FLASHS

Pros

Pendant ce temps là : Rencontre avec Christophe Laporte

Publié le 27/04/2020 08:00

Débutons la semaine avec Christophe Laporte (Cofidis), qui compte déjà 3 mois de home-trainer dans les jambes. Mais le moral est bien présent, puisqu'il en profite pour passer du temps avec son fils et sa famille. Entretien.

Victoire sur le Tour du Poitou Charentes 2019Victoire sur le Tour du Poitou Charentes 2019 | © Thomas Maheux

Tout d’abord, comment te sens-tu mentalement et physiquement après près de 6 semaines de confinement ? 

Mentalement je me sens bien, j’ai la chance d’être chez moi en famille, je profite du jardin et des petites balades dans la nature à côté de la maison. Physiquement j’essaie de maintenir un niveau correct mais ce n’est pas là qu’on va gagner, on entretient. 

As-tu mis en place une routine ? A quoi ressemble une journée type pour toi ?

Forcément une petite routine s’installe, on ne peut pas faire grand-chose alors j’essaie un peu de varier les horaires des entraînements. Je me suis également remis à la course à pied. Une journée type ressemble à un réveil musculaire avant le petit-déjeuner parfois, puis un entraînement vélo d’1h ou 2h, je vais rarement au-delà car c’est compliqué sur home-trainer, ce n’est pas ce que j’aime le plus, comme beaucoup de coureurs d’ailleurs. Puis je complète avec une séance de musculation, de gainage ou de la course à pied l’après-midi. Le reste du temps je m’occupe dans le jardin. 

"Au feeling pour garder une bonne fraicheur mentale"

Comment jongles-tu entre le fait de conserver un niveau de forme correct et une bonne fraicheur mentale ? 

En effet il faut garder un niveau de forme correct mais le plus important est bien de conserver une bonne fraicheur mentale. Je fais vraiment au feeling, on discute avec mon entraîneur et il me conseille pour savoir ce qu'il est intéressant de faire. Quand on pourra se ré-entraîner pleinement il faudra être prêt mentalement et avoir la « gnaque », car on risque de courir tard, le reste de la saison va être long. 

Christophe Laporte sur home-trainer depuis fin JanvierChristophe Laporte sur home-trainer depuis fin Janvier | © Mathilde LAzou

La plateforme Zwift fait carton en plein en ce moment. Ton équipe organise-t-elle des sorties virtuelles en groupe avec tes coéquipiers pour vous retrouver ? 

C’est sûr que Zwift fait un carton, tout le monde est bien content que ça existe, c’est sympa et ça permet de faire des durées un peu plus longues et de se retrouver entre coureurs. L’équipe n’organise rien de spécial elle-même mais on le gère entre nous, en s’invitant et partageant des sorties ensemble. 

As-tu déjà participé à une compétition virtuelle ? 

Non je n’ai pas fait de course virtuelle, ça ne m’attire pas vraiment. Déjà lors d’un entraînement il est difficile de gérer son effort, c’est déjà assez dur comme ça sur home-trainer ! 

L’annonce de report du Tour de France a-t-elle eu un impact sur ta motivation ? Cela a changé quelque chose dans ta vision des choses ?

Oui c’est important pour nous, ça permet de donner un objectif à nos entraînements car c’était un peu compliqué de s’entraîner sans trop de but. On a le temps de bien se re préparer même si on est pas encore sûr à 100% que ça va avoir lieu, ça reste un bon stimuli.  

Balade en famille près de la maisonBalade en famille près de la maison | © Christophe Laporte

Quel est ton passe-temps favori pour occuper ton temps libre ? 

Mon passe-temps favori c’est de m’occuper de mon fils, rester avec ma copine et profiter de la maison en faisant du bricolage, du jardinage… Faire des choses que l’on a pas trop le temps de faire en saison. 

As-tu des doutes, des interrogations, une certaine frayeur sur l’évolution de la situation ? 

Forcément on a un peu des doutes sur la suite, on entend des discours de la ministre comme quoi le sport n’est pas forcément la priorité. J’espère que les dates du Tour seront respectées et qu’il aura bien lieu sinon ce sera un épisode difficile pour le cyclisme, c’est la vitrine de notre sport. Si tout reprend son cours c’est qu’on va dans le bon sens, ce serait une bonne chose pour tout le monde. 

Qu’est-ce que tu retiendras de cette période et que tu aimerais utiliser une fois de retour dans la vie « normale » ? 

Je retiens qu’il faut profiter des siens à la maison car on y pas souvent habituellement. Qu’est-ce que je retiens d’autres ? Pas le home-trainer, j’en ai eu ma dose depuis fin Janvier car je me suis cassé les deux poignets. On peut réaliser du bon travail mais ce n’est vraiment pas un plaisir (sourire). Sinon on a pris du temps pour cuisiner et bien manger, je pense que c’est important de le reproduire dans la vie « normale ». 

Par Maëlle Grossetête 

EKOI 2

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 04 juillet 2020
vendredi 10 juillet 2020
dimanche 26 juillet 2020
dimanche 02 août 2020
samedi 08 août 2020
dimanche 09 août 2020
samedi 29 août 2020
vendredi 18 septembre 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES