FLASHS

Piste

Jeux Olympiques : Un hold-up de plus pour la Grande-Bretagne

Publié le 17/08/2008 14:58

Un titre de plus avec Romero pour la Grande-Bretagne lors de la troisième journée à Pékin. La France éliminée en poursuite.
Un titre de plus avec Rebecca Romero pour la Grande-Bretagne lors de la troisième journée de piste à Pékin. La France éliminée en poursuite.

Les deux premières journées dans le vélodrome olympique de Laoshan, sont à mettre à l'avantage de la Grandre-Bretagne qui s'est adjugée déjà trois médailles d'or. Aujourd'hui, un programme assez chargé malgré une seule finale, celle de la poursuite individuelle dames. Elle est accompagnée par les qualifications de la poursuite par équipes hommes, ainsi que la vitesse individuelle dames et hommes.

Première épreuve du jour, la poursuite par équipes hommes avec l'équipe favorite, une fois n'est pas coutume, la Grande-Bretagne. Côté Français, l'équipe est composée de Damien Gaudin, Matthieu Ladagnous, Christophe Riblon et Nicolas Rousseau. Elles sont dix équipes à se disputer les qualifications et tenter d'acquérir l'un des huit meilleurs temps. Sans surprises, la Grande-Bretagne domine ces qualifications et s'accorde même le luxe de terminer à moins d'une seconde, de son record du monde. La France est-elle aussi qualifiée avec le 5ème temps en 4'03"679. Ce sont les formations d'Ukraine et de la Colombie, qui ne se sontpas qualifiées. Premier duel de ce quart de finale, la France est opposée au Danemark. Les bleus ne peuvent hélas rien faire face aux nordistes, tant le niveau est élevé. En effet, le Danemark qui se permet de rattraper l'équipe de France, claque un temps en 3'56"831. Ensuite ce sont les Australiens qui se qualifient face aux Pays-Bas, puis la Nouvelle-Zélande face à l'Espagne puis enfin la Grande-Bretagne face à la Russie. Lors de ce dernier duel, les Champions du Monde font exploser le chronomètre avec un temps de 3'55"202, soit le nouveau record du monde !

Les qualifiées pour les 1/4 de finale de la poursuite par équipes hommes :
  • Grande-Bretagne en 3'55"502
  • Danemark en 3'56"831
  • Nouvelle-Zélande en 3'57"536
  • Australie en 3'58"633
Les qualifications de la vitesse individuelle dames se disputent parmi douze concurrentes, mais sachant qu'il y a douze places qualificatives, on peut s'interroger sur l'intérêt de ces qualifications ! Une chose est sûre, Victoria Pendlenton (Grande-Bretagne), sera la grande favorite demain pour la finale. Elle établit le nouveau record olympique en 10"963. Ce record était détenu par l'Américaine Michelle Ferris en 11"212 les des Jeux Olympiques d'Altlanta en 1996. Le record du monde, est quant à lui toujours détenu par la Russe Olga Slyusareva en 10"831, à Moscou le 25 avril 1993. Un record qui aplus de quinze ans, c'est rare pour être cité. Clara Sanchez, seule représentante tricolore, décroche le sixième temps en 11"365. Lors des 1/8èmes de finale, elle passe en 11"607, soit le deuxième temps de cette manche. Victoria Pendlenton y remporte son match tout comme Jennie Reed (Etats-Unis), Willy Kanis (Pays-Bas), Anna Meares (Australie) et la locale Shuang Guo. Simona Krupeckaite (Lituanie) et Natallia Tsynlinskaya (Biélorussie) se sont qualifiées par l'intermédiaire des rattrapages.

Les qualifiées pour les 1/4 de finale de la vitesse individuelle dames :
  • Victoria Pendlenton (Grande-Bretagne) en 11"736
  • Shuang Guo (Chine) en 11"410
  • Anna Meares (Australie) en 11"663
  • Willy Kanis (Pays-Bas) en 12"155
  • Jennie Reed (Etats-Unis) en 11"955
  • Clara Sanchez (France) en 11"607
  • Natallia Tsynlinskaya* (Biélorussie) en 11"871
  • Simona Krupeckaite* (Lituanie) en 12"123
Chez les hommes, ils sont vingt-et-un à se disputer les dix-huit places qualificatives pour le tour suivant. Le favori de l'épreuve se qualifie en 9"815, soit un nouveau record olympique. Son compatriote Jason Kenny termine deuxième devant l'Allemand Stefan Nimke. Nos deux représentants français, Kévin Sireau et Mickael Bourgain se qualifient sans soucis. Seul Adam Ptachnik (République Tchèque), Vasileios Reppas (Grèce) et Daniel Novikov (Estonie), se contenteront des tribunes pour regarder la suite. Lors des 16èmes de finale, pas plus de surprise. Chris Hoy se qualifie avec le meilleur temps en 10"607, face au Russe Denis Dmitriev. Les deux français passent aussi en 8ème de finale tout comme le recordman du monde, Theo Bos (Pays-Bas) qui passe in extremis en 10"959. Lors des 8èmes de finale, les deux anglais passent une fois de plus sans coup fait rire, ce qui n'est pas le cas du jeune Kévin Sireau, éliminé par Theo Bos. Le futur grand espoir de la piste française s'est sauvé par les repêchages et sera donc demain en quart de finale présent, avec Mickael Bourgain. Rendez-vous demain à 11h20 pour la suite de l'épreuve.

Les qualifiés pour les 1/4 de finale de la vitesse individuelle hommes :
  • Chris Hoy (Grande-Bretagne) en 10"636
  • Jason Kenny (Grande-Bretagne) en 10"531
  • Teun Mulder (Pays-Bas) en 10"888
  • Theo Bos (Pays-Bas) en 10"777
  • Mickael Bourgain (France) en 10"734
  • Maximilian Levy (Allemagne) en 10"763
  • Kevin Sireau* (France) en 10"570
  • Mohd Azizulhasni Awang* (Malaisie) en 11"010
Pour la poursuite individuelle dames, une bonne partie de l'épreuve s'était jouée hier. Alison Shanks (Nouvelle-Zélande) avait disposé de Sarah Hammer (Etats-Unis), Lesya Kalitovska (Ukraine) de Vilija Sereikaite (Lituanie), Rebecca Romero (Grande-Bretagne) de Katie Mactier (Australie) avec en prime le meilleur temps, et dans le dernier duel, Wendy Houvenaghel (Grande-Bretagne) a dominé Lada Kozlikova (République Tchèque). Tout cela nous a donné les deux duels du jour, Rebecca Romero face à sa compatriote Wendy Houvenaghel, et Lesya Kalitovska opposée à Alison Shanks pour la médaille de bronze. Pour ce duel, dès le lancement pour cette troisième place, c'est l'Ukrainienne qui fait meilleure impression. Lors du deuxième kilomètre, elle accuse un peu le coup mais termine très fort pour s'adjuger la troisième marche du podium. Pour l'or,c'est une question anglaise ! Mais who ? C'est Rebecca Romero qui prend le meilleur envol sur sa compatriote. A partir de là, Wendy Houvenaghel ne peut que constater son impuissance, ne pouvant accélérer. Rebecca Romero remporte la médaille d'or, une de plus pour la Grande-Bretagne…

Classement final poursuite individuelle dames :

1. Rebecca Romero (Grande-Bretagne) en 3'28"321
2. Wendy Houvenaghel (Grande-Bretagne) en 3'30"395
3. Lesya Kalitovska (Ukraine) en 3'31"413
4. Alison Shanks (Nouvelle-Zélande) en 3'34"156

Tableau des médailles cyclistes :
                       Or    Argent  Bronze  Total     

1. Grande-Bretagne 5 3 2 10

2. Espagne 2 0 0 2

3. Suisse 1 0 2 3

4. Etats-Unis 1 0 1 2

5. Suède 0 2 0 2

6. Italie 0 1 1 2

6. Allemagne 0 1 1 2

8. France 0 1 0 1

8. Nouvelle-Zélande 0 1 0 1

10. Japon 0 0 1 1

10. Ukraine 0 0 1 1

* : coureurs repêchés

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 20 juin 2021
samedi 24 juillet 2021
dimanche 01 août 2021
samedi 14 août 2021
dimanche 29 août 2021
vendredi 10 septembre 2021
samedi 11 septembre 2021
vendredi 17 septembre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES