FLASHS

Cyclosport

Compte-rendu de la Marmotte d'Olt

Publié le 17/06/2014 12:18

Quand on vient faire la Marmotte d'Olt, on sait que ça va être dur, mais aussi qu'on va se régaler. C'est précisément ce qui attendait les 662 participants dimanche.

Les coureurs sur le plateau d'AubracLes coureurs sur le plateau d'Aubrac | © Vélo 101Il y avait du beau monde dimanche au départ des trois parcours de la 18ème édition de la Marmotte d'Olt à Saint-Geniez-d'Olt, dans l'Aveyron. Parmi les 662 participants qui se sont pressés sur la belle avenue d'Espalion, nouveau site de départ et d'arrivée, on a noté la présence de Matthieu et Vincent Couffignal, parrains de l'épreuve, ainsi que celle, inattendue, d'Alexandre Geniez. Le coureur professionnel aveyronnais, au repos ce dimanche, en a profité pour s'entraîner sur les routes pentues qui entourent Saint-Geniez. Tout ce beau monde a été accueilli par Christian Woittequand, président de la Marmotte d'Olt, et Jean-Claude Luche, président du Conseil Général.

Les départs, comme de coutume sur les rives du Lot, sont donnés au son du canon ! Les 215 coureurs du grand parcours de 150 kilomètres partent les premiers, suivis par les 298 du 104 kilomètres, puis les 149 du 70 kilomètres (parmi lesquels on compte une quarantaine de randonneurs). L'ascension inédite de la côte des Charlottes met illico chacun dans le rythme. Au sommet de la côte de Montagnac, kilomètre 15, Philippe Gibert (USP Issoirienne), Yannick Bernad (CC Rivesaltes) et Maxime Caramel (Montagnac AC) possèdent déjà trois minutes d'avance sur un peloton éclaté dans les premiers rangs duquel on relève la présence de Maxime Rouquette (Vélo d'Olt).

Après la traversée de Saint-Geniez, sous les vivats d'une foule nombreuse, les premiers se présentent au pied de la côte de Naves, seulement escaladée dans les toutes premières éditions de la Marmotte d'Olt. Arrivés sur le plateau au terme des neuf premiers kilomètres de l'ascension, il faut alors affronter un terrible vent du nord (9°). "Dans le raidard avant les Cats, j'étais à 7 km/h", précise Alain Laurens, solide habitué de la Marmotte, lui qui en a pourtant vu bien d'autres ! Au sommet de la côte de Naves, le trio de tête possède 5'40" d'avance sur Louis Simon (UC Aigurande), Jean-Louis Queille (Vélo Onet 2000), Julien Fiacre (Mérignac), Jean-Philippe Hidalgo (CC Rivesaltes) et Barry Taylor, l'Anglais du VC La Souterraine.

Rieutort d'AubracRieutort d'Aubrac | © Vélo 101Rien à signaler dans cette ascension, si ce n'est le passage supersonique d'un Mirage bleu à 4 kilomètres du sommet. Alexandre Geniez, dans son maillot de la FDJ.fr, qui cheminait jusque là tranquillement au coeur du peloton, décide au pied de la côte qu'il est temps de penser à l'entraînement. Il remonte un à un les différents groupes, déposant littéralement les hommes de tête, qui roulent tout de même à 20 km/h ! Mais il attendra au ravitaillement suivant les uns et les autres, repartant à nouveau avec les frères Couffignal parmi les anonymes, les trois cadors dispensant gentiment aux uns et aux autres de nombreux conseils.

Au sommet de la Croix de la Rode, l'avance du trio de tête culmine à 6'30". La traversée du plateau, via Laguiole et Curières, ne change rien. Après Saint-Côme d'Olt, la Côte de Mandailles jouera donc les juges de paix. A 4 kilomètres de son sommet, Philippe Gibert place une première attaque à laquelle Yannick Bernad réplique difficilement. Caramel est dans le dur, il reste scotché ! Deux minutes plus tard, Gibert se redresse sur ses pédales : c'en est trop pour Bernad. Il regarde filer vers la victoire le jeune Mendois de l'USP Issoirienne. A l'arrivée, les frères Couffignal nous confient combien ils sont heureux de voir un jeune coureur de 19 ans leur succéder. Leur joie, autant que la sienne, fait plaisir à voir ! Yannick Bernad s'empare de la 2ème place à près de 2 minutes, alors que Julien Fiacre règle Barry Taylor au sprint pour la 3ème. Jean-Louis Queille, 10ème, est le premier Aveyronnais, alors que Guillaume Rouquette, 1er Marmot, obtient une remarquable 13ème place au sein d'un peloton particulièrement relevé !

La dernière ascension du jourLa dernière ascension du jour | © Vélo 101Sur le parcours de 104 kilomètres, parmi les 298 participants, un groupe de quatre se présente sur l'avenue d'Espalion. Au terme d'un sprint magistral, l'Aveyronnais de l'ECVD Jean-Paul Barroso devance le Tarnais du VC Cambon Jérôme Cabassot, Jérémie Lacoste du VC Saint-Flour et Ludovic Burdach du VC Maurs.

Enfin, 149 personnes ont pris le départ du parcours de 70 kilomètres. Xavier Lavaill (Team Montagnac AC) devance de 2 secondes Morgan Raja (VC Saint-Chély d'Apcher). 30 secondes après eux, trois coureurs du Vélo d'Olt se disputent la 3ème place : Nicolas Préjet devance Christophe Marchand et Antoine Jouve.

A l'arrivée, les participants ont dit leur admiration pour la qualité des parcours, de la sécurité et de l'organisation en général. Ce que résume parfaitement un concurrent montpelliérain : "quand on vient faire la Marmotte, on sait que ça va être dur, mais aussi qu'on va se régaler !"

Classement 150 km :

1. Philippe Gibert en 4h34'34"
2. Yannick Bernad en 4h36'17"
3. Julien Fiacre en 4h42'00"
4. Barry Taylor en 4h42'01"
5. Louis Simon en 4h42'57"
6. Nicolas Fiacre en 4h42'57"
7. Laurent Doucet en 4h44'11"
8. Jean-Philippe Hildalgo en 4h44'53"
9. Maxime Caramel en 4h45'20"
10. Jean-Louis Queille en 4h46'58"
...
98 et 1ère Dame. Laure Mohnen en 5h32'02"

Classement 104 km :

1. Jean-Paul Barroso en 3h15'30"
2. Jérôme Cabassot en 3h15'31"
3. Jérémie Lacoste en 3h15'31"
...
23 et 1ère Dame. Emeline Azam en 3h29'21"

Classement 70 km :

1. Xavier Lavaill en 2h03'19"
2. Morgan Raja en 2h03'21"
3. Nicolas Prejet en 2h03'56"
...
35 et 1ère Dame. Dajana Giulietti en 2h35'57"

abus JUIN

KTM

Meribel juin 2019
INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 26 mai 2019
mercredi 12 juin 2019
dimanche 23 juin 2019
vendredi 28 juin 2019
dimanche 30 juin 2019
samedi 06 juillet 2019
dimanche 07 juillet 2019
jeudi 11 juillet 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES