FLASHS

Pros

Grand Prix de Wallonie : une course qui s'annonce animée

Publié le 14/09/2021 06:00

Le Grand Prix de Wallonie, dont l’édition 2020 a malheureusement été annulée en raison de la crise Covid-19, aura bien lieu cette année, rendez-vous le 15 septembre.

Qui pour succéder au Letton Krists Neilands, qui s’était imposé au Grand Prix de Wallonie 2019 à Namur devant les Belges Jasper Stuyven et Jasper de Buyst ? Les favoris de cette édition on retrouve l’italien Giacomo Nizzolo (Qhubeka NextHash), le Belge Ben Hermans (Israel-Startup nation) ou encore les Français Aurélien Paret-Peintre (AG2R) et Christophe Laporte (Cofidis)

 Un parcours de 6 côtes

L'épreuve se déroulera le 15 septembre 2021 entre Aywaille et la Citadelle de Namur sur un parcours de 202 kilomètres comprenant de nombreuses côtes au programme : au km 28,2 la côte de Brume,  au km 40.9 la côte de Werbomont, au km 128.10 la côte de Warnant, au km 145,9 la cote de Tienne aux Pierres, au km 167,00 la route des Panoramas (Citadelle de Namur), km 187,70  la Tienne aux Pierres, et au km 208,1 route des Panoramas (Citadelle de Namur).

 Le Grand Prix de Wallonie 2021 présente une nouveauté au niveau de sa finale. Les coureurs devront en effet boucler deux fois un circuit local pimenté par les principales difficultés du jour, le Tienne aux Pierres et la montée vers la Citadelle de Namur. 

 Christophe BRANDT, organisateur, préfigure le GPW 2021. « La première partie de course, après le départ à Aywaille, reste dans sa configuration habituelle en direction de Namur, via, entre autres, Stoumoit, Trois-Ponts et la Côte de Brume, l’entité de Clavier, qui ponctue l’entrée en province de Namur, Havelange et le bord de Meuse à Anhée, Bioul, Annevoie et Profondeville où le village de Burnot est la porte d’entrée sur le circuit local. La finale du GPW est plus corsée cette année: les coureurs passent par Crupet et la vallée de la Molignée en direction de Bois-de-Villers, avant d’attaquer la première ascension du Tienne aux Pierres et de descendre ensuite sur Malonne et la nationale 90 en direction de la Citadelle. L’ascension se fait cette année via le côté asphalté et pas par l’habituelle Route Merveilleuse. Cet enchaînement, que les coureurs vont parcourir deux fois, est assez sélectif. Les difficultés sont donc concentrées sur les 50 derniers kilomètres du Grand Prix de Wallonie 2021: le parcours ayant été revisité, les coureurs perdront donc quelques repères. »

GP wallonie 2019GP Wallonie 2019 

 

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 03 octobre 2021

VOIR TOUTES LES EPREUVES