FLASHS

Pros

Tour de Belgique — Remco Evenepoel sans complexe

Publié le 17/06/2019 14:20

La jeune pépite Belge Remco Evenepoel (Deceuninck Quick Step) a dominé le Tour de Belgique à 19 ans en remportant une étape en solitaire et le général. Les coureurs de la Lotto Soudal Wellens et Campenaerts n'ont rien pu faire.

Remco Evenepoel imprenableRemco Evenepoel imprenable | © Deceuninck Quick-Step

La semaine dernière s’est déroulé le Tour de Belgique sur 5 étapes soit un total de 682 kilomètres, dont un contre-la-montre individuel long de 9 kilomètres. Le jeune Belge Remco Evenepoel (Deceuninck Quick Step) a été impériale et s’est offert ses premiers succès professionnels, on vous explique tout. 

Jan Willem Van Schip et ses fameuses cocottesJan Willem Van Schip et ses fameuses cocottes | © Tour de Belgique

Le premier jour le Néerlandais Jan-Willem Van Schip (Roompot Charles) s’est imposé en solitaire en résistant au retour du peloton pour seulement 4 secondes. Il a fait parler de lui avec ses cocottes tournées vers l’intérieur, un style particulier. Un gain d’aéro ? Peut-être. Derrière le Belge Tim Merlier (Corendon Circus) règle le sprint devant le Néerlandais Fabio Jakobsen (Deceuninck Quick Step). 

Le lendemain la pépite Belge Remco Evenepoel (Deceuninck Quick Step) a fait un sacré numéro en plaçant une intelligente attaque et après un raid solitaire il coupe la ligne avec 42 secondes d’avance et s’empare par la même occasion du maillot de leader. Il s’offre donc son premier succès professionnel, à seulement 19 ans. Son coéquipier Fabio Jakobsen règle le sprint et prend la seconde place. Le Wolf Pack va bien.  

Remco Evenepoel s'impose sur le Tour de BelgiqueRemco Evenepoel s'impose sur le Tour de Belgique | © Getty Images

Place ensuite au chrono individuel, long seulement de 9 kilomètres sur un profil entièrement plat. Ça a roulé très vite et les Belges sont aux avant-postes. En effet, Tim Wellens (Lotto Soudal) s’impose en 10’46’’, soit plus de 51,2km/h de moyenne. Il devance de seulement 1 seconde Nathan Van Hooydonck et de 2 secondes le record man de l’heure Victor Campenaerts. Quatrième de l’exercice à 3 secondes du vainqueur, Evenepoel reste leader. 

Premier succès sur la route pour CampenaertsPremier succès sur la route pour Campenaerts | © Photo News

Le quatrième jour était l’étape reine sur les routes de Liège-Bastogne-Liège avec des ascensions connues telles que la Côte de la Vecquee (6,1km à 4,6%), la Côte de la Redoute (2,1km à 8,2%) et la Côte de la Roche-Aux-Faucons (1,5km à 7,9%). Une échappée de costauds est sortie dans le final avec Campenaerts, Kron et le leader Evenepoel. Le Belge Victor Campenaerts (Lotto Soudal) l’emporte, le spécialiste du contre-la-montre signe sa première victoire professionnelle sur une course en ligne. Très bien épaulé par ses coéquipiers, Remco Evenepoel ne concède pas de temps et conserve logiquement sa tunique de leader. Il a même pu répondre à des attaques dans les bosses de Tim Wellens, c’est du costaud. 

Bryan Coquard remporte la dernière étape du Tour de BelgiqueBryan Coquard remporte la dernière étape du Tour de Belgique | © Vital Concept B&B Hôtels

Pour finir ce Tour de Belgique une étape plate de 158 kilomètres était au programme, pour les sprinteurs et les Français n’ont pas loupé le coche. En effet, Bryan Coquard (Vital Concept B&B Hôtels) s’impose pour la sixième fois de la saison. Il devance son compatriote Pierre Barbier (Natura4Ever Roubaix Lille Métropole) et le Leton Emils Liepins (Wallonie Bruxelles). Après une journée « au chaud » dans le peloton, Remco Evenepoel (Deceuninck Quick Step) l’a fait, il remporte le Tour de Belgique 2019 devant ses compatriotes Victor Campenaerts et Tim Wellens (Lotto Soudal). Malgré leurs expériences, les coureurs de la Lotto Soudal n’auront rien pu faire face au jeune loup, qui n’a aucun complexe. Le Français Bryan Coquard (Vital Concept B&B Hôtels) prend la 7ème place du général. 

Classement 1ère étape : 

  1. Jan-Willem Van Schip (Roompot Charles) en 4h15’14’’ 
  2. Tim Merlier (Corendon Circus) à 4’’ 
  3. Fabio Jakobsen (Deceuninck Quick Step) à 4’’ 
  4. Lionel Taminiaux (Wallonie Bruxelles) à 4’’ 
  5. Roy Jans (Corendon Circus) à 4’’ 

Classement 2ème étape : 

  1. Remco Evenepoel (Deceuninck Quick Step) en 4h26’04’’
  2. Fabio Jakobsen (Deceuninck Quick Step) à 42’’ 
  3. Tim Merlier (Corendon Circus) à 42’’ 
  4. Lionel Taminiaux (Wallonie Bruxelles) à 42’’ 
  5. Davide Martinelli (Deceuninck Quick Step) à 42’’ 

Classement 3ème étape : 

  1. Tim Wellens (Lotto Soudal) les 9,2km en 10’46’’ (51,27km/h de moyenne) 
  2. Nathan Van Hooydonck (Belgique) à 1’’
  3. Victor Campenaerts (Lotto Soudal) à 2’’
  4. Remco Evenepoel (Deceuninck Quick Step) à 3’’
  5. Ryan Mullen (Trek Segafredo) à 4’’ 

Classement 4ème étape : 

  1. Victor Campenaerts (Lotto Soudal) en 3h40’16’’
  2. Andreas Kron (Riwal) mt
  3. Remco Evenepoel (Deceuninck Quick Step) mt 
  4. Loïc Vliegen (Wanty Gobert) à 1’03’’
  5. Jasper Philipsen (Deceuninck Quick Step) à 1’05’’ 

Classement 5ème étape : 

  1. Bryan Coquard (Vital Concept B&B Hôtels) en 3h17’15’’ 
  2. Pierre Barbier (Natura4Ever Roubaix Lille Métropole) mt 
  3. Emils Liepins (Wallonie Bruxelles) mt
  4. Tom Van Asbroeck (Israel Cycling Academy) mt
  5. Toon Aerts (Telenet Fidea Lions) mt 

Classement général final : 

  1. Remco Evenepoel (Deceuncinck Quick Step) en 15h49’17’’
  2. Victor Campenaerts (Lotto Soudal) à 52’’ 
  3. Tim Wellens (Lotto Soudal) à 2’02’’
  4. Toon Aerts (Telenet Fidea Lions) à 2’28’’
  5. Andreas Kron (Riwal) à 2’29’’
  6. Jasper Philipsen (Belgique) à 2’29’’ 
  7. Bryan Coquard (Vital Concept B&B Hôtels) à 2’29’’
  8. Loïc Vliegen (Wanty Gobert) à 2’38’’
  9. Aimé De Gendt (Wanty Gobert) à 2’39’’
  10. Pieter Weening (Roompot Charles) à 2’39’’

Par Maëlle Grossetête 

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES