FLASHS

Pros

L'actu du 12 novembre

Publié le 12/11/2013 11:30

Aucun contrôle positif sur la Vuelta, Schleck veut sa revanche, Contador au Brésil, Armstrong veut avoir le même traitement que les autres, 17 coureurs chez Bardiani.

Le podium final de la 68ème VueltaLe podium final de la 68ème Vuelta | © Unipublic/Graham WatsonVuelta. Aucun contrôle positif n'est à signaler sur la Vuelta. C'est ce qu'a annoncé Javier Guillén, le directeur de course du troisième et dernier Grand Tour de la saison hier. Comme sur le Tour de France, pas un seul des 598 tests sanguins et urinaires n'est positif. 200 échantillons avaient été prélevés avant la compétition et 398 pendant les trois semaines de course comme le précise l'Union Cycliste Internationale. Une annonce qui intervient après que la victoire finale de Chris Horner ait alimenté les suspicions. "Je peux comprendre cela compte tenu de l'actualité récente de notre sport, a affirmé Guillén. Mais c'est quand même très malsain. On ne peut pas se poser des questions chaque fois qu'un coureur réussit une grande performance. Les exploits font partie intégrante du cyclisme et il y en aura donc toujours."

Fränk Schleck. C'est officiel depuis la fin du mois de juin, Fränk Schleck intégrera l'équipe Trek l'an prochain après pratiquement 18 mois sans courir. Forcément, le Luxembourgeois, suspendu pour un an avec effet rétroactif en janvier dernier, est revanchard pour la saison qui s'annonce. Discret dans les médias jusqu'ici, il s'est confié au journal, Le Quotidien. "Je suis fâché contre tout ce qui s'est passé, explique-t-il. Mais les mauvaises ondes, je les transforme en motivation. J'ai faim. Faim de courir. Faim de faire des résultats. Je veux retrouver mon ancien niveau. C'est le minimum que je me fixe." Objectif annoncé : le Tour de France, qu'il estime pouvoir encore remporter avec son frère. Fränk Schleck devrait reprendre la compétition au Tour Down Under ou au Tour de San Luis avant son premier test : Paris-Nice.

Alberto Contador pose devant le Christ du CorcovadoAlberto Contador pose devant le Christ du Corcovado | © Twitter Alberto ContadorAlberto Contador. L'intersaison n'est pas forcément une période où les professionnels abandonnent les aéroports. En pleine préparation de la saison 2014, Alberto Contador (Team Saxo-Tinkoff) s'est rendu au Brésil. À l'entraînement, l'Espagnol a testé la difficile ascension qui mène au célèbre Christ du Corcovado qui surplombe la ville de Rio. L'histoire ne dit pas s'il a voulu repérer la côte qui pourrait servir de juge de paix pour la course en ligne des prochains Jeux Olympiques. "C'est une ascension très difficile avec un final impressionnant", a-t-il commenté en postant cette photo sur Twitter. Après le Brésil, l'ancien vainqueur de la Grande Boucle se rendra aux États-Unis en soufflerie. Le Madrilène y testera les nouveaux équipements Specialized et travaillera sur sa position aérodynamique.

Lance Armstrong. Un an après avoir été privé de tous ses titres par l'UCI, Lance Armstrong refait surface en multipliant les interviews. Après un entretien à Cyclingnews publié en quatre parties la semaine dernière, c'est à la BBC que l'Américain s'est confié. Il est notamment revenu sur les conséquences qu'a eues le rapport de l'USADA. Selon lui, tout le monde n'a pas été logé à la même enseigne. "Si c'est la peine de mort pour tout le monde, alors c'est valable pour moi aussi, a-t-il expliqué. Si tout le monde est blanchi, alors je serais content de l'être moi aussi. Personnellement, j'ai beaucoup perdu alors que d'autres ont capitalisé autour de cette histoire. Cela a été dur à encaisser. J'ai payé le prix fort financièrement ou en terme de réputation."

Modolo bisse à la Coppa BernocchiModolo bisse à la Coppa Bernocchi | © Bardiani Valvole-CSF InoxBardiani-CSF. Officiellement en Continentale Pro depuis l'annonce de l'Union Cycliste Internationale au début du mois, Bardiani-CSF peut désormais se concentrer sur la saison 2014. Et la chose ne sera pas facile, car pour la deuxième année consécutive, elle perd un de ses grands leaders. Après Domenico Pozzovivo parti chez Ag2r La Mondiale à l'intersaison dernière, c'est Sacha Modolo qui quittera l'équipe de Roberto Reverberi au 1er janvier pour rejoindre Lampre-Merida. Mis à part le départ du vainqueur de la Coppa Bernocchi, l'effectif reste stable et jeune. Les 17 coureurs présentent une moyenne d'âge de seulement 24 ans. Les quatre recrues Paolo Colonna, Andrea Manfredi, Andrea Piechele et Nicola Ruffoni rencontreront leurs nouveaux coéquipiers à Fiuggi, du 18 au 21 décembre pour le premier stage d'intersaison.

L'effectif 2014 de Bardiani-CSF :

• Enrico Barbin (ITA)
• Enrico Battaglin (ITA) 
• Nicola Boem (ITA)
• Manuel Bongiorno (ITA)
• Marco Canola (ITA)
• Sonny Colbrelli (ITA)
• Marco Coledan (ITA)
• Paolo Colonna (ITA, Team Colpack))
• Donato De Ieso (ITA)
• Filippo Fortin (ITA)
• Stefano Locatelli (ITA)
• Andrea Manfredi  (ITA, Ceramica Flaminia-Fondriest)
• Angelo Pagani (ITA)
• Andrea Piechele (ITA, Ceramica Flaminia-Fondriest))
• Stefano Pirazzi (ITA)
• Nicola Ruffoni (ITA, Team Colpack)
• Edoardo Zardini (ITA)

INSCRIPTION EN LIGNE