FLASHS

Pros

Tour de France #4 - La première de Viviani

Publié le 09/07/2019 18:26

L'italien Elia Viviani (Deceunink-Quick Step) s'impose au sprint massif grâce à un très beau travail de son équipe. C'est sa première victoire sur le Tour. Il devance Alexander Kristoff et Caleb Ewan.

Sorti bredouille du récent Tour d’Italie où il n’avait pas réussi à ramener de bouquet alors qu’il était attendu, l’italien Elia Viviani (Deceunink-Quick Step) s’est offert aujourd’hui sa première victoire d’étape sur le Tour de France. Il montre ainsi à Patrick Lefévère qu’il peut continuer à lui faire confiance dans les arrivées groupées. Quelle saison impressionnante encore une fois de la part de la Deceunink-Quick Step qui en est à sa 48e victoire alors que l’on est qu’au début du Tour ! L’équipe a encore une fois emmené l’italien à la perfection à l‘approche du final, ce qui l’a rendu imbattable.

Alaphilippe en jauneAlaphilippe en jaune | © Sirotti

Après la magnifique victoire et la prise de pouvoir de Julian Alaphilippe (Deceunink-Quick Step) hier, les acteurs de la grande boucle retrouvaient un terrain un peu plus plat aujourd’hui avec une arrivée promise aux sprinters. L’occasion pour le français de profiter pleinement de sa tunique et de savourer tout au long de la journée. Coéquipier du maillot jaune, Elia Viviani fait partie des favoris du jour et son équipe a donc deux raisons de rouler en tête de peloton. Elle devrait tout de même avoir le coup de main de Lotto-Soudal, Bora-Hansgrohe ou encore Jumbo-Visma pour leurs sprinters respectifs Caleb Ewan, Peter Sagan et Dylan Groenewegen. À moins que ce dernier ne soit pas assez remis de sa chute et laisse la place à son poisson-pilote, vainqueur de la première étape, Mike Teunissen.

L'échappée de la 4e étapeL'échappée de la 4e étape | © Le Tour de France

Peu de chance pour une échappée d’aller au bout donc et seulement 3 hommes vont passer une grosse partie de la journée à l’avant. On y retrouve Michael Schär (CCC Team) Yoann Offredo et Frederik Backaert (Wanty-Gobert). Le Suisse sera le dernier à se faire reprendre à 16 km de l’arrivée et bénéficiera du prix de la combativité.

Le fait que toutes les équipes veulent rester placées rend l’étape nerveuse et plusieurs chutes ont lieu, heureusement sans gravités. Cette tension va s’accentuer au fil des kilomètres tout comme la vitesse. Il est alors difficile pour un homme de sortir et le sprint final semble inévitable malgré une tentative de Lilian Calmejane (Total-Direct Energie) à 11 km du but. À ce jeu, c’est la formation belge Deceunink-Quick Step qui aborde le dernier kilomètre en tête avec ni plus ni moins que le maillot jaune aux premières loges pour emmener son sprinter italien. Ni Alexander Kristoff (UAE Team Emirates), ni Caleb Ewan (Lotto-Soudal) ne seront en mesure de le dépasser.

Viviani s'impose au sprintViviani s'impose au sprint | © Sirotti

Demain, l’étape sera plus escarpée entre Saint-Dié-des-Vosges et Colmar (175,5 km) et un puncheur pourrait profiter de la dernière difficulté pour s’imposer à moins qu’un sprinter qui passe bien les côtes soit encore présent dans le final.

 

Classement 4ème étape :

1. Elia Viviani (ITA, Deceunink-Quick Step) en 5h09’20’’ (b:10’’)
2. Alexander Kristoff (NOR, UAE Team Emirates) mt (b: 6’’)
3. Caleb Ewan (AUS, Lotto-Soudal) mt (b : 4’’)
4. Peter Sagan (SLO, Bora Hansgrohe) mt
5. Dylan Groenewegen (NED, Team Jumbo-Visma) mt
6. Mike Teunissen (NED, Team Jumbo-Visma) mt
7. Giacomo Nizzolo (ITA, Team Dimension Data) mt
8. Jasper Stuyven (BEL, Trek-Segafredo) mt
9. Michael Matthews (AUS, Team Sunweb) mt
10. Christophe Laporte (FRA, Cofidis) mt

Classement général provisoire :

1. Julian Alaphilippe (FRA, Deceunink-Quick Step) en 14h41’39’’
2. Wout Van Aert (BEL, Team Jumbo-Visma) à 20’’
3. Steven Kruijswijck (NED, Team Jumbo-Visma) à 25’’
4. George Bennett (NED Team Jumbo-Visma) à 25’’
5. Michael Matthews (AUS, Team Sunweb) à 40’’
6. Egan Bernal (COL, Team Ineos) à 40’’
7. Geraint Thomas (GBR, Team Ineos) à 45’’
8. Enric Mas (ESP, Deceunink-Quick Step) à 46’’
9. Greg Van Avermaet (BEL, CCC Team) à 51’’
10. Michael Woods (CAN, EF Education First) à 51’’

 

Par Nathan Malo

Maillon_Octobre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE