FLASHS

Piste

Interview de Quentin Lafargue (Cofidis)

Publié le 09/12/2008 10:00

Interview de Quentin Lafargue : "je pense avoir deux ans pour acquérir de l'expérience et pointer mon nez chez les Elites."
Interview de Quentin Lafargue (Cofidis) : "je pense avoir deux ans pour acquérir de l'expérience et pointer mon nez au niveau des rangs Elites."

C'était vendredi soir de 18 à 19 heures. Pendant une heure, l'entraîneur de l'équipe sur piste de Cofidis Arnaud Tournant et deux de ses nouveaux poulains, le Mayennais François Pervis et l'Aquitain Quentin Lafargue, ont répondu en direct aux questions des lecteurs de Vélo 101, par le biais d'un tchat. Révélé cette saison après avoir ramené trois titres mondiaux des Championnats du Monde Juniors organisés sur la piste du Cap, en Afrique du Sud, Quentin Lafargue vient tout juste de rejoindre l'équipe Cofidis. Ce jeune homme au talent prometteur, sacré champion du monde Juniors de vitesse individuelle, du kilomètre et de vitesse par équipes, rêve d'intégrer l'équipe de France pour les Championnats du Monde du kilomètre. A seulement 18 ans, il incarne assurément l'avenir du cyclisme sur piste français. Retour sur le tchat de vendredi soir.

Quentin, depuis votre entrée à l'INSEP, vous avez réalisé d'énormes progrès. Comment avez-vous vécu les premiers contacts avec les monstres sacrés ?
"Le premier contact a été plutôt bon. J'étais super content de pouvoir rentrer à l'INSEP car c'était une grande chance pour moi. En Aquitaine, il n'y a pas de très bonnes structures. J'ai passé deux ans à l'INSEP avec Arnaud Tournant. C'était un rêve qui se réalisait car je rêvais d'intégrer une structure qui me permettrait de progresser et de vivre ma passion à fond. Au début, j'ai été tout intimidé. S'entraîner avec eux faisait bizarre mais nous avons été bien intégrés."

Etes-vous passé auparavant par la route, le VTT ou le BMX ?
"J'ai commencé au tout début par un peu de VTT, mais le club de VTT le plus proche était à une soixantaine de kilomètres. Je me suis vite spécialisé sur la piste et la route avec le club de ma ville."

Comment est-on repéré en piste ?
"La détection se fait surtout au Championnat de France. J'y ai participé dès les Cadets 1re année. Les entraîneurs nationaux sont présents et observent les jeunes. J'ai fait un podium en Cadet 1. C'est comme ça que j'ai été détecté."

Sur quels aspects principalement vous inspirez-vous de vos aînés dans l'équipe Cofidis ?
"J'ai côtoyé Arnaud Tournant, qui était chez Cofidis quand je suis arrivé. Je m'inspire de lui parce qu'il est professionnel aussi bien par rapport à la rigueur à l'entraînement que dans la vie de tous les jours. Quand on est pro, ce n'est pas que sur le vélo. On nous le fait comprendre chez Cofidis. Il faut savoir bien manger, bien savoir se reposer. A l'INSEP, nous avons la chance d'avoir des études et il ne faut pas non plus les négliger. J'ai beaucoup appris par rapport à Arnaud. Il m'a aussi transmis son expérience à mes débuts à l'entraînement."

N'est-ce pas frustrant de se lancer dans une discipline qui est malheureusement trop confidentielle ?
"Je l'ai choisi même en sachant qu'elle n'était pas très médiatisée. Ma passion, c'est de faire du vélo mais j'ai plus de qualités sur piste que sur route. Le programme est fait aujourd'hui de façon à ce que les médias puissent être présents sur toutes les épreuves qu'on fait. Elles sont retransmises à la télé, même si ce n'est pas toujours en direct. Ce n'est pas très médiatisé mais ce n'est pas un problème. Je continuerai à faire du vélo sur piste même si les médias ne s'y intéressent pas."

A combien de kilomètres avez-vous participé cette saison ?
"J'ai fait six épreuves du kilomètres, à Bordeaux, aux Championnats de France, aux Championnats d'Europe et aux Championnats du Monde, plus un kilomètre en Coupe du Monde à Melbourne et celui de mon championnat régional."

Une saison 2008/2009 réussie, ça passerait par quoi ?
"Je sors des Juniors donc mes objectifs ont été fixés en début d'année. Je pense avoir deux ans pour acquérir de l'expérience et pointer mon nez au niveau des rangs Elites. L'objectif va être d'être présent sur les Coupes du Monde, comme je l'ai fait à Manchester et Melbourne. Je participerai à celle de Copenhague avec l'objectif de bien y figurer et de montrer que je mérite ma place chez Cofidis pour me qualifier pour les Championnats du Monde Elites du kilomètre."

Espérez-vous pouvoir intégrer l'équipe de France dès cette année pour les Championnats du Monde ?
"Il y a trois places cette année sur le kilomètre. Mais étant donné que Michael D'Almeida est champion d'Europe, il est donc qualifié d'office. Il ne reste donc que deux places. Je suis en concurrence avec trois autres pistards mais c'est mon objectif donc j'espère l'intégrer dès cette année."

Propos recueillis le 5 décembre 2008.

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 20 juin 2021
samedi 24 juillet 2021
dimanche 01 août 2021
samedi 14 août 2021
dimanche 29 août 2021
vendredi 10 septembre 2021
samedi 11 septembre 2021
vendredi 17 septembre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES