FLASHS

Pros

Vuelta : Bennett double la mise

Publié le 07/09/2019 18:20

Le champion d'Irlande Sam Bennett s'impose en costaud sur ce final en montée, marqué par une chute dans le dernier kilomètre. Il devance Richeze et Van der Sande pendant que Primoz Roglic conserve La Roja.

Après la victoire du jeune Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) hier devant son compatriote Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) qui a repris de l’avance sur tous ses rivaux, le peloton de la Vuelta a connu aujourd’hui, une journée un peu plus calme entre San Vicente de la Barquera et Oviedo (188 km) avec un profil avantageant, enfin, les sprinters, même si l’arrivée est en légère montée. Ce matin, les directeurs sportifs n’ont pas oublié de préciser qu’il fallait tout de même passer l’Alto de la Madera (8 km à 3,5%) situé à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée, pour espérer un final groupé. Toutefois, la plupart des coureurs vont chercher à se reposer aujourd’hui après les trois jours qu’ils ont passés et avant la grosse étape de demain. C’est pourquoi, les attaques dans cette seule difficulté répertoriée ne devraient pas être nombreuses et que les sprinters, qui rongent leur frein depuis plus d’une semaine, vont tout faire pour basculer avec le peloton.

L'échappée de cette 14e étapeL'échappée de cette 14e étape | © ASO

Pour ne pas échapper à la règle, une échappée matinale va se former au bout de 10 km et prendre le large. Elle est composée de Silvan Dillier (Ag2r La Mondiale), Luka Pibernik (Barhain-Merida), Harm Vanhoucke (Lotto-Soudal), Salvatore Puccio (Team Ineos), Diego Rubio (Burgos-BH) et Stéphane Rossetto (Cofidis). Le peloton, contrôlé par les équipes de sprinter, Bora-Hansgrohe et Deceuninck-Quick Step notamment, leur laissera une avance maximale de seulement 2 minutes avant de faire baisser l’écart progressivement. Une si faible avance ne permet pas d’espérer grand-chose au sein de l’échappée, qui essaye de reprendre du champ en gardant un rythme élevé. Cela ne va pas plaire au français Rossetto qui va décrocher à 60 km de l’arrivée.

Ils ne sont donc plus que 5 à ouvrir la route, toujours en prise. Même au sein du peloton, certains coureurs qui n’ont rien à jouer aujourd’hui décident de se laisser décramponner et se préserver en vue de l’étape de demain, à l’image de Pierre Latour (Ag2r La Mondiale). Les hommes de tête arriveront au pied de l’Alto de la Madera avec une avance de 1’15’’. La montée s’effectue rapidement dans le peloton pour empêcher toute tentative. Jakob Fuglsang (Astana) aura tout de même essayé, mais sera repris au sommet, où l’écart ne sera plus que de 45’’ avec l’échappée. Le peloton est alors en file indienne, emmené principalement par Deceuninck-Quick Step qui va fondre sur le groupe de tête pour le reprendre à 5 km de la ligne.

Sam Bennett pour la passe de 2Sam Bennett pour la passe de 2 | © Sirotti

Les trains sont désormais en place et chaque équipe fait tout pour mettre son sprinter sur orbite. Cela rend le final nerveux, et, sous la flamme rouge, une chute intervient dans les 15 premières positions. La majorité du peloton est prise dedans et ne peut plus disputer la victoire d’étape. Seule une dizaine d’hommes sont encore dans la course, ce qui montre l’importance du placement dans un final comme celui-ci. La formation Deceuninck-Quick Step semble la mieux armée sur cette arrivée, mais n’oublions pas que les derniers mètres sont en montée et qu’il ne faut pas lancer de trop loin. C’est pourquoi personne ne veut produire son effort au moment où les derniers équipiers s’écartent.

Roglic conforte son maillot rougeRoglic conforte son maillot rouge | © Sirotti

Tosh Van der Sande (Lotto-Soudal) profite de ce moment de temporisation pour surprendre tout le monde. Maximiliano Richeze (Deceuninck-Quick Step) décide de le prendre en chasse en pensant avoir son sprinter, Fabio Jakobsen dans la roue. Cependant, le champion des Pays-Bas, n’ayant pas les jambes pour suivre, c’est le champion d’Irlande Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) qui prend son sillage. Parfaitement emmené par le poisson-pilote de son adversaire, il découvre qu’il n’a plus personne dans la roue et décide alors de lancer, pendant que les deux hommes qui le devancent sont en bout de course. Il s’impose alors assez facilement devant Richeze et Van der Sande, puis les deux français Marc Sarreau (Groupama FDJ) et Clément Venturini (Ag2r La Mondiale). Le maillot rouge Primoz Roglic, pris dans la chute, parvient à rallier la ligne sans grosses séquelles et conserve ainsi son bien avant l'étape de demain, où les favoris vont à nouveau s’expliquer sur une étape de montagne reliant Tineo au Puerto del Acebo (7,9 km à 9,7%) avec 4 cols au programme.

 

Classement de la 14e étape :

1. Sam Bennett (IRL, Bora-Hansgrohe) en 4h28’46’’ (b:10’’)
2. Maximiliano Richeze (ARG, Deceuninck-Quick Step) mt (b:6’’)
3. Tosh Van der Sande (BEL, Lotto-Soudal) à 2’’ (b:4’’)
4. Marc Sarreau (FRA, Groupama FDJ) à 5’’
5. Clément Venturini (FRA, Ag2r La Mondiale) mt
6. Marc Soler (ESP, Movistar) mt
7. Jonas Koch (ALL, CCC Team) mt
8. John Degenkolb (ALL, Trek-Segafredo) mt
9. Max Walsheid (ALL, Team Sunweb) mt
10. Szymon Sajnok (POL, CCC Team) mt

Classement général provisoire :

1. Primoz Roglic (SLO, Team Jumbo-Visma) en 53h49’19’’
2. Alejandro Valverde (ESP, Movistar) à 2’25’’
3. Tadej Pogacar (SLO, UAE Team Emirates) à 3’01’’
4. Miguel Angel Lopez (COL, Astana) à 3’18’’
5. Nairo Quintana (COL, Movistar) à 3'33’’
6. Rafal Majka (POL, Bora-Hansgrohe) à 6’15’’
7. Nicolas Edet (FRA, Cofidis) à 7’18’’
8. Carl Fredrik Hagen (NOR, Lotto-Soudal) à 7’33’’
9. Wilko Kelderman (NED, Team Sunweb) à 7’39’’
10. Dylan Teuns (BEL, Barhain-Merida) à 9’58’’

Classement par points provisoire :

1. Primoz Roglic (SLO, Team Jumbo-Visma) 109pts
2. Tadej Pogacar (SLO, UAE Team Emirates) 86pts
3. Nairo Quintana (COL, Movistar) 82pts
4. Alejandro Valverde (ESP, Movistar) 75pts
5. Sam Bennett (IRL, Bora-Hansgrohe) 70pts

Classement de la montagne provisoire :

1. Angel Madrazo (ESP, Burgos-BH) 32pts
2. Geoffrey Bouchard (FRA, Ag2r La Mondiale) 30pts
3. Tadej Pogacar (SLO, UAE Team Emirates) 25pts
4. Alejandro Valverde (ESP, Movistar) 22pts
5. Sergio Henao (COL, UAE Team Emirates) 21pts

Classement des jeunes provisoire :

1. Tadej Pogacar (SLO, UAE Team Emirates) en 53h52’20’’
2. Miguel Angel Lopez (COL, Astana) à 17’’
3. Sergio Huiguita (COL, EF Education First) à 9’19’’
4. James Knox (GBR, Deceuninck-Quick Step) à 13’45’’
5. Ruben Guerreiro (POR, Team Katusha-Alpecin) à 15’12’’

Classement par équipe provisoire :

1. Movistar (ESP) en 160h38’24’’
2. Astana (KAZ) à 25’33’’
3. Team Jumbo-Visma (NED) à 45’40’’

 

Par Nathan Malo

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES