FLASHS

Pros

Dennis ouvre les hostilités

Publié le 25/08/2018 21:15

Vuelta #1 : Sans surprise, Rohan Dennis a remporté le prologue de la Vuelta 2018. L’Australien a devancé Michal Kwiatkowski et Victor Campenaerts pour enfiler la première tunique rouge de leader.

Rohan Dennis #1Rohan Dennis  | © AFP

Il a tenu son rang, comme l’an dernier. Sans surprise, Rohan Dennis (BMC Racing Team) est le premier maillot rouge de cette Vuelta 2018. Dans son style si singulier, l’Australien de vingt-huit ans, déjà vainqueur sur le chrono lors du dernier Giro, a dompté la concurrence de Michal Kwiatkowski (Team Sky) et de Victor Campenaerts (Lotto Soudal) dans les ruelles escarpées de Malaga pour remporter le prologue (8 km) et s’asseoir comme le premier leader de l’épreuve espagnole.

Quelques hommes ont perdu de précieuses secondes sur ce premier acte. C’est notamment le cas de Richie Porte (BMC). L’un des meilleurs rouleurs parmi les plus aériens est totalement passé à côté. L’Australien a terminé son chrono à 51 secondes de son homologue, pour se classer 97ème sur la ligne d’arrivée. Une bien maigre performance pour celui qui aurait pu prendre de l’avance sur ses concurrents directs lors de ce prologue inaugural.

Si Porte a pris beaucoup dans la vue, d’autres ont capitalisé pour les prochaines étapes. C’est le cas de Wilco Kelderman (Team Sunweb), Alejandro Valverde (Movistar), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Emanuel Buchmann (Bora Hansgrohe) ou Simon Yates (Mitchelton Scott) qui ont réussi à terminer dans les trente premières places. Ces coureurs ont bien limité les dégâts sur ce prologue de huit kilomètres à Malaga. Ils se placent au général avant la deuxième étape qui s’annonce rugueuse.

63ème à l’arrivée, Thibault Pinot (Groupama FDJ) a laissé quarante secondes sur le temps de Dennis. Une performance correcte pour le grimpeur français qui vise une place d’honneur au général de cette Vuelta 2018. A l’issue de la course, il a expliqué cette performance mitigée. « Aujourd'hui, c'était trop court. On verra au fur et à mesure. C'est un effort spécial, il y avait beaucoup de relances mais je suis satisfait de ce que j'ai donné. Je suis motivé pour faire une Vuelta à la hauteur de mes ambitions. J'espère arriver en forme sur la deuxième partie de La Vuelta. »

Dimanche, la deuxième étape, disputée entre Marbella et Caminito del Rey (163 km), pourrait sourire à un baroudeur, sur un terrain légèrement vallonné. A moins que les équipes de sprinteurs ne décident de profiter de ce premier rendez-vous pour amener leur leader vers la victoire. 

Classement de la première étape :

1. Rohan Dennis (BMC Racing Team) 9’39’’
2. Michal Kwiatkowski (Team Sky) +6’’
3. Victor Campenaerts (Lotto Soudal) +7’’
4. Nelson Oliveira (Movistar) +17’’
5. Dylan Van Baarle (Team Sky) +20’’
6. Alessandro De Marchi (BMC Racing Team) +21’’
7. Jonathan Castroviejo (Team Sky) m.t.
8. Simon Geschke (Team Sunweb) m.t.
9. Ion Izagirre (Bahrain-Merida) +22’’
10. Wilco Kelderman (Team Sunweb) m.t.

Classement général à l’issue de la première étape :

1. Rohan Dennis (BMC Racing Team) 9’39’’
2. Michal Kwiatkowski (Team Sky) +6’’
3. Victor Campenaerts (Lotto Soudal) +7’’
4. Nelson Oliveira (Movistar) +17’’
5. Dylan Van Baarle (Team Sky) +20’’
6. Alessandro De Marchi (BMC Racing Team) +21’’
7. Jonathan Castroviejo (Team Sky) m.t.
8. Simon Geschke (Team Sunweb) m.t.
9. Ion Izagirre (Bahrain-Merida) +22’’
10. Wilco Kelderman (Team Sunweb) m.t.