FLASHS

Pros

Tour d'Italie — Dumoulin va trop vite

Publié le 16/05/2017 17:36

Giro # 10. Favori du chrono de 39,8 kilomètres, Tom Dumoulin ne déçoit pas. Il endosse le maillot rose et creuse des écarts intéressants pour la suite.

Tom Dumoulin écrase le chronoTom Dumoulin écrase le chrono | © RCSEn dépit du visage qu'il a offert dimanche dans la montée du Blockhaus, il ne fallait guère voir dans la prise de pouvoir de Nairo Quintana (Movistar Team) un acte définitif. Les écarts qui se sont creusés dans les Apennins ont beau être conséquents – le 5ème Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) est à 1'10" et le 10ème, Steven Kruijswijk (Team LottoNL-Jumbo) à 3'06" - la route du Giro est encore suffisamment longue pour que ces différences soient gommées. D'autant plus que la course rose reprend sur un terrain qui n'est pas fait pour plaire au Colombien, bien qu'il se soit parfois bien défendu face au chronomètre.

Car c'est de contre-la-montre dont il s'agit aujourd'hui dans les vignes de Montefalco au départ de Foligno. Un chrono usant, destiné aux puristes de l'exercice comme le Giro a coutume d'en proposer depuis plusieurs années. Il le sera d'autant plus que le vent s'est invité dans la partie finale de ces 39,8 kilomètres, soufflant de face dans la bosse finale longue de près de 6 kilomètres. Même si les panneaux à l'entrée de Foligno indiquent "Citta della Quintana", le Sud-Américain affichera des limites criantes sur ce chrono et doit, comme c'était prévisible, céder son maillot rose.

C'était tout aussi prévisible, le maillot de leader atterrit sur les épaules de Tom Dumoulin (Team Sunweb). Sur la première partie de 9,8 kilomètres qui lui est la plus favorable, le Néerlandais donne le ton en reprenant pas moins de deux secondes au kilomètre à Bob Jungels (Quick-Step Floors), auteur du deuxième meilleur temps et plus de cinq à Quintana ! Comme il l'avait fait à la Caverne du Pont d'Arc sur le Tour 2016 ou à Burgos sur la Vuelta 2015, le champion des Pays-Bas devance largement ses adversaires avec un temps de 50'35" pour parcourir les 39,8 kilomètres soit plus de 47 km/h de moyenne. Un temps canon qui lui permet de mettre à bonne distance les autres prétendants au maillot rose.

Nairo Quintana en difficultéNairo Quintana en difficulté | © RCSParmi les meilleurs élèves, Geraint Thomas (Team Sky) et Bob Jungels (Quick-Step Floors) sont ceux qui s'en sortent le mieux à moins d'une minute de Dumoulin. Le Britannique est celui qui résiste le mieux, 2ème à 49 secondes, mais a perdu tant de temps au Blockhaus. Le Luxembourgeois quant à lui lâche 56 secondes. C'est toujours mieux que Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) 6ème à 2'07" et Bauke Mollema (Trek-Segafredo) 11ème à 2'17".

Sur ce parcours ne favorisant pas les gabarits les plus légers, Nairo Quintana (Movistar Team) est celui qui paye le plus lourd tribut. Peu à son aise sur ce parcours qui ne l'avantage guère, le Colombien perd 2'53" et son beau maillot rose. Grosse désillusion également pour le champion de France Thibaut Pinot (FDJ). S'il perd moins de temps que Nairo Quintana, le Franc-Comtois cède malgré tout 2'42" au nouveau Maillot Rose Tom Dumoulin qui possède ce soir plus de 2 minutes d'avance au classement général.

Classement 10ème étape :

1. Tom Dumoulin (PBS, Team Sunweb), les 39,8 km en 50'37" (47,1 km/h)
2. Geraint Thomas (GBR, Team Sky) à 49 sec.
3. Bob Jungels (LUX, Quick-Step Floors) à 56 sec.
4. Luis-Leon Sanchez (ESP, Astana) à 1'40"
5. Vasil Kiryienka (BLR, Team Sky) à 2'00"
6. Vincenzo Nibali (ITA, Bahrain-Merida) à 2'07"
7. Maxime Monfort (BEL, Lotto-Soudal) à 2'13"
8. Jan Tratnik (SLO, CCC Sprandi Polkowice) m.t.
9. Jos Van Emden (PBS, Team LottoNL-Jumbo) à 2'15"
10. Andrey Amador (CRC, Movistar Team) à 2'16"

Classement général :

1. Tom Dumoulin (PBS, Team Sunweb) en 42h57'16"
2. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) à 2'23"
3. Bauke Mollema (PBS, Trek-Segafredo) à 2'38"
4. Thibaut Pinot (FRA, FDJ) à 2'40"
5. Vincenzo Nibali (ITA, Bahrain-Merida) à 2'47"
6. Bob Jungels (LUX, Quick-Step Floors) à 3'56"
7. Domenico Pozzovivo (ITA, Ag2r La Mondiale) à 4'05"
8. Ilnur Zakarin (RUS, Katusha-Alpecin) à 4'17"
9. Andrey Amador (CRC, Movistar Team) à 4'39"
10. Steven Kruijswijk (PBS, Team LottoNL-Jumbo) à 5'19"

ALLER PLUS LOIN