FLASHS

Pros

Pendant ce temps là : Entretien avec Nans Peters

Publié le 04/05/2020 08:00

Amoureux de la nature, il déteste le home-trainer, Vélo 101 est allé à la rencontre de Nans Peters (AG2R La Mondiale). Le vainqueur d'étape sur le Giro l'an dernier ne demande qu'une chose : pouvoir aller rouler dehors.

Tout d’abord, comment vas-tu ? Dans quel état physique et mental es-tu après près de 7 semaines de confinement ? 

Je suis en bonne santé et aucun de mes proches n’est atteint du co-vid19 donc de ce point de vue ça va, mais j’en ai ras le bol. Je vis en appartement et je n’en peux plus de rester enfermé. J’ai toujours aimé être dehors et proche de la nature depuis tout petit, que ce soit pour faire du vélo ou durant mes temps libres, alors c’est difficile à supporter mentalement. 

Comment organises-tu tes semaines ? Combien d’heures de home-trainer, de renforcement musculaire, course à pied… ? 

En cette période de confinement il est impossible de progresse, j’essaie alors de régresser le moins possible. Mes semaines se composent de 11h à 16h d’entraînements. J’alterne entre le home-trainer avec beaucoup de séances spécifiques, de la musculation et de la course à pied, qui me permet de m’oxygéner un peu. C’est la moitié de ce que je pratique habituellement mais il est compliqué de faire une sortie foncière sur le home-trainer. 

Quelle est ta séance de home-trainer préférée ? 

C’est très simple, j’ai horreur du home-trainer, quel que soit la séance. Déjà en hiver quand il neige dehors j’ai du mal alors là avec le soleil… 

Nans Peters sur le Tour de Suisse 2019Nans Peters sur le Tour de Suisse 2019 | © Getty Sport

Zwift fait carton plein en ce moment ! Qu’est-ce que cette plateforme t’apporte ? Pourquoi l’utilises-tu ? 

J’utilise un peu Zwift, cette plateforme connectée permet de partager des kilomètres virtuellement avec mes coéquipiers lors d’entraînements collectifs. C’est une manière un peu plus ludique de pédaler dans son salon. 

Quelle est la ou les chose(s) que tu trouves le plus difficile à gérer actuellement ? 

Rouler dehors et retrouver de grands espaces me manque beaucoup ! 

Comment gardez-vous le lien au sein de ton équipe avec les staffs et les coureurs ? 

Nous avons un groupe Whatsapp où nous communiquons tous ensemble, notamment à propos des séances collectives et des infos relatives à la vie de l’équipe. Je garde un lien proche avec mon entraîneur pour ce qui touche à ma préparation physique et la planification de l’entraînement. Avec mon directeur sportif référent nous discutions de l’actualité, des règles de reprise, du nouveau calendrier… Enfin, on s’appelle régulièrement entre coéquipiers pour prendre des nouvelles les uns des autres. 

L’annonce du report du Tour de France a-t-il eu un impact sur ta motivation, sur ta vision des choses ? 

Je suis très heureux sur le Tour de France ait pu retrouver une date cette année. J’espère vraiment qu’il pourra avoir lieu. Le Tour est ce qui fait briller le cyclisme dans le monde entier. C’est grâce à ce genre d’événement que l’économie du cyclisme peut tourner. En plus de l’aspect économique, il y a les enjeux sportifs et cela permet surtout de rester motivé pour la fin de saison. 

Session de home-trainer dans le salonSession de home-trainer dans le salon | © N.Peters

As-tu des frayeurs, des doutes, quant à l’évolution de la situation ? Notamment en ce qui concerne le monde du cyclisme ? 

Le futur est très incertain. Personne n’en sait rien mais tout le monde y va de son avis. Moi je n’en sais pas plus, on verra bien. J’espère simplement que tout rentrera dans l’ordre le plus rapidement possible et dans tous les domaines, au-delà du cyclisme.

Quand tu n’es pas dans ton cuissard, quel est ton passe-temps favori ? 

J’ai beaucoup bricolé dans mon appartement les premiers jours, depuis tout est nickel. Sinon je prends le temps de bien récupérer, il faut aussi profiter de cette période pour se reposer chez soi, chose que nous n’avons pas bien le temps de faire en saison habituellement. Je m’occupe en essayant de nouvelles recettes puis je traîne un peu entre lecture et séries. 

Qu’est-ce que tu retiendras de cette période et que tu aimerais utiliser une fois de retour dans la vie « normale » ? 

Je pense qu’il faudra se rappeler qu’on peut vivre très simplement, et qu’on peut être heureux tout en restant chez soi, sans forcément être dans le moule de notre société actuelle de consommation. 

Souhaites-tu faire passer un message à nos lecteurs, aux personnes qui te suivent ? 

RESTEZ CHEZ VOUS ! 

Par Maëlle Grossetête 

EKOI 2

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 04 juillet 2020
vendredi 10 juillet 2020
dimanche 26 juillet 2020
dimanche 02 août 2020
samedi 08 août 2020
dimanche 09 août 2020
samedi 29 août 2020
vendredi 18 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES