FLASHS

Pros

Vuelta : Kuss, une victoire qui en appelle d'autres

Publié le 08/09/2019 19:00

Le jeune Américain Sepp Kuss, coéquipier de Primoz Roglic, a eu droit à un bon de sortie pour remporter sa première victoire d'étape en grand Tour. Une victoire qui en appelle d'autres. Roglic conforte encore son maillot.

La 15e étape de ce Tour d’Espagne est particulièrement difficile avec 4 cols à franchir dont le dernier qui est inédit, le Puerto del Acebo (7,9 km à 9,7%), présenté comme le juge de paix de la journée. Une journée compliquée surtout pour les sprinters, qui ont eu leur mot à dire hier, pour ceux ayant évité la chute. Une chute dans laquelle s’est trouvée une grosse partie des favoris, qui en sont, heureusement, sortis indemne. Comme vendredi, les terribles pentes de l’ascension finale vont certainement départager les meilleurs. Le maillot rouge Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma), semble bien accroché à la première place et a montré qu’il était supérieur à tous ses rivaux… sauf le jeune Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), certainement le plus aérien de ce peloton, mais qui est tout de même pointé à 3 minutes de son compatriote. Difficile de combler cet écart à une semaine de l’arrivée finale, mais rien est impossible quand on sait que beaucoup de défaillances arrivent en 3e semaine de grand Tour, comme on l’a vu sur le Giro et le Tour cette année. Pour les autres favoris, ils ont un parfait terrain d’expression pour prouver que la journée de vendredi n’était qu’un jour sans.

Roglic est bien entouréRoglic est bien entouré | © ASO

Qui dit étape de montagne, dit possibilité pour un baroudeur d’aller au bout. C’est pourquoi un bon nombre de coureurs souhaitent se glisser dans l’échappée matinale. C’est au bout de 15 kilomètres que 5 coureurs vont réussir à prendre le large. On retrouve, à l’avant, Vasil Kiryienka (Team Ineos), Sander Armée (Lotto-Soudal), Mark Padun (Barhain-Merida), Jesus Ezquerra (Burgos-BH) et Casper Pedersen (Team Sunweb). L’équipe Jumbo-Visma va leur laisser du champ étant donné que personne n’est vraiment dangereux au général. Cependant, la formation Movistar ne l’entend pas de cette oreille et tente de placer des pions à l’avant dans la première ascension du jour. Après avoir essayé avec Jorge Arcas et Imanor Erviti, c’est Marc Soler qui réussira à sortir, accompagné de Ruben Guerreiro (Team Katusha-Alpecin) et Tao Geoghegan Hart (Team Ineos). Ils ne mettront pas longtemps avant de rejoindre Padun et Armée. Cette première ascension fait des dégâts, car on ne compte plus qu’une trentaine d’éléments dans le peloton.

Plus tard, ils seront 17 en tête puisque, en plus de Soler, Kiryienka, Geoghegan Hart, Guerreiro, Padun et Armée, Quentin Jauregui (Ag2r La Mondiale), Ion Izaguirre (Astana), Pawel Poljanski (Bora-Hansgrohe), Lawson Craddock (EF Education First), Tsgabu Grmay (Mitchelton Scott), Ben O’Connor (Team Dimension Data), Sepp Kuss (Team Jumbo-Visma), Dani Navarro (Team Katusha-Alpecin), José Herrada (Cofidis), Oscar Rodriguez et Sergio Samitier (Euskadi-Murias) ont réussi à faire la jonction. Ils possèdent alors plus de 3 minutes d’avance à 100 km du but. L’équipe du maillot rouge ne leur laissera pas plus de champ.

Sepp Kuss au sommetSepp Kuss au sommet | © ASO

Dans la troisième difficulté du jour, un trio se détache afin d’anticiper l’explication finale. Il s’agit de Sergio Samitier, Dani Navarro et Ben O’Connor. Le premier nommé ne cachant pas son intérêt pour les points du classement de la montagne. Ils seront toutefois repris avant le pied de la montée finale. Dans le peloton, La Movistar et Astana n’hésitent pas à accélérer pour mettre Roglic sous pression, mais le slovène tient bon, alors qu'à l’avant, c’est son jeune coéquipier Sepp Kuss qui décide de s’en aller à 6,5 km du sommet. Personne n’est en mesure de le suivre. Malgré les forts pourcentages, l’américain ne semble pas faiblir et part pour son premier succès d’étape en grand Tour. Décidément, les jeunes n’arrêtent pas de nous surprendre. Déjà vainqueur du Tour de l’Utah l’an dernier, il semble, lui aussi, sur la bonne voie pour connaître une grosse carrière. Derrière, les places d’honneur sont pour Ruben Guerreiro, 2e, et Tao Geoghegan Hart, 3e, deux autres pépites du cyclisme mondial…

Le duo Roglic-Valverde creuse l'écartLe duo Roglic-Valverde creuse l'écart | © ASO

Concernant la bataille entre les favoris, elle a bien eu lieu. Le champion du monde Alejandro Valverde (Movistar), a placé la première banderille à peu près au même endroit que Kuss avant lui. Seul le maillot Rouge a été capable de le suivre, alors que Nairo Quintana (Movistar), Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et Miguel Angel Lopez (Astana) seront à quelques longueurs de retard. Des longueurs qui se multiplierons puisque devant, Roglic et Valverde s’entendent à merveille. Ils en termineront avec 40 secondes d’avance sur leurs adversaires, au bénéfice de Primoz Roglic, qui n’a jamais été aussi près de l’arrivée à Madrid. Un bon dimanche pour la Jumbo-Visma.

Roglic conforte son maillot rougeRoglic conforte son maillot rouge | © Sirotti

Demain, une nouvelle étape de haute montagne attend le peloton avec un départ de Pravia et une arrivée difficile au sommet de l’Alto de la Cubilla (17,8 km à 6,2%) sur une distance de 144,4 km.

 

Classement de la 15e étape :

1. Sepp Kuss (USA, Team Jumbo-Visma) en 4h19’04’’ (b:10’’)
2. Ruben Guerreiro (POR, Team Katusha-Alpecin) à 39’’ (b:6’’)
3. Tao Geoghegan Hart (GBR, Team Ineos) à 40’’ (b:4’’)
4. Oscar Rodriguez (ESP, Euskadi-Murias) à 53’’
5. Mark Padun (UKR, Barhain-Merida) à 1’49’’
6. Ben O’Connor (AUS, Team Dimension Data) à 2’05’’
7. Lawson Craddock (USA, EF Education First) à 2’11’’
8. Primoz Roglic (SLO, Team Jumbo-Visma) à 2’14’’
9. Alejandro Valverde (ESP, Movistar) mt
10. Sander Armée (BEL, Lotto-Soudal) à 2’48’’

Classement général provisoire :

1. Primoz Roglic (SLO, Team Jumbo-Visma) en 58h10’32’’
2. Alejandro Valverde (ESP, Movistar) à 2’25’’
3. Tadej Pogacar (SLO, UAE Team Emirates) à 3’42’’
4. Miguel Angel Lopez (COL, Astana) à 3’59’’’
5. Nairo Quintana (COL, Movistar) à 5’09’’
6. Rafal Majka (POL, Bora-Hansgrohe) à 7’14’’
7. Nicolas Edet (FRA, Cofidis) à 9’08’’
8. Wilko Kelderman (NED, Team Sunweb) à 9’15’’
9. Carl Fredrik Hagen (NOR, Lotto-Soudal) à 9’44’’
10. Hermann Pernsteiner (AUT, Barhain-Merida) à 11’39’’

Classement par points provisoire :

1. Primoz Roglic (SLO, Team Jumbo-Visma) 117pts
2. Tadej Pogacar (SLO, UAE Team Emirates) 90pts
3. Alejandro Valverde (ESP, Movistar) 82pts
4. Nairo Quintana (COL, Movistar) 82pts
5. Sam Bennett (IRL, Bora-Hansgrohe) 70pts

Classement de la montagne provisoire :

1. Angel Madrazo (ESP, Burgos-BH) 32pts
2. Geoffrey Bouchard (FRA, Ag2r La Mondiale) 30pts
3. Tadej Pogacar (SLO, UAE Team Emirates) 25pts
4. Alejandro Valverde (ESP, Movistar) 22pts
5. Sergio Henao (COL, UAE Team Emirates) 21pts

Classement des jeunes provisoire :

1. Tadej Pogacar (SLO, UAE Team Emirates) en 58h14’14’’
2. Miguel Angel Lopez (COL, Astana) à 17’’
3. Sergio Huiguita (COL, EF Education First) à 9’46’’
4. Ruben Guerreiro (POR, Team Katusha-Alpecin) à 12’50’’
5. James Knox (GBR, Deceuninck-Quick Step) à 15’00’’

Classement par équipe provisoire :

1. Movistar (ESP) en 173h42’40’’
2. Astana (KAZ) à 28’50’’
3. Team Jumbo-Visma (NED) à 45’31’’

 

Par Nathan Malo

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES