"718
4. Allemagne (ALL) en 44"275

Tableau des médailles :

                       Or    Argent  Bronze  Total     

1. Grande-Bretagne 1 1 0 2

2. France 1 0 1 2

3. Biélorussie 1 0 0 1

-. Cuba 1 0 0 1

5. Pays-Bas 0 2 1 3

6. Lituanie 0 1 0 1

7. Allemagne 0 0 1 1

-. Russie 0 0 1 1