FLASHS

Cyclo-cross

Antoine Benoist pour un titre significatif

Publié le 17/01/2019 07:30

Déjà très actif dans les sous-bois avec l’équipe Chazal-Canyon, le jeune Antoine Benoist a remporté ce weekend le titre de Champion de France espoir de cyclo-cross. Retour avec lui sur ce superbe titre.

Bonjour Antoine, quelle est déjà ta sensation sur ce titre ?

La sensation de ce titre, c’est déjà beaucoup de travail et beaucoup de sacrifices tout au long d’une saison, et c’est la récompense de tout ça, c’est se dire que je vais pouvoir représenter la France pendant toute une saison ! Il y a surtout le fait de pouvoir gagner devant mes supporters, c’était juste incroyable. Depuis le temps que je cours après ce maillot je l’ai eu !

Il était dur à aller chercher ?

Oui il a été dur au sens où pendant 1 semaine j’ai eu du mal à dormir etc … Du fait que mon papa a été hospitalisé et ça n’a pas été simple du tout pour moi. J’allais là-bas pour faire quelque chose mais franchement c’est soit ça passait ou soit ça cassait, heureusement j’ai un bon entourage qui m’a bien aidé, je les remercie d’ailleurs ils vont se reconnaître !

Comment s'est déroulée ta course ?

J’ai pris le meilleur départ et ensuite en bout de ligne droite dans les champs avant de ressortir sur la route j’ai pris 5 mètres sur les autres concurrents et j’ai fait un très gros forcing sur la route. Cela a créé un écart et ensuite de tour en tour j’ai creusé, j’ai fait ma course comme je l’aime, c’est à dire prendre mes trajectoires à moi, avec mon rythme et autres, et ensuite et bah je suis champion de France !!!

Antoine Benoist 2Antoine Benoist en course à La Mézière| © Olivia Nieto

Tes supporters étaient eux aussi de la partie, ça aide moralement ?

Oui ça aide beaucoup, je les remercie 1000 fois ! Ils m’ont fait des encouragements très précieux et j’ai passé un superbe week-end, et eux aussi je pense ! D’ailleurs ils ont su se faire remarquer par leur ambiance de folie sur tout le week-end et surtout durant ma course et après course !

Comme tu le disais précédemment, tu n’avais pas trop le moral, comment as-tu géré cela ?

J’ai eu un entourage qui m’a « remonté » le moral qui a réussi à me mettre dans de bonnes conditions pour la course, ça n’a pas du tout été simple car ce n’est pas facile quand ton papa et ta maman sont ton staff tous les week-ends sur les courses et que là ils ne sont pas là mais ce qui n’est pas facile c’est plus pour eux de ne pas avoir été présent … Mais la santé passe avant tout et je lui ai ramené ce maillot dans sa chambre d’hôpital et j’en suis fier, comme je lui ai dit j’espère vivre d’autres moments comme ça, ce n’est pas fini !

Porter le maillot tricolore, c'est quoi pour toi ? Quelle en est la signification ?

C’est d’être le champion de France d’abord. Déjà de pouvoir porter la tunique tricolore, c’est beau. C’est aussi le fait de pouvoir représenter la France sur les courses en France mais aussi bien à l’étranger qui sera une fierté, j’espère porter haut les couleurs de la France.

C'est aussi un titre qui est dû à ton équipe, au fait de pouvoir bénéficier d'un encadrement sportif qui se veut professionnel dans le cyclo-cross ?

Oui c’est un titre qui est en partie dû à l’équipe aussi, pas qu'eux mais quand même une grosse partie, c’est ouf ce qu’ils font pour nous, d’ailleurs sans eux je n’en serais sans doute pas là, c’est une structure de malade, nous avons juste à pédaler le week end et nous sommes de vrais pros tout en restant une équipe soudée et familiale et ça c’est beau, merci à eux !

Antoine BenoistAntoine Benoist l'emporte | © Olivia Nieto

Cette saison tu as joué jusque-là les podiums à l'international, sur les coupes du monde et particulièrement le Championnat d'Europe, le Championnat du Monde est l'objectif de ta saison ?

Oui je suis là au niveau international, mais avant les championnats du monde je vais déjà me consacrer sur les 2 manches de coupes du monde avant et ensuite je vais pouvoir me tourner vers le mondial. Je ne veux pas brûler les étapes.

Tu penses pouvoir y jouer clairement ta carte ?

Oui ça sera possible, après je veux juste franchir la ligne et n’avoir aucun regret.

Tu as déjà couru sur le parcours de Bogense, il te convient ?

Oui le circuit est un circuit que j’aime plutôt bien, après il y’a eu des légers changements donc à voir.

Comment vas-tu gérer ta préparation à l'approche de cet évènement, quelles sont les courses que tu vas courir entre deux ?

Je suis en stage équipe de France toute la semaine et ensuite je vais participer aux deux manches de la coupe du monde puis le mondial sera là !

Victorien Floury

Fulcrum Speed 40 DB_Novembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSTAGRAM

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 17 novembre 2019
samedi 07 décembre 2019
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES