FLASHS

Pros

Réglé comme une horloge ?

Publié le 29/09/2010 12:20

Moins écrasant que les années passées à l'approche du Mondial, Fabian Cancellara sera-t-il en mesure d'empocher un 4ème titre dans le chrono ? Les jeux sont ouverts.

Fabian CancellaraFabian Cancellara | © SirottiLes Espoirs et les Dames s'étant mesurés aujourd'hui sur le circuit de Geelong, place maintenant aux coureurs professionnels ! Demain, ce sont quarante-trois coureurs qui s'élanceront entre 13h00 et 16h18 (5h00 et 8h18 heure française) pour conquérir le titre de champion du monde du contre-la-montre. Il y aura de nombreux prétendants au départ, même si la liste des favoris ne tient qu'en une demi-douzaine de noms. Sur un circuit de 22,9 kilomètres à boucler à deux reprises, soit une distance de 45,8 kilomètres, les concurrents s'élanceront en fait en quatre vagues, de deux en deux minutes. Les favoris seront à chercher dans la dernière vague... ou presque, car le Slovaque Peter Velits partira avant tout le monde. Mais à Geelong, c'est encore Fabian Cancellara qu'il s'agira de vaincre, lui qui convoite tout bonnement une quatrième couronne.

Le multiple champion du monde du contre-la-montre frappe à la porte d'un record en la matière, jamais personne n'ayant remporté le Mondial chronométré plus de trois fois. Encore une fois, il sera l'un des grands prétendants à la victoire, bien que ses performances récentes n'aient pas été les plus parlantes. A l'issue d'une longue et intense saison qui l'a vu triompher du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix, porter le Maillot Jaune du Tour de France et participer à la quasi intégralité du Tour d'Espagne, Fabian Cancellara a montré un coup de pédale plus effacé ces dernières semaines, où on l'a vu s'incliner dans le contre-la-montre individuel de la Vuelta, le seul ayant figuré au programme de sa proche préparation des Mondiaux. Et si le Suisse n'était plus réglé comme une horloge à ce stade de la saison ? Et s'il n'était plus tout à fait invincible ? C'est sans doute tout l'enjeu d'un chrono qui laisse des portes entrouvertes.

Au premier rang des adversaires de Fabian Cancellara figurent les Australiens, dont les forces devraient être décuplées à domicile. On pense naturellement au triple champion du monde Michael Rogers, bien qu'en retrait désormais dans la discipline, mais tout autant à Richie Porte, vainqueur cette année du chrono du Tour de Romandie et 7ème du Giro pour ses débuts chez les pros. Apparaît ensuite la délégation allemande avec l'ancien champion du monde Bert Grabsch et bien plus encore Tony Martin, médaillé de bronze l'an passé et lauréat cette saison des chronos du Tour Californie, du Tour de Suisse et de l'Eneco Tour. Et quid de Peter Velits, sans doute désavantagé par un départ avancé, mais que l'écrasant chrono victorieux sur la Vuelta porte logiquement parmi les grands favoris au titre. A leurs côtés n'oublions par Gustav-Erik Larsson, David Millar, David Zabriskie et Janez Brajkovic. Les chances françaises seront plus minces.

Les 10 derniers vainqueurs :

2009 : Fabian Cancellara (Suisse)
2008 : Bert Grabsch (Allemagne)
2007 : Fabian Cancellara (Suisse)
2006 : Fabian Cancellara (Suisse)
2005 : Michael Rogers (Australie)
2004 : Michael Rogers (Australie)
2003 : Michael Rogers (Australie)
2002 : Santiago Botero (Colombie)
2001 : Jan Ullrich (Allemagne)
2000 : Serhiy Honchar (Ukraine)

La liste de départ :

13h00 : James Weeks (Saint-Christophe-et-Niévès)
13h02 : Andrey Zeits (Kazakhstan)
13h04 : Gordon McCauley (Nouvelle-Zélande)
13h06 : Jaroslaw Marycz (Pologne)
13h08 : Martin Velits (Slovaquie)
13h10 : Jay-Robert Thomson (Afrique du Sud)
13h12 : Tanel Kangert (Estonie)
13h14 : Esad Hasanovic (Serbie)
13h16 : José-Ivan Gutierrez (Espagne)
13h18 : José Serpa (Colombie)
13h20 : Michael Morkov (Danemark)

14h00 : Reginald Douglas (Saint-Christophe-et-Niévès)
14h02 : Jack Bauer (Nouvelle-Zélande)
14h04 : Dmitriy Fofonov (Kazakhstan)
14h06 : Vladimir Gusev (Russie)
14h08 : Raivis Belohvosciks (Lettonie)
14h10 : David McCann (Irlande)
14h12 : Maciej Bodnar (Pologne)
14h14 : Andriy Grivko (Ukraine)
14h16 : Jos Van Emden (Pays-Bas)
14h18 : Matias Medici (Argentine)
14h20 : Sylvain Chavanel (France)

15h00 : Carlos Oyarzun (Chili)
15h02 : Artem Ovechkin (Russie)
15h04 : Alex Rasmussen (Danemark)
15h06 : Tejay Van Garderen (Etats-Unis)
15h08 : Peter Velits (Slovaquie)
15h10 : Dominique Cornu (Belgique)
15h12 : Nicolas Vogondy (France)
15h14 : Kanstantin Siutsou (Biélorussie)
15h16 : Ignatas Konovalovas (Lituanie)
15h18 : Luis-Leon Sanchez (Espagne)
15h20 : Michael Rogers (Australie)

16h00 : Bert Grabsch (Allemagne)
16h02 : Koos Moerenhout (Pays-Bas)
16h04 : David Zabriskie (Etats-Unis)
16h06 : Svein Tuft (Canada)
16h08 : Janez Brajkovic (Slovénie)
16h10 : David Millar (Grande-Bretagne)
16h12 : Gustav-Erik Larsson (Suède)
16h14 : Tony Martin (Allemagne)
16h16 : Richie Porte (Australie)
16h18 : Fabian Cancellara (Suisse)