FLASHS

Pros

Tour de Drenthe — En bon flandrien

Publié le 15/03/2014 23:30

Tour de Drenthe. Le Belge Kenny Dehaes a réglé au sprint un groupe de quatre coureurs pour empocher son premier succès de la saison sur cette classique pavée.

Les pavés légendairesLes pavés légendaires | © SirottiComme pour nous faire patienter entre le week-end d'ouverture en Belgique au début du mois, et les premières classiques flandriennes qui arriveront d'ici une dizaine de jours, certains organisateurs ont eu la bonne idée de mettre des pavés au menu de leur épreuve. On ne parle pas de Tirreno-Adriatico et de cette étape de vendredi remportée par Peter Sagan (Cannondale), mais bien du Tour de Drenthe. L'épreuve néerlandaise réunit aujourd'hui deux équipes du WorldTour et douze équipes continentales pro. Parmi celles-ci, le Team NetApp-Endura revient sur des terres qu'elle avait conquises l'an dernier. Sous une pluie glaciale, l'équipe allemande avait alors réalisé le triplé avec une victoire d'Alexander Wetterhall. Son coéquipier Scott Thwaites a bien failli lui succéder, mais le Britannique se contente du deuxième rang.

Le Tour de Drenthe réunit tous les éléments d'une vraie flandrienne : des pavés, des monts, et du vent. Celui-ci aura une importance capitale sur le déroulé de l'épreuve. Il va permettre à la course de se décanter à 80 kilomètres de l'arrivée. Un groupe de quinze costauds se forme où Lotto-Belisol et Topsport Vlaanderen-Baloise sont en nombre. Ces hommes-là ne seront jamais rejoints. Dans la dernière difficulté du jour à 10 kilomètres de la ligne, Scott Thwaites passe à l'offensive. L'ancien vainqueur de l'épreuve, Bert-Jan Lindeman (Rabobank Development Team) ramène Sander Helven (Topsport Vlaanderen-Baloise) et surtout Kenny Dehaes (Lotto-Belisol) sur l'homme de tête.

Les quatre fuyards collaborent et se présentent ensemble dans la dernière ligne droite pour la gagne. Dans ce groupe, Kenny Dehaes fait bien entendu figure d'épouvantail. Alors le Belge tente de surprendre ses rivaux en lançant le sprint de loin. Pari gagnant ! Ayant manqué d'attention sur son accélération Scott Thwaites paye cher cette petite erreur et échoue donc derrière le Flamand. Le pensionnaire de Lotto-Belisol sortait d'une saison pleine l'an dernier où il avait notamment remporté quatre succès. En voilà déjà un pour 2013 !

Classement :

1. Kenny De Haes (BEL, Lotto-Belisol) en 4h56'58"
2. Scott Thwaites (GBR, Team NetApp-Endura) m.t.
3. Bertjan Lindeman (PBS, Rabobank Development Team) m.t.
4. Sander Helven (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise) m.t.
5. Yves Lampaert (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise) à 3 sec.
6. Clément Koretzky (FRA, Bretagne-Seche Environnement) m.t.
7. Jelle Wallays (BEL, Topsport Vlaanderen-Baloise) m.t.
8. Brian Van Goethem (PBS, Metec-Tkh) m.t.
9. Sven Erik Bystrøm (NOR, Team Oster Hus-Ridley) m.t.
10. Remco Te Brake (PBS, Metec-Tkh) à 31 sec.

ALLER PLUS LOIN

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE