FLASHS

Cyclo-cross

Interview de Steve Chainel

Publié le 06/10/2019 07:00

Retrouvez l'entretien consacré à Steve Chainel, coureur et manager de sa propre équipe Chazal-Canyon-3G Immo. Il sera aujourd'hui sur l'EKZ Cross Tour à Aigle avant de faire le Roc Gravel le week-end prochain.

Manager du Team Chazal-Canyon-3G Immo, Steve Chainel a déjà fait un voyage aux Etats-Unis pour les deux premières manches de la Coupe du Monde ainsi que trois autres cyclo-cross. Il est revenu avec une seconde place sur le Jingle Cross en classe 2 et un top 15 sur la Coupe du Monde de Waterloo. 

Steve Chainel 2ème sur le Jingle CrossSteve Chainel 2ème sur le Jingle Cross | © Chazal-Canyon-3G Immo

Comment se présente la saison de cyclo-cross en tant que manager du Team Chazal-Canyon-3G Immo ? 

Très bien, on a augmenté notre budget d’environ 20% alors ça nous permet de faire encore plus de choses, on a fait l’acquisition d’un camping-car et on va pouvoir payer quelques vacations à notre staff. Les coureurs sont très motivés, on a perdu notre leader avec Antoine Benoist mais ça montre que notre travail de formation est bien fait. C’est tout en notre honneur qu’il soit chez Corendon-Circus avec Van der Poel, c’est génial et j’espère qu’il sera Champion du Monde. 

Quand tu parles d’augmentation de budget ce sont les partenaires actuels qui ont augmenté leur budget ou tu as trouvé d’autres partenaires ? 

On a un nouveau partenaire avec la société 3G Immo, une boite dans l’immobilier. C’est un pote avec qui je courais quand j’étais cadet qui tient la boite, alors il n’a pas hésité à me filer un coup de main. L’objectif ultime est de faire une Continentale dans 3 ans et pour ça il faut augmenter le budget fois 10 presque. 

Quel est votre effectif pour cette saison de cyclo-cross ? 

On a recruté Lilian Schneider, on mise sur l’avenir il a 19 ans, un Alsacien qui a un gros potentiel et qui va certainement en surprendre plus d’un, l’objectif est de rentrer en Equipe de France. Puis nous avons également recruté Amandine Fouquenet la championne de France juniors, qui est Bretonne aussi et entraînée par Guillaume Benoist l’oncle d’Antoine. Elle a pour objectif d’aller chercher un nouveau titre dans la catégorie des espoirs mais surtout elle a 19 ans donc c’est aussi un pari sur l’avenir. 

Qu’est-ce que cela t’apporte d’aller faire les premières manches de la Coupe du Monde aux Etats-Unis ? 

C’est génial d’attaquer la saison là-bas puis c’est aussi l’occasion pour moi de débrancher car après le Tour de France je n’ai pas débranché. Avec le décalage horaire on me dérange moins et je peux vraiment me concentrer sur le boulot de coureur. 

Steve Chainel sur la CDM de WaterlooSteve Chainel sur la CDM de Waterloo | © Chazal-Canyon-3G Immo

Pendant le Tour de France tu arrives à rouler un peu ? 

Oui bien-sûr tous les matins, alarme entre 7h30 et 8h30 et il faut y aller, aller au mastique, faire les heures et préparer l’hiver au mieux. On n’a rien sans rien. L’entraînement c’est 90% de la performance alors ça passe forcément par un gros mois de Juillet. 

Au niveau du calendrier ce sera une nouvelle fois priorité à la Coupe de France et les courses Suisses ? 

Oui il y a l’EKZ Trophée qui fait partie des challenges européens importants avec un beau classement général et les Coupes de France évidemment très importantes pour le Team, pour nos partenaires, c’est là où on doit leur apporter de la visibilité. Le gros fil rouge reste la Coupe du Monde en Europe et après il y a tous les organisateurs Français qui veulent avoir un beau plateau comme Lanarvilly, Dijon, La Mézière… C’est important aussi d’aller chez eux. 

Avoir Julian Alaphilippe sur quelques cyclo-cross en France pourrait être un plus médiatiquement maintenant qu’il a cette notoriété ? 

Oui mais je crois qu’il a autre chose à faire durant l’hiver que faire du cyclo-cross, il faut qu’il se repose. Il nous fait déjà une superbe pub parce que c’est un cross man à la base, il a été Vice-Champion du Monde Juniors et on a Van der Poel et Van Aert qui sont des gros ambassadeurs du cyclo-cross. 

Le Team Chazal-Canyon-3G Immo 2019 2020Le Team Chazal-Canyon-3G Immo 2019 2020 | © Chazal-Canyon-3G Immo

On voit que les cyclo-cross men en ce moment tournent bien avec Julian Alaphilippe, Wout Van Aert, Eli Iserbyt, Thomas Pidcock… Penses-tu qu’il va y avoir une tendance au cyclo-cross man dans les équipes pro tours ? 

En tout cas si elles n’ont pas regardé les résultats et le passé des coureurs qui marchent elles font une grave erreur, c’est même une faute professionnelle. Honnêtement aujourd’hui je pense que ça ne coute pas grand-chose de prendre des cyclo-cross man, bien au contraire, et je pense aussi et surtout qu’il faut les laisser faire ce qu’ils ont envie de faire l’hiver. Van der Poel et Van Aert vont continuer le cyclo-cross et c’est eux qui vont être les futures stars de la route. 

On parle souvent des qualités des Vététistes pour être pro et performer chez les routiers. Selon toi quelles sont les qualités d’un cyclo-cross man pour performer sur la route ? 

Durant l’hiver c’est 1 heure à fond, c’est un peu ce qu’il se passe sur la route quand il faut être capable de « mettre la poignée dans l’angle » et rouler le plus vite possible. Durant tout l’hiver quand c’est fait il n’y a pas besoin de faire des intensités quand arrivent les Classiques. Tout le monde était surpris de voir Wout Van Aert faire Milan San Remo pour son deuxième jour de course mais durant tout l’hiver il a fait plus d’intensités que les routiers. C’est que du bonus de faire du cross. 

Le paradoxe c’est que les équipes World Tour ne consacrent plus de temps au cyclo-cross en hiver et c’est maintenant les cyclo-cross men qui intéressent les équipes World Tour. 

Bien-sûr car un sponsor paie et il est conscient que l’argent qu’il donne c’est pour la route et pas pour le cross. Mais il faut quand même "appeler un chat un chat", le cyclo-cross manquait de notoriété et quand aujourd'hui tous les cyclo-cross men marchent ça montre qu’il faut aussi laisser faire les coureurs. Pour moi on est trop dans une relation de machines et on est des humains, il faut se faire plaisir et cette notion on a tendance à l’oublier.  

Fulcrum Speed 40 DB et Zerocarbon_Decembre 2019

Sport 101 Facebook V4

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 15 décembre 2019
dimanche 02 février 2020
dimanche 01 mars 2020
dimanche 08 mars 2020
dimanche 05 avril 2020
dimanche 12 avril 2020
dimanche 10 mai 2020

VOIR TOUTES LES EPREUVES