Ils ont conquis l'Alpe

Cyclosport Publié le 22/08/2012 23:17

Haute Route # 4. Les cyclistes ont goûté à la légende de l'Alpe d'Huez dans un contre-la-montre individuel où chacun a pu profiter pleinement du mythe alpestre.

Franck Cammas met le cap sur la Haute Route
© Manu Molle

La Haute Route est vraiment une épreuve hors-norme dans le calendrier cyclosportif. Par son programme gargantuesque évidemment, mais par aussi par les célébrités qu'elle attire. Hier, on retrouvait 2 sportifs exceptionnels au départ de l'étape marathon conduisant à l'Alpe d'Huez. La présence d'Alain Prost, d'une part, mais qui n'a rien de surprenant quand on connaît la passion pour la Petite Reine de l'ancien champion du monde de Formule 1. Alain Prost était d'ailleurs déjà présent l'an dernier sur une étape de la Haute Route. D'autre part, Franck Cammas qui a profité d'une de ses journées passées sur la terre ferme pour faire les 138 kilomètres à vélo entre Courchevel et l'Alpe d'Huez. Le navigateur manie aussi bien les voiles que son vélo puisqu'il a franchit la ligne d'arrivée en 40ème position ! Le vainqueur de la Transat du Figaro ou de la Route du Rhum (pour ne citer que ces épreuves) était encore là ce matin sur la Haute Route pour la 4ème étape, un contre-la-montre individuel entre Bourg d'Oisans et l'Alpe d'Huez.

Ce chrono c'est un peu le rêve tout cyclosportif, voire même de tout cycliste. Difficile en effet de ne pas penser au légendaire contre-la-montre de l'Alpe lors du Tour de France 2004. Alors aujourd'hui, ce sont les 600 participants de la Haute Route qui sont les privilégiés d'un tel événement, avec la rampe de lancement en prime ! Mais cette 4ème étape est aussi l'occasion pour les cyclistes de faire un petit break après déjà 360 kilomètres engloutis en 3 jours. Alors sur les 21 lacets qui mènent à l'Alpe d'Huez, le concept de contre-la-montre n'était pas de mise pour tout le monde, et c'est bien normal ! Pour certains cyclistes même, chaque kilomètre d'ascension est une véritable performance. C'est notamment le cas de Christian Haettich, un athlète handisport qui effectue depuis dimanche toutes les étapes avec une seule jambe et un seul bras. Aujourd'hui il est parvenu au sommet de l'Alpe d'Huez après 2h10'51" d'efforts. Un exemple d'abnégation et de force mentale.

Les coureurs s'élancent toutes les 10 secondes à l'assaut de l'Alpe d'Huez
© Manu Molle

Du côté des plus rapides, Peter Pouly (Team No Limit) s'est une nouvelle fois illustré. Avec un chrono de 42'20" il remporte haut-la-main cette 4ème étape. Cette fois-ci c'est Mickael Gallego qui prend la 2ème place, mais il n'était pas présent sur les précédentes étapes. Emma Pooley, quant à elle, termine 8ème de l'étape avec un chrono de 49'50". Pour la 1ère fois sur cette Haute Route elle a été inquiété au niveau du classement féminin puisque Laetitia Roux, l'une des meilleures skieuses alpinites au monde, termine 13ème en 51'34". A noter que comme Mickael Gallego, Laetitia Roux était seulement là pour la journée. De son côté Franck Cammas réalise sa montée en 59'35", soit la 103ème meilleure performance de la journée.

Cette 4ème étape était donc une petite journée à part, une parenthèse dans la semaine éprouvante de la Haute Route. Non pas que la montée de l'Alpe soit facile, loin de là, mais sa légende et son concept chronométré en font une étape magique, presque féerique. Mais la page de l'Alpe d'Huez se tourne demain pour la 5ème étape, qui, selon bien des spécialistes sera la plus difficile de toute la semaine, plus encore que celle de mardi. Demain soir, la caravane de la Haute Route sera à Risoul, dans la région de la Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Oui, Côte d'Azur… Lentement mais sûrement, Nice approche.

Classement individuel 4ème étape :

1. Peter Pouly (FRA, Team No Limit) en 42'20"
2. Mickael Gallego (FRA) à 2'58"
3. Michel Chocol (FRA, BMC) à 4'28"
4. John Ngoroge Muya (KEN, Kenyan Riders) à 5'42"
5. Benjamin Blaugrund (USA, Nice!) à 6'09"
6. Benjamin Kipch Kogo (KEN, Kenyan Riders) à 6'45"
7. Richard Scales (USA, Team No Limit) à 6'59"
8. Emma Pooley (GBR, Col du Galibier) à 7'30"
9. Olivier Deschamps (FRA, Col des Champs) à 8'16"
10. Leonid Antsfeld (AUS, Team Look) à 8'34"

Classement général individuel # 4 :

1. Peter Pouly (FRA, Team No Limit) en 11h27'30"
2. Michel Chocol (FRA, BMC) à 26'43"
3. Benjamin Blaugrund (USA, Nice!) à 46'18"
4. John Njoroge Muya (KEN, Kenyan Riders) à 48'26"
5. Emma Pooley (GBR, Col du Galibier) à 53'34"
6. Richard Scales (USA, Team No Limit) à 58'51"
7. Simon Atkinson (GBR, South Island Riders) à 1h20'53"
8. Brido Schuler (SUI, Team Saxo Bank Schweiz) à 1h24'32"
9. Stanislas Richard (FRA, Les gladiateurs du bitume) à 1h26'08"
10. Marel Kamm (SUI, Team-Tempo Sport Excer) à 1h27'40"

Classement général par équipes # 4 :

1. Team No Limit en 36h51'44"
2. Kenyan Riders à 1h17'22"
3. Team-Tempo Sport Excer à 2h03'35"
4. Team Saxo Bank Schweiz à 2h20'06"
5. BMC à 2h29'18"

<< Article précédent | Article suivant >>

ProbikeShop Septembre 2017
Dromoise Sept 2017
Campagne Faceboook Vélo101
Inscription en ligne Vélo101