FLASHS

Pros

Les géants des Dolomites

Publié le 29/05/2010 18:50

Giro # 20. Johann Tschopp s'adjuge la grande étape du Gavia. Ivan Basso devrait remporter le Giro devant David Arroyo. Rien n'est joué pour la troisième place.

Passé en tête au sommet du Gavia, Johann Tschopp remporte une étape mythiquePassé en tête au sommet du Gavia, Johann Tschopp remporte une étape mythique | © SirottiEn écrasant la concurrence une première fois il y a six jours dans l'ascension du Monte Zoncolan, puis en s'échappant hier dans la montée du Mortirolo, le Lombard Ivan Basso (Liquigas-Doimo) s'est affirmé, dans les Dolomites, comme le meilleur coureur de ce Tour d'Italie prodigieux. Alors qu'il reste encore une très grande étape de montagne à disputer aujourd'hui et un contre-la-montre individuel en conclusion demain, il ne fait quasiment plus l'ombre d'un doute que cette 93ème édition du Giro reviendra à Ivan Basso, appelé à s'adjuger la course rose pour la seconde fois de sa carrière après un premier succès acquis il y a quatre ans. Non seulement Basso aura été le plus fort mais il aura disposé tout au long de la course de la meilleure équipe. On n'imagine donc pas ses adversaires, isolés, venir mettre en péril un sacre annoncé.

Malgré tout, la vingtième étape promet d'être spectaculaire. Elle relie Bormio à Ponte di Legno (178 km) et comprend cinq cols dont quatre culminant à plus de 2000 mètres d'altitude. Les coureurs iront titiller les cimes une dernière fois, invités à progresser à travers des paysages enneigés à cette altitude. Si l'enjeu ne consiste plus vraiment à mettre Ivan Basso en difficulté, ce sont les places restant à prendre à ses côtés sur le podium qui vont obséder aujourd'hui les mieux placés au classement général. Deux d'entre eux, Carlos Sastre (Cervelo TestTeam) et Alexandre Vinokourov (Astana), décident de jouer leur va-tout dès la première des cinq difficultés, le Forcola di Livigno. Ils y attaquent après une cinquantaine de kilomètres et y rejoignent une échappée matinale au sein de laquelle figure également Gilberto Simoni (Lampre-Farnese Vini), décidé à s'illustrer une toute dernière fois sur les routes qui ont bâti sa légende.

Gilberto Simoni et Johann Tschopp en tête au sommet du GaviaGilberto Simoni et Johann Tschopp en tête au sommet du Gavia | © SirottiAvec eux sont échappés Laurent Didier (Team Saxo Bank), Hubert Dupont (Ag2r La Mondiale), Matthew Lloyd (Omega Pharma-Lotto), David Moncoutié (Cofidis), Marco Pinotti (Team HTC-Columbia), Stefano Pirazzi (Colnago-CSF Inox), José Serpa (Androni Giocattoli), Johann Tschopp et Thomas Voeckler (Bbox Bouygues Telecom), Pieter Weening (Rabobank), Marcel Wyss (Cervelo TestTeam) et Xabier Zandio (Caisse d'Epargne). En dépit de la présence en tête de Sastre et Vinokourov, certes repoussés de plus de cinq minutes au classement général, le peloton laisse faire. Mais les coureurs de l'équipe Liquigas-Doimo gardent un œil très averti sur les écarts et ne permettront jamais à leurs adversaires de prendre plus d'une minute d'avance. Cela n'empêchera pas l'échappée de progresser à travers les cols des Dolomites.

Michele Scarponi revient à une seconde de Vincenzo Nibali pour la troisième place du Giro.

Des quinze échappés, Stefano Pirazzi va tenter sa chance en solitaire dans le Passo di Eira, mais il sera repris au pied du Passo di Gavia, ce col mythique de 24,9 kilomètres de long à 5,9 %, dont le sommet enneigé juché à 2618 mètres d'altitude se perd dans les nuages. Pirazzi repris, le groupe de tête explose. Alexandre Vinokourov est très actif. Il entraîne avec lui les meilleurs grimpeurs de l'échappée : Lloyd, Pinotti, Sastre, Simoni et Tschopp. L'ascension est longue et la procession des coureurs épique, d'imposants blocs de neige bordant la route d'un côte comme de l'autre. Dans ce décor unique au monde, Gilberto Simoni veut faire honneur une dernière fois au Giro. Il s'isole avec Johann Tschopp à 6 kilomètres du sommet, 35 kilomètres de l'arrivée, dans la seule perspective de franchir en tête le géant des Dolomites. Un prestige que ne lui concédera pas le Romand, qui lui oppose un sprint endiablé et bascule en tête.

Michele Scarponi convoite la troisième marche du podium mais Ivan Basso veille et défend la position de Vincenzo NibaliMichele Scarponi convoite la troisième marche du podium mais Ivan Basso veille et défend la position de Vincenzo Nibali | © SirottiLà, Gilberto Simoni se relève. Passé en tête au sommet du Gavia, avec 1'08" d'avance sur le peloton Maillot Rose, Johann Tschopp poursuit seul sa progression. Il va gérer à la perfection la montée finale vers Ponte di Legno pour accrocher à son palmarès cette étape grandiose, obtenue après une longue échappée. Respect ! L'exploit est d'autant plus notable que le peloton, une fois rejoints Vinokourov, Sastre et les autres dans l'ascension finale du Passo del Tonale (12,1 km à 5,2 %), est brusquement animé par une série d'attaques. Les favoris, à l'exception de ceux précités, seront longtemps restés discrets dans cette rigoureuse étape. Mais à 3 kilomètres de l'arrivée, une dernière bataille s'engage sous l'impulsion de Cadel Evans (BMC Racing Team), qui ira chercher la 2ème place sans parvenir à refaire son retard au général.

Le podium est donc en jeu. Parvenu à s'accrocher auprès des meilleurs, David Arroyo (Caisse d'Epargne) s'assure la deuxième place du Giro ! Reste à savoir qui complétera ce podium. Et à moins de 2000 mètres du but, Michele Scarponi (Androni Giocattoli) tente le tout pour le tout. Au démarrage de l'Italien, seul répond le Maillot Rose Ivan Basso. Pas pour défendre sa première place mais pour protéger la troisième place de son coéquipier Vincenzo Nibali (Liquigas-Doimo), trop juste pour suivre Scarponi. A l'arrivée, Basso doit se faire violence pour priver son adversaire des secondes de bonification attribuées au 3ème de l'étape. Ce ne sera pas vain car si Michele Scarponi reprend 18 secondes à Vincenzo Nibali, il lui manque finalement 1 seconde pour s'emparer de la troisième place du classement général. Ce sera là tout l'enjeu du contre-la-montre final demain. Qui de Vincenzo Nibali ou Michele Scarponi rejoindra Basso et Arroyo ?

Demain dimanche, le 93ème Tour d'Italie se conclura sur une vingt-et-unième étape chronométrée à Vérone (15 km).
Toutes les photos du Giro.

Classement 20ème étape :

1. Johann Tschopp (SUI, Bbox Bouygues Telecom) en 5h26'47"
2. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) à 16 sec.
3. Ivan Basso (ITA, Liquigas-Doimo) à 25 sec.
4. Michele Scarponi (ITA, Androni Giocattoli) m.t.
5. David Arroyo (ESP, Caisse d'Epargne) à 41 sec.
6. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas-Doimo) à 43 sec.
7. John Gadret (FRA, Ag2r La Mondiale) à 48 sec.
8. Bauke Mollema (PBS, Rabobank) à 50 sec.
9. Daniele Righi (ITA, Lampre-Farnese Vini) à 57 sec.
10. Vasili Kiryienka (BLR, Caisse d'Epargne) à 1'02"
Classement complet

Classement général :

1. Ivan Basso (ITA, Liquigas-Doimo) en 87h23'00"
2. David Arroyo (ESP, Caisse d'Epargne) à 1'15"
3. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas-Doimo) à 2'56"
4. Michele Scarponi (ITA, Androni Giocattoli) à 2'57"
5. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) à 3'47"
6. Richie Porte (AUS, Team Saxo Bank) à 7'25"
7. Alexander Vinokourov (KAZ, Astana) à 7'31"
8. Carlos Sastre (ESP, Cervélo TestTeam) à 8'55"
9. Robert Kiserlovski (CRO, Liquigas-Doimo) à 14'06"
10. Marco Pinotti (ITA, Team HTC-Columbia) à 15'00"

Classement par points :

1. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) 136 pt
2. Alexandre Vinokourov (KAZ, Astana) 112 pt
3. Ivan Basso (ITA, Liquigas-Doimo) 104 pt
4. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas-Doimo) 104 pt
5. Michele Scarponi (ITA, Androni Giocattoli) 103 pt
6. Jérôme Pineau (FRA, Quick Step) 69 pt
7. Filippo Pozzato (ITA, Team Katusha) 67 pt
8. Damiano Cunego (ITA, Lampre-Farnese Vini) 64 pt
9. John Gadret (FRA, Ag2r La Mondiale) 64 pt
10. Greg Henderson (NZL, Team Sky) 59 pt

Classement de la montagne :

1. Matthew Lloyd (AUS, Omega Pharma-Lotto) 56 pt
2. Ivan Basso (ITA, Liquigas-Doimo) 41 pt
3. Johann Tschopp (SUI, Bbox Bouygues Telecom) 38 pt
4. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) 35 pt
5. Michele Scarponi (ITA, Androni Giocattoli) 25 pt
6. Ludovic Turpin (FRA, Ag2r La Mondiale) 20 pt
7. Rubens Bertogliati (SUI, Androni Giocattoli) 16 pt
8. Simone Stortoni (ITA, Colnago-CSF Inox) 16 pt
9. Vincenzo Nibali (ITA, Liquigas-Doimo) 15 pt
10. Chris-Anker Sörensen (DAN, Team Saxo Bank) 15 pt

Classement des jeunes :

1. Richie Porte (AUS, Team Saxo Bank) en 87h30'25"
2. Robert Kiserlovski (CRO, Liquigas-Doimo) à 6'41"
3. Bauke Mollema (PBS, Rabobank) à 11'44"
4. Steven Kruijswijk (PBS, Rabobank) à 29'48"
5. Francis De Greef (BEL, Omega Pharma-Lotto) à 41'12"
6. Valerio Agnoli (ITA, Liquigas-Doimo) à 1h19'46"
7. Jan Bakelandts (BEL, Omega Pharma-Lotto) à 1h29'04"
8. Rigoberto Uran (COL, Caisse d'Epargne) à 1h29'06"
9. Marcel Wyss (SUI, Cervélo TestTeam) à 1h37'08"
10. Branislau Samoilau (BLR, Quick Step) à 1h38'06"

Classement par équipes :

1. Liquigas-Doimo (ITA) en 261h01'28"
2. Rabobank (PBS) à 24'30"
3. Caisse d'Epargne (ESP) à 1h04'56"
4. Ag2r La Mondiale (FRA) à 1h08'54"
5. Omega Pharma-Lotto (BEL) à 1h09'07"
6. Team Saxo Bank (DAN) à 1h43'11"
7. Cervélo TestTeam (SUI) à 2h05'38"
8. Androni Giocattoli (ITA) à 2h21'28"
9. Team Katusha (RUS) à 2h23'17"
10. Bbox Bouygues Telecom (FRA) à 2h28'34"

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020
samedi 23 mai 2020
dimanche 09 août 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES