FLASHS

Piste

L'UCI de nouveau bousculée, cette fois-ci par la BBC

Publié le 29/07/2008 23:40

Des pots de vin auraient été versés par des Japonais auprès de l'UCI afin de placer l'épreuve du keirin aux Jeux Olympiques.
Des pots de vin auraient été versés par des officiels japonais auprès de l'UCI afin de placer l'épreuve du keirin aux Jeux Olympiques de Sydney.

Les temps sont durs pour l'Union Cycliste Internationale. Alors qu'elle est en conflit latent avec ASO, la société organisatrice du Tour de France, ainsi qu'avec les organisateurs des Grands Tours et qu'elle tente de sauver son système ProTour, rejeté en masse par les équipes, l'UCI fait face à une révélation de la chaîne de télévision anglaise, la BBC. A dix jours de l'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin, cette dernière croit savoir que des organisateurs de manifestations cyclistes japonais auraient versé des pots de vin à l'instance internationale, alors dirigée par le Néerlandais HeinVerbruggen. 3 millions d'euros auraient donc été transvasés, tout cela dans le but d'officialiser l'apparition du keirin dès les Jeux Olympiques de Sydnet 2000. Il faut savoir que le keirin, est un sport très apprécié au pays du Soleil Levant et qu'il fait l'objet de nombreux paris brassant des millions de yens.

La BBC assure être en possession de documents "révélant une série de paiements substantiels à l'UCI, dont les premiers versements interviennent, en décembre 1996, soit deux mois après que le keirin fut reconnu comme discipline olympique." Ce à quoi, l'UCI a rétorqué : "il est tout à fait logique que l'UCI ait collaboré avec des organismes nationaux japonais actifs dans le cyclisme afin d'encourager l'intérêt de ce pays pour le cyclisme sur piste. L'accord n'incluait aucune clause relative à l'inclusion du keirin dans le programme olympique. Affirmer le contraire serait incorrect. En réalité, l'accord a été signé six mois après que le keirin a été intégré dans le programme olympique, en même temps que trois autres spécialités du cyclisme sur piste, la vitesse olympique et le Madison Hommes, ainsi que le 500 mètres Femmes." Toutefois, un ancien responsable de l'instance, installée à Aigle en Suisse, évente la mèche.

Le Danois Henrik Elmgreen a ainsi déclaré que "si le keirin était présent aux Jeux de 2000, c'est parce que les Japonais avaient une grande influence au sein de l'UCI et qu'ils ont offert beaucoup d'argent pour promouvoir cette catégorie." L'UCI, sans remettre en cause les accords avec les Japonais, préfère évoquer "les bénéfices incontestables pour toutes les disciplines de la piste, comme le démontre la progression spectaculaire du cyclisme sur piste depuis plus de dix ans. Grâce aux efforts de l'UCI, le cyclisme sur piste a bénéficié d'une cure de rajeunissement au milieu des années 90." Après l'évocation de cette affaire dès le mois de juin, l'UCI a mené son enquête interne qui "a démontré que rien ne permet d'affirmer que ces relations aient quitté le terrain d'un accord honnête et totalement régulier en faveur de la promotion du cyclisme sur piste. De plus, toutes les dépenses liées à l'accord ont été contrôlées par un auditeur indépendant et jugées régulières."

BIKE SHOW EVENTS

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 20 juin 2021
samedi 24 juillet 2021
dimanche 01 août 2021
samedi 14 août 2021
dimanche 29 août 2021
vendredi 10 septembre 2021
samedi 11 septembre 2021
vendredi 17 septembre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES