FLASHS

Cyclosport

310 cyclos sur la piste de l'Etoile

Publié le 11/02/2020 17:08

La saison des cyclosportives a repris ce dimanche sur la Route de l'Etoile et 310 coureurs étaient au départ, alors que l'hiver n'est pas encore terminé. Nathan Reina remporte l'épreuve.

La saison cyclo a officiellement attaqué ce dimanche 9 février avec la Route de l'Etoile 2020. Départ 9 heures pour 94.5 km et un parcours légèrement plus rallongé que les années passées, avec des travaux qui ont entraîné le changement et l'ajout d'une bosse supplémentaire, 3 kilomètres mais assez pour étirer le paquet et écrémer les groupes, histoire que le retour sur Alès soit moins scabreux.

Cette année, le départ était placé très près de celui des pros et entre les installations des structures, les véhicules, etc... ça frôlait l'embouteillage au centre d'Alès. Il fallait faire la queue avant le dossard mais le café et les petits gâteaux étaient proposés au départ comme à l'arrivée. Pour 20 euros, le repas n'est pas compris et comme ça le commerce marche pour ceux qui vont attendre d'aller voir les pros se bagarrer contre le chrono, à partir de 13h30.

310 coureurs, un beau chiffre qui prouve que l'hiver ayant été clément jusqu'à présent, beaucoup ont envie de mettre un dossard, histoire de se tester. Le crachin du matin rend la suite incertaine et la plupart ont pris l'option long côté maillots, jambières et même couvre-chaussures. L'hiver est encore là, mais le rythme va vite permettre à toutes et tous de monter la température.

Nathan Reina vainqueurNathan Reina vainqueur | © Stéphane Barbier

On retrouve les habitués, venus des départements limitrophes et la surprise vient des locaux du team Cambodia Cycling Académy. Ils sont sur la course pro, mais deux d'entre eux sont déjà sur les rouleaux pour s'échauffer. Renseignement pris, ce sont l'entraîneur Geoffrey Vialat et un coureur Russe qui a abandonné l'Etoile de Bessèges, ils vont faire un peu de rab ce dimanche matin. 

Dès la sortie d'Alès, le rythme va s'accélérer et la bonne prend forme assez vite. Tant mieux dans un sens car autant le parcours se déroule en campagne, vers Anduze pour situer un peu, autant le départ et l'arrivée sont très tortueux et limite pour les paquets qui ont voulu jouer la gagne jusqu'au bout. Rond-points, rétrécissements, pas forcément beaucoup de signaleurs, bref mieux valait prendre cette cyclo comme une reprise, une remise de dossard et prendre ses marques pour des rendez-vous plus sûrs et surtout plus longs, avec des difficultés supérieures. 

Les coureurs élites ont forcé la décision, normal, ils attaquent leur saison et ont le rythme. Ca aura roulé à plus de 40 de moyenne, 2h20'44" pour le vainqueur Nathan Reina de Charvieux Chavagneux, il bat Bastien Terranova du team Europe énergie et Loïc Gouasdoue du VS Hyérois. Si on ajoute l'ex-pro Nicolas Reynaud 4ème, Andréa Costa ou Lionel Genthon, tous parmi le paquet de 7 qui a mené jusqu'au bout, on voit qu'ils n'auront pas amusé la galerie.

Chez les féminines, ça s'est joué également au sprint, et peu moins de 9 minutes de plus pour trouver la 68ème au scratch, première femme en 2h29'58" pour Claudie Chamboredon du team Stamina, elle finit 2 places devant Aline Guglielmi du team femmes du Génevois, Lucile François en 2h36'20", le même temps que l'ancien descendeur Franck Parolin. 

On commence par la lettre A comme Alès pour ce lancement de saison, pas encore sur les chapeaux de roues, prochain rendez-vous le 23 février sur le Tour de l'Hortus à Valflaunes dans l'Hérault, là ça sera 5 boucles pour 110 kms et 1625 mètres de dénivellation. Une bonne note déjà, les féminines sont invitées. Bonne saison 2020 à toutes et tous.