FLASHS

Pros

Tour du Jura : Benoît Cosnefroy, roi du Jura

Publié le 04/09/2021 18:00

Le coureur AG2R-Citroën avait la pancarte dans le dos, il a assumé son statut de favori. Six jours après sa brillante victoire sur la Bretagne Classic, il remporte un nouveau succès en réglant au sprint un groupe de cinq coureurs

Absent et au repos hier, Benoît Cosnefroy a du avoir les oreilles qui sifflent tant son nom revenait depuis hier soir dans la bouche de tous les suiveurs du peloton de ces trois jours en Franche-Comté. Et tout le monde était unanime sur le rôle qu’il devait tenir aujourd’hui à l’occasion du quinzième Tour du Jura : celui de favori. Preuve en est que sa victoire au sprint devant le champion du monde Julian Alaphilippe lors de la Bretagne Classic le week-end dernier a fait franchir un cap au natif de Cherbourg-Octeville. Dans la renommée du moins, car avoir un statut c’est bien mais l’honorer c’est mieux. 

Et quand après seulement une trentaine de kilomètres de course, un groupe de 25 coureurs se forme à l’avant avec notamment Thibaut Pinot, Nairo Quintana, Pierre Latour ou encore Tony Gallopin et tous les autres favoris, le premier réflexe est de remarquer l’absence de Cosnefroy et de craindre le pire pour le coureur AG2R-Citroën. Loin d’abdiquer, le normand a fait rouler ses équipiers pour finalement ramener tout le monde à la raison en moins de vingt kilomètres.

Par la suite, les attaques se multiplient et, entre échappée et contre-attaques, la course s’anime sous la volonté notamment de Pierre Rolland, Alexandre Geniez ou encore David Gaudu. Sur chute, problème mécanique et surtout, suite à l’accélération du peloton par la team AG2R-Citroën, tous les fuyards cèdent un par un et le peloton se rapproche inexorablement. Benoit Cosnefroy n’avait, lui, pas le temps d‘attendre que ses coéquipiers fassent le ménage et part en contre dans la côte de Montciel. Il se retrouve rapidement en tête de la course en compagnie de David Gaudu, Simon Velasco et Sébastien Schönberger de la B&B hôtels. Ce dernier sera le premier à lâcher alors que Valentin Madouas fait la jonction, bientôt suivi par Nairo Quintana. Le colombien semble en forme sur ces courses franc-comtoises mais comme hier, il doit se contenter de la quatrième place, incapable de rivaliser au sprint. 

Sans trembler, Benoît Cosnefroy s’impose à Lons-le-Saunier en devançant Simone Velasco (Gazprom-RusVelo) et Valentin Madouas (Groupama-FDJ). Une image que l’on pourrait être amené à revoir régulièrement dans les années à venir...

Benoit cosnefroy tour du jura 2021 podium© Anthony Georges
Annulé l’an passé en raison de la crise sanitaire et reporté cette année d’avril à septembre pour les mêmes raisons, le Tour du Jura inaugurait aujourd’hui une nouvelle formule et son entrée au calendrier UCI Europe Tour. Grâce à un parcours exigeant reposant sur un dénivelé positif cumulé de 2400 mètres et à un peloton de premier choix, les organisateurs ont réussi leur pari et séduit coureurs comme public. Ce dernier, avide de cyclisme, a d’ailleurs laissé exploser sa joie lorsque Clément Pernot, président du conseil départemental, a annoncé sur le podium protocolaire qu’il ne « doutait pas » de la présence du Jura dans le prochain tracé du Tour de France. Si c’est à Lons-le-Saunier, Benoît Cosnefroy a déjà repéré les lieux...

INSCRIPTION EN LIGNE