FLASHS

Piste

Jeux Olympiques : l'Australie se couvre d'or

Publié le 23/08/2004 18:21

L'équipe d'Australie est devenue championne de poursuite par équipes aux Jeux Olympiques d'Athènes.
L'équipe d'Australie est devenue championne de poursuite par équipes aux Jeux Olympiques d'Athènes.

  • Poursuite par équipes messieurs

    Vingt-quatre heures après avoir établi un nouveau record du monde sur la piste d'Athènes, les poursuiteurs Australiens Graeme Brown, Brett Lancaster, Bradley McGee et Luke Roberts se sont couverts d'or en s'imposant dans la finale de poursuite par équipes des Jeux Olympiques 2004. Le quatuor Australien s'est voulu moins rapide qu'hier et a accompli les quatre kilomètres en 3'58"233, soit 1"623 de plus qu'hier. Mais face à eux, les Britanniques Steve Cummings, Rob Hayles, Paul Manning et Bradley Wiggins n'ont pas fait long feu. Partis sur des bases plus élevées que leurs cousins Australiens, les poursuiteurs de Grande-Bretagne ont rapidement été rétrogradés. Ils accusaient un retard de 0"937 au terme du premier kilomètre, écart qui s'est établi à 1"949 à mi-parcours. Après trois kilomètres, les Britanniques étaient irrémédiablement repoussés avec un retard de 2"622. Et si l'équipe d'Australie perdait Brett Lancaster dans les derniers tours de piste, cela n'avait aucune influence sur la performance de l'équipe océanienne, qui s'imposait avec 3"527 d'avance au bout de la finale.

    A 25, 24, 28 et 27 ans, Brown, Lancaster, McGee et Roberts devenaient en vingt-quatre heures recordmen du monde des 4 km en poursuite par équipes et champions olympiques, un titre qu'aucun des quatre athlètes n'avait encore obtenu dans sa carrière. Troisième à Séoul, deuxième à Barcelone, troisième à Atlanta, l'équipe australienne de poursuite par équipes a mis fin à une longue disette dans son épreuve de prédilection, qu'elle avait remporté en 1984 à Los Angeles. Bradley McGee a pris quant à lui sa revanche sur Bradley Wiggins, qui l'avait battu en finale de poursuite individuelle. La médaille de bronze est revenue pour sa part à l'équipe d'Espagne, emmenée par Carlos Castano, Sergi Escobar, Asier Maeztu et Carlos Torrent. Les pistards ibériques ont battu les Allemands Robert Bartko, Guido Fulst, Christian Lademann et Leif Lampater de 1"670, au terme d'un match très incertain. Pour mémoire, l'équipe de France avait été sortie hier en phase qualificative par cette même équipe d'Espagne.

    Finale :

    1. Australie (AUS) en 3'58"233 (60,445 km/h)
    2. Grande-Bretagne (GBR) en 4'01"760

    Petite finale :

    3. Espagne (ESP) en 4'05"523 (58,650 km/h)
    4. Allemagne (ALL) en 4'07"193

  • Vitesse individuelle dames

    Le tournoi de vitesse féminin n'a donné lieu à aucune surprise aujourd'hui, les trois médaillées des derniers championnats du monde obtenant leur billet pour les demi-finales. La championne du monde Russe Svetlana Grankovskaya a vaincu en deux manches la Biélorusse Natallia Tsylinskaya. La vice-championne du monde Australienne Anna Meares s'est imposé par deux fois à l'Allemande Katrin Meinke. Quant à la Canadienne Lori-Ann Muenzer, troisième à Melbourne en mai, elle a vaincu sans souci la Vénézuélienne Daniela-Greluis Larreal. Un match s'est cependant voulu plus indécis que les autres, obligeant les deux candidates à une place en demi-finale à se rencontrer... quatre fois !

    Effectivement, la Russe Tamilla Abassova et la Lituanienne Simona Krupeckaite ont eu du mal à se départager. Abassova s'est imposée au cours de la première manche mais la seconde manche a donné lieu à un match nul entre les deux concurrentes, qui ont coupé la ligne au même moment, un fait rarissime. Invitées à disputer de nouveau la deuxième manche, les deux femmes se sont classées différemment, Krupeckaite devançant cette fois Abassova. La belle a été nécessaire pour désigner la dernière demi-finaliste. Finalement, la Russe Tamilla Abassova s'est montrée la plus rapide au terme du quatrième match. Demain, les demi-finales opposeront donc l'Australienne Anna Meares à la Canadienne Lori-Ann Muenzer et la Russe Svetlana Grankovskaya à sa compatriote Tamilla Abassova.

    Quarts de finale 1re manche :

    1. Anna Meares (AUS) en 11"916 (60,422 km/h)
    2. Katrin Meinke (ALL)

    1. Svetlana Grankovskaya (RUS) en 11"945 (60,276 km/h)
    2. Natallia Tsylinskaya (BLR)

    1. Tamilla Abassova (RUS) en 11"993 (60,035 km/h)
    2. Simona Krupeckaite (LIT)

    1. Lori-Ann Muenzer (CAN) en 12"064 (59,681 km/h)
    2. Daniela-Greluis Larreal (VEN)

    Quarts de finale 2ème manche :

    1. Anna Meares (AUS) en 12"048 (59,760 km/h)
    2. Katrin Meinke (ALL)

    1. Svetlana Grankovskaya (RUS) en 12"085 (59,577 km/h)
    2. Natallia Tsylinskaya (BLR)

    1. Simona Krupeckaite (LIT) en 12"632 (56,998 km/h)
    2. Tamilla Abassova (RUS)

    1. Lori-Ann Muenzer (CAN) en 11"888 (60,565 km/h)
    2. Daniela-Greluis Larreal (VEN)

    Quarts de finale 3ème manche :

    1. Tamilla Abassova (RUS) en 11"914 (60,433 km/h)
    2. Simona Krupeckaite (LIT)

    Places d'honneur :

    9. Victoria Pendleton (GBR) en 12"699 (56,697 km/h)
    10. Jennie Reed (USA)
    11. Yvonne Hijgenaar (PBS)
    12. Evgenia Radanova (BUL)

  • Vitesse individuelle messieurs

    L'Australien Ryan Bayley, le Néerlandais Théo Bos, l'Allemand René Wolff et le Français Laurent Gané ont obtenu avec détermination leur place en demi-finales. Il a suffi de deux manches aux quatre sprinters pour évincer leurs adversaires respectifs, le coureur de la Barbade Barry Forde, le Britannique Ross Edgar, le Polonais Damian Zielinski et le Français Mickaël Bourgain. Le match le plus disputé a été le duel franco-français. Tristement, les deux copains, entraînés par Daniel Morélon à Hyères, ont du s'affronter pour une place en demi-finale. Mais le temps d'un après-midi, Mickaël Bourgain et Laurent Gané ont laissé leur amitié au vestiaire pour se battre loyalement. Le match entre les deux champions Français a été admirable, Mickaël Bourgain décidant à chaque fois de mener la danse.

    Le Nordiste a cherché à contenir le Néo-Zélandais en lançant le sprint devant, mais Laurent Gané a réalisé un impressionnant retour dans chacune des deux manches pour venir sauter son copain sur la ligne d'arrivée. A 31 ans, l'ancien champion du monde de vitesse, qui doit faire ses adieux à la compétition après les Jeux Olympiques d'Athènes, a décroché sa place pour la demi-finale, dans laquelle il affrontera demain l'Australien Ryan Bayley, un sérieux client. L'autre demi-finale opposera le jeune champion du monde Théo Bos à l'Allemand René Wolff. La finale des Jeux Olympiques pourrait bien ressembler à celle des championnats du monde, en espérant cette fois que Laurent Gané prendra le dessus sur Théo Bos pour offrir à l'équipe de France de cyclisme la seule médaille qui lui fait encore défaut : l'or.

    Quarts de finale 1re manche :

    1. Ryan Bayley (AUS) en 10"733 (67,082 km/h)
    2. Barry Forde (BAR)

    1. Théo Bos (PBS) en 11"024 (65,312 km/h)
    2. Ross Edgar (GBR)

    1. René Wolff (ALL) en 10"556 (68,207 km/h)
    2. Damian Zielinski (POL)

    1. Laurent Gané (FRA) en 11"018 (65,347 km/h)
    2. Mickaël Bourgain (FRA)

    Quarts de finale 2ème manche :

    1. Ryan Bayley (AUS) en 10"807 (66,623 km/h)
    2. Barry Forde (BAR)

    1. Théo Bos (PBS) en 10"905 (66,024 km/)
    2. Ross Edgar (GBR)

    1. René Wolff (ALL) en 10"749 (66,982 km/h)
    2. Damian Zielinski (POL)

    1. Laurent Gané (FRA) en 10"876 (66,200 km/h)
    2. Mickaël Bourgain (FRA)

    Tableau des médailles cyclistes :
                           Or    Argent  Bronze  Total     

    1. Australie 3 2 0 5

    2. Grande-Bretagne 2 2 0 4

    3. Allemagne 1 1 1 3

    -. Etats-Unis 1 1 1 3

    5. Pays-Bas 1 0 1 2

    6. Italie 1 0 0 1

    -. Nouvelle-Zélande 1 0 0 1

    8. France 0 1 1 2

    -. Russie 0 1 1 2

    10. Chine 0 1 0 1

    --. Japon 0 1 0 1

    12. Espagne 0 0 2 2

    13. Biélorussie 0 0 1 1

    --. Lituanie 0 0 1 1

    --. Suisse 0 0 1 1
  • INSCRIPTION EN LIGNE
    samedi 04 juillet 2020
    vendredi 10 juillet 2020
    dimanche 26 juillet 2020
    dimanche 02 août 2020
    samedi 08 août 2020
    dimanche 09 août 2020
    samedi 29 août 2020
    vendredi 18 septembre 2020

    VOIR TOUTES LES EPREUVES