FLASHS

Pros

Tour d'Espagne — Chris Froome ne lâche rien

Publié le 30/08/2017 18:27

Vuelta # 11. Chris Froome contient ses adversaires et consolide encore son avantage sur le Calar Alto, où s'impose Miguel-Angel Lopez après une attaque dans le final.

Vincenzo Nibali donne l'assautVincenzo Nibali donne l'assaut | © Sirotti

Jusqu'ici, c'est essentiellement aux arrivées destinées aux puncheurs, sur des bosses courtes à forts pourcentages, que l'on devait les écarts enregistrés au classement général. Mais avec l'arrivée de la course en Andalousie et l'exploration dès aujourd'hui du plus haut sommet de la province d'Almeria (le Calar Alto, 2120 mètres), la donne était susceptible de changer. Il le fallait en tout cas pour les purs grimpeurs, qui doivent impérativement, et sans tarder, inverser le rapport de force avec Chris Froome (Team Sky) avant le contre-la-montre embarrassant de Logroño mardi prochain. Pourtant ce soir aucun d'entre eux n'est parvenu à de telles fins. Et les différences se sont même accrues simultanément à l'altitude.

C'était un jour de grisaille, pluvieux le plus clair du temps, ce qui semblait ajouter à la gravité de l'enjeu. Des enjeux. Car si l'on s'attardait volontiers sur la course au maillot rouge, d'autres n'avaient d'attentes qu'autour de la victoire d'étape. Mais la longue portion de plat au départ de Lorca compliquait la formation d'une échappée, laquelle voyait finalement le jour autour de quatorze chasseurs d'étapes : Anton (Dimension Data), Armée (Lotto-Soudal), Arroyo (Caja Rural-Seguros RGA), Bardet (Ag2r La Mondiale), Clarke (Cannondale-Drapac), De Marchi (BMC Racing Team), Dunne (Aqua Blue Sport), Hofstede (Team Sunweb), Jungels (Quick-Step Floors), Mohoric (UAE Team Emirates), Pedrero (Movistar Team), Reyes (Manzana Postobon Team), Tolhoek (Team LottoNL-Jumbo) et Visconti (Bahrain-Merida).

Chris Froome entraîne Vincenzo NibaliChris Froome entraîne Vincenzo Nibali | © SirottiDe ceux-là, seul Romain Bardet allait encore figurer devant dans la montée finale vers l'Observatoire de Calar Alto (15,5 km à 5,9 %), une fois franchi l'Alto de Velefique (13,2 km à 8,6 %). L'Auvergnat, qui paie sur cette Vuelta les efforts déployés en juillet pour aller conquérir un deuxième podium sur le Tour de France, ne jure plus que par la victoire d'étape. Mais en ce jour de première arrivée en altitude, les écarts n'étaient pas suffisamment faits sur le peloton pour permettre au Français d'atteindre son objectif. Rejoint par Darwin Atapuma (UAE Team Emirates) et Simon Yates (Orica-Scott), il devait comme les autres renoncer à son entreprise à 7,5 kilomètres du but. Soit juste avant la section la plus roulante de l'ascension.

C'est que derrière on n'avait pas chômé en route. Les coureurs d'Orica-Scott avaient commencé par dynamiter le peloton dans l'Alto de Velefique, avant qu'une solide équipe Sky ne reprenne le contrôle des opérations. A l'assaut de l'escalade finale, on trouvait encore Gianni Moscon et Mikel Nieve pour épauler Chris Froome, lequel ne semblait pas dans une forme éclatante. Aussi, quand Alberto Contador et Vincenzo Nibali, sur une offensive en deux temps, se portaient vingt mètres devant le groupe à 11 kilomètres de l’arrivée, le Maillot Rouge semblait avoir du mal à tenir les roues de ses coéquipiers. On le voyait même rétrograder en queue de groupe une fois Contador et Nibali rejoints.

Miguel-Angel LopezMiguel-Angel Lopez | © SirottiL'attaque des deux grimpeurs restait sans résultat, s'agissant de faire céder Froome, mais elle avait fait voler le peloton Maillot Rouge en éclats. Et ce sont tous les autres coureurs placés au général qui se retrouvaient écartés des débats. Avec des conséquences relativement importantes : David De La Cruz (Quick-Step Floors) allait rendre 1'00" à Froome, Michael Woods (Cannondale-Drapac) 1'03", Fabio Aru (Astana) 1'18", Esteban Chaves (Orica-Scott) 1'51", Tejay Van Garderen (BMC Racing Team) 3'12" et Nicolas Roche (BMC Racing Team) 4'03" !

Même Alberto Contador, qui en profite tout de même pour faire son entrée dans le Top 10 du classement général (9ème), allait abandonner du temps, 17 secondes sur le Calar Alto, au moment où Chris Froome se décidait à répondre à un nouveau démarrage de Nibali à 2 kilomètres du but. Les deux hommes étaient flanqués de Miguel-Angel Lopez (Astana), lequel repartait de plus belle à 1300 mètres du but pour aller conquérir un beau succès d'étape. 14 secondes devant Chris Froome, qui prend au passage 6 secondes de bonification, et Vincenzo Nibali.

Sans jamais être apparu impérial, Chris Froome sera finalement encore sorti avec les honneurs de ce grand rendez-vous montagneux. Au classement général, les écarts se creusent : Vincenzo Nibali désormais 2ème est à 1'19", Esteban Chaves à 2'33". Demain jeudi, la douzième étape reliera Motri à Antequera (160,1 km) sur un terrain semi-montagneux.

Classement 11ème étape :

1. Miguel-Angel Lopez (COL, Astana) les 187,5 km en 5h05'09"
2. Chris Froome (GBR, Team Sky) à 14 sec.
3. Vincenzo Nibali (ITA, Bahrain-Merida) m.t.
4. Wilco Kelderman (PBS, Team Sunweb) m.t.
5. Romain Bardet (FRA, Ag2r La Mondiale) à 31 sec.
6. Alberto Contador (ESP, Trek-Segafredo) m.t.
7. Ilnur Zakarin (KAZ, Katusha-Alpecin) m.t.
8. Mikel Nieve (ESP, Team Sky) m.t.
9. Darwin Atapuma (COL, UAE Team Emirates) à 1'02"
10. David De La Cruz (ESP, Quick-Step Floors) à 1'14"

Classement général :

1. Chris Froome (GBR, Team Sky) en 45h18'01"
2. Vincenzo Nibali (ITA, Bahrain-Merida) à 1'19"
3. Esteban Chaves (COL, Orica-Scott) à 2'33"
4. David De La Cruz (ESP, Quick-Step Floors) à 2'36"
5. Wilco Kelderman (PBS, Team Sunweb) à 2'37"
6. Ilnur Zakarin (RUS, Katusha-Alpecin) à 2'38"
7. Fabio Aru (ITA, Astana) à 2'57"
8. Michael Woods (CAN, Cannondale-Drapac) à 3'01"
9. Alberto Contador (ESP, Trek-Segafredo) à 3'55"
10. Miguel-Angel Lopez (COL, Astana) à 4'11"

Classement par points :

1. Matteo Trentin (ITA, Quick-Step Floors) 78 pt
2. Chris Froome (GBR, Team Sky) 75 pt
3. Vincenzo Nibali (ITA, Bahrain-Merida) 53 pt

Classement de la montagne :

1. Davide Villella (ITA, Cannondale-Drapac) 38 pt
2. Chris Froome (GBR, Team Sky) 21 pt
3. Darwin Atapuma (COL, UAE Team Emirates) 18 pt

Classement du combiné :

1. Chris Froome (GBR, Team Sky) 5 pt
2. Esteban Chaves (COL, Orica-Scott) 21 pt
3. Vincenzo Nibali (ITA, Bahrain-Merida) 26 pt

Classement par équipes :

1. Movistar Team (ESP) en 135h24'05"
2. Astana (KAZ) à 1'49"
3. Team Sky (GBR) à 7'40"

BIKE SHOW EVENTS