FLASHS

Pros

Bilan 2019 — Le top 5 des plus belles échappées

Publié le 20/12/2019 10:25

Retrouvez aujourd'hui notre top 5 des plus belles échappées de la saison avec Thomas De Gendt, Rémi Cavagna, Remco Evenepoel, Nairo Quintana ou encore Stéphane Rossetto.

N°1 Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) 

De Gendt s'impose à St EtienneDe Gendt s'impose à St Etienne | © Kramon velo photo

C’était sur le Tour de France lors de la 8ème étape que le Belge Thomas De Gendt a fait ce qu’il aime le plus : partir de loin en échappée avant de s’isoler seul en tête et résister au retour des favoris. Le 13 Juillet 2019 il était très fort puisqu’il a tenu face au retour des Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step) qui étaient sortis en costaud dans le final. De Gendt s’impose avec 6 secondes d’avance après une longue journée à l’avant, ce qui caractérise bien sa personnalité de baroudeur. 

N°2 Rémi Cavagna (Deceuninck Quick Step) 

Cavagna en solitaire en CalifornieCavagna en solitaire en Californie | © Getty Images

Au mois de Mai sur le continent Américain le Français Rémi Cavagna n’a pas eu froid aux yeux. D’abord présent dans la bonne échappée du jour, il a ensuite lâché tous ses compagnons pour réaliser un long raid solitaire et s’imposer avec plus de 7 minutes d’avance sur son dauphin. Loin au général, il a su saisir l’opportunité pour s’offrir sa première victoire en World Tour. L’Auvergnat ou encore « le TGV de Clermont-Ferrand » fera encore parler de lui en 2020 avec son puissant style de rouleur. 

N°3 Remco Evenepoel (Deceuninck Quick Step) 

100km en échappée pour Remco Evenepoel100km en échappée pour Remco Evenepoel | © Getty Sport

Ce jeune talent de bientôt 20 ans a impressionné les amateurs de cycliste début Septembre sur le Tour d’Allemagne. Lors de la deuxième étape il s’est « amusé » à parcourir 100 kilomètres en échappée solitaire, afin de parfaire sa préparation à la vue du championnat du monde de contre-la-montre 3 semaines après. La plupart des équipes de sprinteurs étaient en place et ont peiné à le reprendre, à seulement moins de 10 kilomètres de la ligne. Affaire pas payante pour Evenepoel sur le Tour d’Allemagne mais la stratégie a été efficace puisqu’il termine second du Mondial de chrono, pour sa première année chez les pros rappelons-le. 

N°4 Nairo Quintana (Movistar) 

Quintana s'offre une étape du TourQuintana s'offre une étape du Tour | © TDF

Au départ de l’étape le Colombien est seulement 12ème au général à plus de 9 minutes de Julian Alaphilippe. Souvent critiqué pour être attentiste, ce jour-là il fait taire un bon nombre de personnes. Lors de la 18ème étape du Tour entre Embrun et Valloire il a pris la bonne échappée puis a lâché tout le monde dans le col du Galibier. Il s’impose avec 1’35’’ d’avance sur le Français Romain Bardet. Résultat, il remonte à la 7ème place du général et n’est plus qu’à 3’54’’ du maillot jaune. Une bonne affaire pour le Colombien qui évoluera sous les couleurs d’Arkéa-Samsic en 2020.  

N°5 Stéphane Rosetto (Cofidis) 

Stéphane Rossetto sur le TourStéphane Rossetto sur le Tour | © TDF

Le Français de 32 ans rentre dans notre top 5 pour son panache lors du Tour de France, sa première Grande-Boucle. Baroudeur dans l’âme, il a animé l’épreuve à plusieurs reprises, il a montré le maillot de la Cofidis, il a fait plaisir aux Français et il en a pris pleins les yeux. Malheureusement pas récompensé de ses efforts par un résultat mais il a tout de même reçu des prix de la combativité. On espère le revoir à l’avant sur les routes du Tour l’année prochaine.

Par Maëlle Grossetête