FLASHS

Pros

Le triplé au général pour EF Pro Cycling

Publié le 17/02/2020 09:31

Le moins que l'on puisse dire c'est que les Colombiens et notamment les coureurs d'EF Pro Cycling ont répondu présent de leur tour national en faisant le triplé sur le classement général du Tour de Colombie.

En ce début de semaine nous revenons sur le Tour de Colombie couru de mardi à dimanche. Une des spécificités de cette épreuve est qu’elle se déroule en altitude, entre 2500m et 3200m. Une caractéristique qui n’est pas de tout hasard et qui peut expliquer la domination des Colombiens sur cette semaine. On aurait aimé voir plus de concurrence au départ, avec seulement EF Pro Cycling, Israël Start Up Nation, Ineos et la Deceuninck – Quick Step en formations World Tour. Pourtant les avantages sont nombreux avec un parcours complet comprenant un contre-la-montre par équipes, des étapes pour sprinteurs et des pour les grimpeurs avec de belles ascensions, le tout en altitude ce qui permet de réaliser un bon bloc de travail pour la suite de la saison. Enfin, pour couronner le tout il faut noter la ferveur du public pour le cyclisme en Colombie, avec leur pépite Egan Bernal vainqueur de la Grande-Boucle 2019 qui est un très bon "porte drapeau". 

Peu de suspense du côté des sprints 

Juan Sebastian Molano double la miseJuan Sebastian Molano double la mise | © Bettini Photo

En ce qui concerne les sprints il n’y a pas eu de suspense puisque le Colombien Juan Sebastian Molano (UAE Emirates) a remporté les trois arrivées massives. Il termine donc logiquement l’épreuve avec le maillot à points de meilleur sprinteur. Son compatriote Alvaro Jose Hodeg (Deceuninck Quick Step) a terminé les trois fois sur le podium mais n’est pas parvenu à s’imposer, une chose que l’on a pas l’habitude de voir du côté du Wolf Pack. 

A mi-course avait lieu la première étape de montagne avec une arrivée à l’Alto Malterias à 2700m. Les premiers écarts pour le classement général se sont dessinés même s’ils restent infimes, et une nouvelle fois la Colombie a été au pouvoir avec Sergio Higuita (EF Pro Cycling) vainqueur devant Egan Bernal (Ineos). Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step) avait pris la 3ème place du jour. 

EF Pro Cycling fait le ménage 

Daniel Martinez s'offre la dernière étapeDaniel Martinez s'offre la dernière étape | © EF Pro Cycling

Pour finir la semaine 183 kilomètres étaient au programme hier sur un profil peu accidenté avant l’ultime ascension avec l’arrivée jugée au sommet, longue de 18,2km à 4% de moyenne. Une grosse échappée de 14 coureurs a ouvert la route pour tenter de contrecarrer les plans du peloton, en vain. Les fuyards ont été repris au pied du juge de paix, rien de plus difficile pour eux. 

Après un gros tempo et surtout un fort collectif d’EF Pro Cycling, le peloton s’amincit et perd des unités mètre après mètre. Au final c’est le « jackpot » pour cette formation puisqu’ils se retrouvent à deux en tête de course. On a donc un doublé pour EF Pro Cycling avec le Colombien Daniel Felipe Martinez vainqueur devant son équipier Sergio Higuita, qui lui a probablement laissé la victoire après avoir déjà remporté une étape. Le vainqueur du Tour Egan Bernal (Ineos) complète le podium. Sergio Higuita conserve son leadership acquis le 4ème jour et s’offre ainsi le Tour de Colombie 2020. A noter qu’il n’y a pas moins de 9 Colombiens dans le top 10 du général, seul le Norvégien Torstein Traeen (Uno X) pointe en 9ème position. L’an dernier seul Julian Alaphilippe avait réussi à accrocher le top 10 au milieu de l’armada colombienne. Il termine l'épreuve à une anecdotique 72ème place du général à 20 minutes du vainqueur, étant en pleine préparation pour ses objectifs futurs avec le Strade Bianche ou encore le Tour des Flandres qu'il souhaite découvrir cette année. 

Podium du général du Tour de ColombiePodium du général du Tour de Colombie | © EF Pro Cycling

Une chose est sûre, les Colombiens sont en forme dès le début de saison. C’est UAE Emirates qui aura dominé les sprints et EF Pro Cycling était au-dessus du lot dans les ascensions, en témoigne leur triplé au classement général final. Même en France ça tourne rond avec le Colombien Nairo Quintana (Arkéa-Samsic) qui a dominé l’étape du Ventoux sur le Tour de la Provence. Ca promet des grands Tours palpitants avec des Colombiens qui s’envolent lorsque la route s’élève, Ineos et Jumbo-Visma avec une armada de favoris et des Français qui pourront réaliser de belles choses, on l’espère. 

Classement 6ème étape :  

  1. Daniel Felipe Martinez (EF Pro Cycling) en 4h24’09’’ 
  2. Sergio Higuita (EF Pro Cycling) mt 
  3. Egan Bernal (Ineos) à 3’’
  4. Miguel Eduardo Florez (Androni Giocattoli – Sidermec) à 9’’
  5. Jonathan Klever Caicedo (EF Pro Cycling) à 14’’ 
  6. Robinson Chalapud (Medellin) à 52’’ 
  7. Hernan Ricardo Aguirre (Colombia GW Bicicletas) à 1’08’’
  8. Diego Andres Camargo (Colombia GW Bicicletas) à 1’16’’
  9. Freddy Emir Montana (EPM Scott) à 1’16’’ 
  10. Torstein Traeen (Uno X) à 1’29’’ 

Classement général final : 

  1. Sergio Higuita (EF Pro Cycling) en 19h55’51’’ 
  2. Daniel Felipe Martinez (EF Pro Cycling) à 7’’ 
  3. Jonathan Klever Caicedo (EF Pro Cycling) à 33’’
  4. Egan Bernal (Ineos) à 54’’ 
  5. Miguel Eduardo Florez (Androni Giocattoli Sidermec) à 2’00’’ 
  6. Freddy Emir Montana (EPM Scott) à 2’35’’ 
  7. Esteban Chaves (Colombie) à 3’08’’ 
  8. Hernan Ricardo Aguirre (Colombia GW Bicicletas) à 3’14’’ 
  9. Torstein Traeen (Uno X) à 3’18’’ 
  10. Sergio Henao (UAE Emirates) à 3’21’’ 

Par Maëlle Grossetête 

GARMIN

INSCRIPTION EN LIGNE