FLASHS

Pros

La 101ème pour Kittel

Publié le 03/04/2013 19:07

Grand Prix de l'Escaut. Marcel Kittel récidive et s'adjuge la classique, comme l'an dernier. Il devance au sprint le triple vainqueur Mark Cavendish.

Marcel Kittel remporte le Grand Prix de l'EscautMarcel Kittel remporte le Grand Prix de l'Escaut | © SirottiPas de raison pour que la Flandre-Orientale n'ait pas droit, elle aussi à sa classique ! Alors que les courses flamandes se sont cantonnées dans la partie ouest de la région, c'est du côté d'Anvers que l'on court aujourd'hui pour le Grand Prix de l'Escaut qui fête sa... 101ème édition ! Les coureurs s'élancent de la ville du diamant pour un périple long de 204 kilomètres. Les sprinteurs sont attendus et notamment Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step). Le Britannique avait remporté en Flandre sa première classique en 2007. Il était alors âgé de 22 ans et n'était qu'un diamant brut que la ville d'Anvers a naturellement, contribué à polir. Deux autres succès ont suivi (2008 et 2011) et le natif de l'île de Man en veut un quatrième qui ferait de lui le recordman de victoires sur l'épreuve.

Pour cela il faudra battre au sprint les nombreux prétendants que sont le vainqueur sortant, Marcel Kittel (Argos-Shimano), Theo Bos (Blanco) et autres Tyler Farrar (Garmin-Sharp). Surtout, il faudra avaler dans les temps l'échappée matinale, aujourd'hui constituée de neuf hommes : Matt Brammeier et Mart Ojavee (Champion System), Koen Barbé (Crelan-Euphony), Stefano Borchi (Vini Fantini-Selle italia), Christopher Juul-Jensen (Team Saxo-Tinkoff), Arman Kamyshev (Astana), Gregory Rast (RadioShack-Leopard), Kenneth Van Bilsen (Topsport Vlaanderen-Baloise) et Jacobus Venter (MTN-Qhubeka). Le jeu du chat et de la souris peut commencer. Dans cette journée paisible, l'évènement le plus important est la chute de Fabian Cancellara (RadioShack-Leopard). "On ne sait pas ce qu'il peut se passer demain", martèle le Suisse depuis deux semaines. Spartacus aurait pu laisser sur le côté de la route ses ambitions de triplé E3, Tour des Flandres, Paris Roubaix, mais il n'en est rien. Il reprend sa place dans le peloton, mais brûlé sur le côté gauche.

Il ne fait aucun doute que, comme le veut la tradition, le peloton arrivera groupé à Schoten. Le dernier à combattre l'inéluctable sera Stefano Borchi. Le jeune italien sera repris à 25 kilomètres de l'arrivée. 25 bornes pendant lesquelles, les équipes de sprinteurs vont contrôler le paquet. Et quand vient la dernière ligne droite, les bolides sont dans les starting-blocks. Parfaitement lancé, Marcel Kittel récidive. Il contient Mark Cavendish parti de trop loin et le jeune Néerlandais Barry Markus (Vacansoleil-DCM). C'est donc la deuxième victoire consécutive de l'Allemand au bord de l'Escaut. Fabian Cancellara a lui terminé en roue libre, ne préférant prendre aucun risque en vue de Paris-Roubaix où il est le grandissime favori.

Classement :

1. Marcel Kittel (ALL, Argos-Shimano) les 204km en 4h41'00" (43,5 km/h)
2. Mark Cavendish (GBR, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
3. Barry Markus (PBS, Vacansoleil-DCM) m.t.
4. Andrea Guardini (ITA, Astana) m.t.
5. Alexander Kristoff (NOR, Team Katusha) m.t.    
6. Tyler Farrar (USA, Garmin-Sharp) m.t.  
7. Kenny Dehaes (BEL, Lotto-Belisol) m.t.  
8. Theo Bos (PBS, Blanco) m.t.
9. Romain Feillu (FRA, Vacansoleil-DCM) m.t.
10. Michaël Van Staeyen (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise) m.t.

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE